couv25685976

Fiche Technique

Titre VO: Still Missing

Auteur: Chevy Stevens

Traducteur: Sébastian Danchin

Editeur: Pocket

Genre: thriller

Parution: 2010

Pages: 383

Prix: 7,50 €

 

Résumé

Annie O'Sullivan, 32 ans, est agent immobilier sur l'île de Vancouver. Par un beau dimanche ensoleillé d'août, alors qu'elle fait visiter une maison à un potentiel acquéreur, ce dernier lui plante le canon d'un revolver dans le dos et l'oblige à monter dans sa camionnette...

Quand Annie se réveille, elle est prisonnière dans une cabane isolée en pleine forêt. C'est le début d'un enfer qui durera plus d'un an : douze mois où le Monstre - comme Annie le surnomme - fera d'elle sa chose. Torture psychologique, abus sexuels... : tout y passera, jusqu'à ce que la jeune femme parvienne enfin à s'échapper.

Pourtant, le plus dur commence pour Annie, qui doit à présent surmonter son traumatisme, réapprendre à vivre normalement sans plus dormir enfermée dans un placard, seul lieu où elle se sent en sécurité, et, surtout, accepter l'effroyable vérité : elle connaît le commanditaire de son enlèvement...

 

Note

4/5

j

J'ai beaucoup aimé

 

Chronique

  Le thriller n'est pas un genre littéraire que j'affectionne particulièrement, je n'en lis que très rarement. Il faut vraiment que le résumé me donne très envie de découvrir l'histoire et pour Séquestrée, ça a été le cas!

Annie est une agent immobilière de 32 ans, qui vit simplement (bien qu'elle ait pas mal de problème avec sa mère) jusqu'au jour où son monde va complétement basculer. Lors d'une visite, elle va être kidnappée par un homme et séquestrée dans une maison dans un bois à l'écart de tout pendant un an. Nous découvrons via des séances avec sa psy ce qui s'est passé, ce qu'elle a ressenti et ce qu'elle vit au quotidien après son retour à la vie normale.

Annie a un sacré caractère, un franc parler, une façon de parler (qui ne plaira peut-être pas à tout le monde). Il y a un avant et un après. Et je trouve que ce côté de sa personnalité a grandement évolué et c'est normal, ce qu'elle a vécu l'a profondément changé/affecté. Je l'ai même trouvé un peu "folle" parfois mais je la comprends parfaitement. J'ai trouvé Annie extrêmement forte et courageuse. Tout ce qu'elle a vécu et enduré pendant sa séquestration... mais c'est clairement l'enfer! Mais le pire, c'est "l'après", le retour à la "civilisation" car elle ne pourra jamais s'en remettre complétement. J'ai eu beaucoup de peine pour elle, pour son enfant aussi et je l'ai applaudi quand elle a pu se libérer même si son acte allait avoir des répercussions par rapport à la société et la justice.

Le Monstre (c'est comme ça qu'elle désigne son bourreau et c'est justifié) n'a rien laissé aux hasard. Rien pour se défendre, rien pour s'évader. C'est un malade, psychopathe, manipulateur et méticuleux, adepte du harcèlement psychologique, violent, pratiquant le même schéma chaque jour (il reproduit le même qu'il subissait enfant avec sa mère). C'est un homme qui veut contrôler la vie d'Annie, son corps même, c'est un contrôle total de sa personne et ce n'est pas un euphémisme! Et bien sûr, à chaque incartade, sa punition. Mais il y a pire que lui (oui, c'est possible!) et quel choc! J'ai été méga surprise par le dénouement de cette histoire, je ne m'y attendais pas! Je n'en dirais pas plus mais cette histoire a pris des proportions énormes! Comme quoi, il ne faut pas toujours se fier aux apparences et que tout est possible!

L'écriture est très fluide, très moderne et percutante. C'est écrit à la première personne du singulier, on est donc au plus près d'Annie, qui nous parle comme si nous étions sa psychologue. L'auteure n'hésite pas à impliquer le lecteur dans l'histoire et ça m'a beaucoup plu. C'est un véritable page-turner, les pages défilent à une vitesse folle et je voulais toujours en savoir plus.
A force d'avoir parlé de cette lecture à ma mère, je lui ai donné envie de le lire alors qu'elle ne lit absolument pas (elle a envie de s'y mettre, ce sera sûrement très prochainement) et ça m'a fait plaisir. Le partage, donner envie, c'est important et ce roman en vaut vraiment la peine!

Ce n'est pas le premier thriller que j'ai lu mais c'est le meilleur lu jusqu'à maintenant! Une lecture que j'ai beaucoup aimé, qui m'a fait passer par toute une palette d'émotions. C'est vraiment une histoire absolument terrifiante, tordue et malsaine, qui prend aux tripes. On ne peut sortir indemne d'une telle lecture, on ne peut pas être insensible face à une telle histoire, surtout quand on sait que ça pourrait être une histoire vraie!

 

5a537d514f916-text

Avril = policier/polar/thriller

 

Extraits

Wayne: [...] On était dans la merde.
Annie: Dans la merde, tu dis? Non, Wayne. Celle qui était dans la merde, c'est la pauvre pomme qui était violée soir après soir. Celle qui faisait semblant de se débattre en poussant des cris pour que ce salaud arrive à bander. Celle qui devait pisser à heures fixes. Tu veux que je te raconte ce qu'il m'a fait le jour où j'ai voulu aller aux toilettes en douce? Il m'a obligée à boire dans la cuvette des WC. Dans la cuvette, Wayne! Les gens n'agissent même pas comme ça avec leur chien. Être dans la merde, c'est ça, Wayne!

 

barre_separation

 

Je m'en voulais horriblement de tenir compte de l'opinion d'un déséquilibré. Mais, si quelqu'un vous affirme à tout bout de champ que le ciel est vert, vous finissez par vous demander si ce n'est pas vous qui êtes fou de croire qu'il est bleu.

 

barre_separation

 

Pourquoi les gens ne s'intéressent-ils qu'au drame, jamais à ses conséquences ? Ils croient peut être que tout rentre dans l'ordre du jour au lendemain ? Si seulement.