451334

fiche technique

Titre VO: Kubo and the Two Strings

Réalisateur: Travis Knight

Studio: Laïka Entertainment

Origines: Américaine

Genre: conte, aventure

Date de sortie: 2016

Durée: 1h38

 

résumé

 Le jeune Kubo vit avec sa mère dans un paisible village du Japon médieval. Un jour, un esprit surgit du passé, déchaînant une ancienne vendetta. Kubo doit alors trouver l'épée magique ayant appartenue à son défunt père, le plus grand samourai de tous les temps.

 

note

 4/5

J'ai beaucoup aimé2

J'ai beaucoup aimé

 

chronique

  Quand je vais faire un tour dans une certaine médiathèque près de chez moi, j'essaie toujours d'emprunter un DVD, un film (de préférence d'animation) afin de faire de belles découvertes. Je suis tombée sur Kubo et l'armure magique en farfouillant, n'en ayant jamais entendu parler et je l'ai donc emprunté! Et j'ai bien fait car c'était vraiment chouette!

Je pensais qu'il s'agissait d'un film d'animation japonais mais en fait, pas du tout, il s'agit d'un film d'animation américain! Il n'empêche que l'inspiration est à connotation asiatique, japonaise même! Les décors, les objets, les costumes, les couleurs, le rappellent aisément!

comment-kubo-et-l-armure-magique-a-vu-le-jour-dans-le-studio-laika-de-portland,M372705

Kubo est un jeune garçon qui vit avec sa mère au sommet d'une montagne. Il prend soin de sa mère malade, qui n'a plus toute sa tête. Pour survivre comme ils peuvent, Kubo descend chaque jour au village pour y conter les histoires que sa mère lui raconte quand son esprit est clair. Ses histoires prennent vie grâce à sa petite guitare et à ses origamis pour le plus grand plaisir des villageois. On apprend aussi quelles sont les origines de Kubo: sa mère et lui ont pu fuir grâce au sacrifice de son père, un héros samouraï du nom d'Hanzo. Car leur mariage n'était pas bien vu et la naissance de Kubo non désiré par son grand-père le roi lune et ses tantes qui lui ont donc ravi son oeil gauche. Ils sont toujours à sa recherche, Kubo va donc devoir partir en quête de l'armure magique de son défunt père, qui pourrait le protéger. Aidé par un singe femelle qui parle et par un samouraï changée en scarabée géant, il part à l'aventure, en quête des éléments de l'armure magique et devra vaincre de nombreux dangers!

maxresdefault

Kubo est absolument adorable, attendrissant, lumineux, taquin aussi; c'est un petit garçon très courageux à l'imagination débordante! On ne peut que s'y attacher rapidement! Madame Singe est très protectrice, toujours sérieuse, quelque peu rabat-joie. Quant au Samourai Scarabée, il est un peu simplet, c'est le rigolo de service mais doué à l'arc grâce à ses aptitudes d'insecte. D'ailleurs, les deux ne font que se chamailler et Kubo a de la chance de les avoir auprès de lui durant sa quête! J'ai été assez suprise de découvrir la véritable identité de Madame Singe et j'en ai déduis ensuite celle du Samouraï Scarabée. Quand j'y repense, c'est logique! Et visible depuis le début.

kubo-005

Le graphisme est très particulier mais pas déplaisant, loin de là! C'est très texturisé, avec un effet un peu de marrionnette. ça m'a fait presque penser à l'aspect de Wallace et Gromit en bien mieux! Le rendu est assez canon, les décors et les couleurs sont sublimes! Et parlons un peu de la bande-son! Ce qu'elle a pu m'envoûter! Exclusivement instrumentale avec, je me doute, des instruments typiquement asiatiques en plus de ceux plus conventionnels. Grandiose!

Comme je m'y attendais, j'ai versé ma petite larme à la fin, celle qu'on laisse couler, qu'on n'essuie pas car elle est pure. Ce dessin animé ne m'a pas laissé indemne. Surtout que la fin n'est pas aussi heureuse que je l'aurais souhaité, c'est plutôt une fin douce-amère.

En bref, j'ai passé un très bon moment! Je suis complètement sous le charme! C'est magnifique, plein d'émotions, de poésie, de magie et je ne peux que vous recommander ce joli conte à connotation japonaise!