La-saga-des-Vikings

Fiche Technique

Auteur: Joël Supéry

Editeur: Autrement

Genre: essai, historique

Parution: 2018

Pages: 270

Prix: 18€

 

Résumé

Il y a près d'un siècle, les historiens français ont fait l'impasse sur les invasions vikings. Le plus remarquable est que, jusqu'à présent, personne ne s'était inquiété de cet "oubli". En étudiant des sources trop facilement écartées, Joël Supéry a découvert que, devançant Rollon d'un demi-siècle, Ragnar et son fils Björn avaient fondé un royaume scandinave en Gascogne. Cette présence précoce sur un axe commercial majeur entre l'Atlantique et la Méditerranée a permis à l'auteur de donner un sens à un épisode jusqu'alors insensé : les guerres vikings. Dans ce livre très documenté, allant à l'encontre de tout ce qui a été écrit précédemment, Joël Supéry entreprend un travail de réhabilitation minutieux et inédit. Il déconstruit notre vision du phénomène viking et nous propose une autre histoire, révolutionnaire mais plus lucide. Un livre qui apporte de nombreuses réponses, ouvre des pistes de recherche et éclaire des pans entiers de l'histoire européenne sous un angle inédit.

 

Note

2/5

Bof1

ça passe

 

Chronique

  Je lis rarement des essais mais je dois dire que le sujet traité ici m'attirait énormément car je suis fascinée par les Vikings, surtout depuis que j'ai découvert la série télévisée diffusée sur la chaîne History et qui est d'ailleurs un énorme coup de cœur. Je savais que la famille Lodbrock a vraiment existé, aussi voulais-je en savoir plus, et quand j'ai vu le nom des fameux protagonistes (Ragnar, Björn, Rollon...), je me suis dit pourquoi pas? Mais ça n'a absolument pas été ce que j'avais imaginé.

Joël Supéry tente à démontrer principalement que les invasions vikings n'étaient pas le fruit du hasard, que leurs cibles étaient choisies avec soin, qu'ils pouvaient aller très loin dans les terres et très loin en mer, qu'ils avaient des visées commerciales et même politiques. Les attaques et prises de villes ou territoires étaient organisées. Les Vikings ont envahi tous (ou presque) les territoires d'Europe dont les plus grands, voulant étendre toujours plus leur territoire et leurs routes commerciales. On les a beaucoup sous-estimé au fil des siècles alors qu'ils ont fait des choses extraordinaires!

Il critique aussi également certaines idées/hypothèses/théories d'historiens du temps passé comme des plus récents, démontrant des oublis, des erreurs, un manque de recherche, entre autres, tout en argumentant bien sûr. Mais a-t-il raison pour autant? Qu'est-ce qui est vrai et qu'est-ce qui ne l'est pas? On ne peut pas le savoir réellement.

J'étais obligée de comparer avec la série télévisée, qui est un de mes seuls points de repère, qui, il faut le dire, est plus une fiction qu'autre chose (je pensais qu'il y avait de vrais faits historiques mais en fait, les personnages, événements, lieux ou chronologies n'étaient pas toujours respectés, je pense notamment à l'attaque de Paris menée par Ragnar Lodbrock ou l'infiltration de Ragnar dans Paris grâce à sa "mort", en fait, ce n'était pas à Paris et ce n'était pas Ragnar mais un autre grand chef du nom d'Hastein. J'ai pu retrouvé des événements et des personnages qui sont bien présent dans la série: Ingvar, Guthrum, le roi Harald, la mort de Ragnar, l'aigle de sang infligé au roi de Northumbrie, la traversée des terres avec les drakkars sur des rondins de bois, le roi du Wessex, Alfred, Ubbe, Rollon... J'ai pu découvrir d'autres chefs vikings dont je n'avais jamais entendu parler jusqu'à alors et qui pourtant ont aussi fait de grandes choses comme Ragnar et Björn: Hastein et Asgeir notamment.

C'est assez complexe, dur à appréhender, je n'ai pas été fan du format au final. Un livre à lire à petite dose car il y a bien trop d'informations à digérer mais qui reste vraiment très intéressant si l'on veut en savoir plus sur les Vikings bien qu'il ne faille pas s'attendre à en apprendre plus sur leur culture et autre, mais si l'on veut en savoir plus sur les invasions.
Merci à Babelio et aux éditions Autrement pour l'envoi de ce livre.

 

masse critique Babelio