couv4586778

Fiche Technique

Titre VO: Magnus Chase and the Gods of Asgard, volume 1 : The Sword of Summer

Auteur: Rick Riordan

Traducteur: Nathalie Serval

Editeur: Albin Michel

Genre: fantastique, aventure

Parution: 2016

Pages: 535

Prix: 19 €

 

Résumé

Riordan lâche les dieux nordiques sur sa ville natale de Boston : une nouvelle aventure mythique !

Le jour où Magnus Chase apprend qu'il est le fils d'un Dieu nordique, le moins que l'on puisse dire c'est qu'il est plutôt surpris !
Il semblerait que les dieux d Asgard se préparent à entrer en guerre. Or c'est lui, Magnus, qui doit empêcher la fin du monde en mettant la main sur une épée disparue il y a des milliers d années ! Comme si tout cela ne suffisait pas, voilà qu'un géant de flammes attaque la ville, forçant Magnus à choisir entre sa vie et celle de milliers d innocents...Mais, pour un demi-dieu, qu est-ce que la mort sinon le début d'une nouvelle vie ? Magnus se réveille à l'Hôtel Vallhala, le paradis des guerriers : sa première grande aventure peut commencer.

 

Note

4/5

J'ai beaucoup aimé

J'ai beaucoup aimé

 

Chronique

  Je me passionne pour la mythologie scandinave depuis quelques temps (la série télé Vikings, le Thor de l'univers Marvel, le jeu vidéo God of War...) et j'avais envie d'en savoir plus, toujours plus et quoi de mieux que de lire des romans (véridiques ou inspirés)? Rick Riordan écrit beaucoup de sagas jeunesses imprégnées de différentes mythologies (je n'ai d'ailleurs toujours pas terminé Percy Jackson!) et justement, il a écrit une trilogie sur la mythologie nordique donc c'était parfait!

Magnus Chase est un jeune homme de 16 ans en fuite depuis 2 ans, depuis la mort de sa mère. Il vit dans la rue, se débrouille comme il peut, ne cherchant pas les ennuis, se faisant des amis SDF adultes. Mais tout va basculer quand il va apprendre que ses oncles sont à sa recherche et l'un d'eux sait pourquoi sa mère a été tuée, qui les pourchassaient et plus que tout, qui est son père, père qu'il n'a jamais connu. Il va alors apprendre que la mythologie nordique est réelle, que tout est vrai et qu'il baigne dedans depuis toujours et qu'il est destiné à retrouver l'épée de l'été, épée de toutes les convoitises que veut Surt le Noir notamment, un démon du royaume de feu de Muspelheim qui veut la récupérer pour provoquer le Ragnarök (la fin des temps, la grande guerre des dieux). Magnus va mourir... mais va plonger dans un tout nouvel univers bien loin de ce qu'il connaissait! Tombé au Walhalla, il va vivre avec d'autres demi-dieux et des héros tombés au combat, et ils vont devoir se préparer pour le combat ultime: le Ragnarök. Magnus va devoir l'empêcher ainsi que la libération du terrible fils de Loki, le loup Fenrir. Il va partir pour une quête incroyable et dangereuse en compagnie d'une Valkyrie, Sam, fille de Loki; d'un nain, Blitz et d'un elfe, Hearthstone, qui veillaient sur lui jusqu'alors.

Magnus est un héros qui n'a rien à envier à son homologue Percy Jackson. Ils ont beaucoup en commun. Et Magnus a de l'humour (bon point). Croyant savoir qui était son père (ça me paraissait tellement évident), je me suis fourvoyée complétement! Mais au final, le choix du paternel est logique. Magnus va hériter de la majorité de ses pouvoirs et il ne faut pas s'attendre à des pouvoirs de dingue (style force surhumaine, commander aux éléments...) mais à des pouvoirs plus subtils.

Franchement, ça m'a beaucoup aidé d'être déjà à l'aise avec la mythologie scandinave (notamment grâce à La mythologie viking de Neil Gaiman que j'avais lu juste avant). Je pense que quelqu'un qui n'y connaît absolument pas grand chose risque d'être un peu paumé au début. Ici, la mythologie nordique est complétement revisitée à la sauce de l'auteur (qui est un maître en la matière) qui en a fait quelque chose de dingue, qui l'a modernisée tout en gardant des faits véridiques. On y parle bien des demi-dieux, des dieux (Loki, Odin, Thor, Freya, Hel...), des 9 royaumes (Alfeim, Asgard, Muspelheim...), d'Yggdrasil, du Ragnarök, du Walhalla, des Valkyries, des Géants, du Serpent-Monde et j'en passe!

Je n'ai pas pu m'empêcher de faire quelques comparatifs avec Percy Jackson car la trame est un peu similaire (Percy et Magnus sont des demi-dieux, avec un destin qui les dépasse totalement, qui vont avoir une quête...) mais pour autant, la saga Magnus Chase garde sa propre identité, ce n'est pas un copier-coller de Percy Jackson et chaque lecteur peut trouver son compte dans chaque saga voir complétement aimer les deux comme c'est le cas pour moi.

L'histoire se déroule en très peu de temps et on a l'impression que tout va très vite. Et pourtant, j'ai laissé un peu traîner le roman, je n'avais pas l'impression d'avancer dans ma lecture; après, il faut dire que c'est une énorme brique de plus de 500 pages!

L'écriture de Rick Riordan est si reconnaissable, si fluide et précise, si prenante et moderne. Il y a d'ailleurs plein de clins d’œil à la saga Percy Jackson (la cousine qui s'appelle Annabeth, le stylo-épée...) et des clins d’œil super sympas sur des films (Thor de l'univers Marvel), sur des personnages vikings connus (Ivar le Désossé), sur des jeux vidéos... ce serait long de tous les énumérer!

En bref, j'ai beaucoup aimé ce premier tome qui m'a fait voyagé du début à la fin, et qui annonce un tome 2 explosif! J'ai hâte de retrouver Magnus, Sam, Blitz et Hearthstone ainsi que ce univers fabuleux!

 

Du même monde

Magnus Chase

3 tomes (saga terminée)

 

Extraits

En entendant le nom de Thor, j'ai tout de suite pensé au type de la série de films et de BD - un super-héros venu de l'espace, moulé dans un collant en lycra, avec une cape rouge, de longs cheveux blonds, un casque ailé.
Le véritable Thor était beaucoup plus effrayant. Il était aussi beaucoup plus roux, négligé, et jurait comme un marin ivre à l'imagination débridé.
_ Butin de sac à miel ! a-t-il hurlé. (Ou quelque chose dans ce style : il se peut que mon cerveau ait filtré ses paroles pour éviter à mes oreilles de saigner.)

 

 

_ Donne-moi une réponse, l'ai-je supplié. Une réponse nette, sans détour ni leçons d'histoire. Dis-moi juste qui est mon père. Tu as prétendu le connaître....
La main de Randolph a recouvert la mienne. Sa paume était beaucoup trop rêche et calleuse pour un prof d'université.
  _ Magnus, ton père est un dieu nordique. Je te jure sur ma vie que c'est la vérité. Maintenant, il faut nous dépêcher. Le temps de stationnement est limité à vingt minutes.