La promesse d'un ciel étoilé

Fiche Technique

Titre VO: Under the jeweled sky

Auteur: Alison McQueen

Traducteur: Isabelle Chapman

Editeur: Presse de la Cité

Genre: historique, romance

Parution: 2017

Pages: 464

Prix: 21 €

 

Résumé

L'impossible et sublime histoire d'amour d'une anglaise, fille de médecin, et d'un jeune domestique indien dans les splendeurs des palais des Maharajas. Quand Sophie revient en Inde, dix ans après son départ, c'est au bras de Lucien. Elle a accepté d'épouser cet ambitieux diplomate qu'elle connaît à peine, mais n'a rien oublié du pays de son enfance, ni de son premier amour... En elle vibre l'espoir de guérir enfin des blessures du passé. Mais à quel prix ?

 

 

 

Note

3/5

c'était sympa

C'était sympa

 

 

Chronique

  Un grand merci à Babelio et aux Éditions Presse de la Cité pour la réception de ce livre.
[Parlons superficiel tout d'abord, avant d'entrer dans le vif du sujet. La couverture est magnifique, très printanière et fraîche. La tranche et la quatrième de couverture sont vert pomme, et il y a même un toucher légèrement velouté. En bref, c'est un joli objet livre.]

Une famille anglaise part vivre en Indes, dans le palais d'un Maharadja où le père, un médecin de renom a obtenu un poste pour s'occuper des femmes du prince. Et ce fut la rencontre de deux jeunes gens issus de deux univers très différents et de classes sociales différentes, Sophie et Jag, 18 ans, fille d'un médecin anglais et fils d'un serviteur indien, qui sont devenus amis en secret, avant de se rapprocher de plus en plus et que les sentiments changent peu à peu et qu'ils tombent amoureux, et vivent cet amour interdit lors du soir de l'annonce de l'Indépendance du pays. Certains événements firent qu'ils durent se séparer à regrets. Leur amour aura laissé une trace qui aura bouleversé leur monde à tous les deux et ils se retrouveront des dizaines d'années plus tard pour le meilleur ou pour le pire. Jag et Sophie pourront-ils avoir une seconde chance?

Le roman est bien au-delà d'une romance puisqu'il a un côté historique. En effet, nous sommes en pleine Indépendance de l'Inde (Indes qui se dissocie de l'Angleterre), alors beaucoup de sujets sont traités: politique, religion, traditions, cultures, mœurs de la société, les guerres civiles, le racisme, la paix, l'esclavage, la condition de la femme, entre autres. L'auteure a fait un vrai travail de recherches, de découvertes et ça se sentait aussi qu'elle était issu de ses deux pays, d'un métissage et ceci s'est retrouvé au sein de son histoire.
On a une alternance de temps, d'époques, de lieux et de points de vue. On oscille entre l'Angleterre et les Indes; entre passé, présent et futur, et je n'ai pas été perturbé par ces changements car c'était vraiment très bien amené. Sophie et Jag m'ont beaucoup plus, tous deux en ont beaucoup bavé dans leur vie, et tous les autres personnages n'ont pas été négligé par l'auteure, et ils ont pu apporter leurs points de vue en plus de ceux des deux personnages principaux pour que ce soit encore plus riche, plus prenant.

Nous naviguons entre deux pays étroitement liés durant les années 40-50, à savoir l'Angleterre et les Indes. Étroitement liés, certes, mais tellement différents et contraires même: on voit l'Angleterre comme classique, raffinée, très pointilleuse sur les différences de classes sociales et de l'autre, en Inde, tout est coloré, démesuré, où pauvreté et richesse sont très distinctes. Je connaissais peu les Indes et là, c'était la découverte totale, guidée par la plume de l'auteure qui est fluide, descriptive à l'excès, aérienne, presque poétique et très immersive. Immersif à tel point qu'on s'y serait cru réellement, à voir tout cela de nos propres yeux. Mais le gros point négatif du roman est qu'il y a beaucoup beaucoup beaucoup de descriptions, c'est tellement dense alors il y a des longueurs, c'est dur de tout assimiler et j'ai traîné ce livre sur plusieurs semaines, j'avais du mal à vouloir m'y replonger.

J'ai bien aimé cette histoire bien qu'elle soit dramatique et très difficile, nos personnages n'ont pas été épargnés du début à la fin et pourtant, on peut trouver dans cette histoire des moments de bonheur et de beauté. Un roman que je conseille pour tous les amoureux d'histoire, de dépaysement total, et qui aime les romances impossibles mais belles.

 

 

masse critique Babelio

 

 

 

Extraits

Ils s'embrassèrent, un baiser à nul autre pareil. Elle ne savait plus où elle finissait et où lui commençait. Ils étaient en fusion, se liquéfiaient. Il sentit son corps en feu, le feu de la vie, le premier feu connu de l'humanité. Elle sentit son cœur s'abandonner, le monde glisser vers la fin des temps, vers la lune et les constellations, et l'univers qui les tenait dans sa paume. Jag la regarda frissonner entre ses bras, et il n'y eut plus rien que l'extase. Au-dessus d'eux, les étoiles avaient disparu derrière le voile de fumée du feu d'artifice. La nuit était opaque et amère.

 

barre_separation

 

Un amour raisonnable, un amour d'adulte. Le genre d'amour qu'elle était en mesure de gérer. Il ne lui arracherait pas la chair des os ni ne la dévorerait toute crue. Il ne la pousserait pas à souhaiter qu'elle fût morte, sachant qu'elle n'avait plus de raison de vivre. Avec cet amour-là, elle n'avait rien à craindre, surtout pas l'abîme qui avait autrefois menacé de l'engloutir.

 

barre_separation

 

Son cœur était pris. Il l’avait su dès l’instant où il avait senti la douceur de ses lèvres sur les siennes. Cette sensation de sombrer dans la terre, comme le soleil qui s’enfonce derrière l’horizon en lâchant dans le ciel sa palette de couleurs. Son corps ne lui avait soudain plus appartenu, réduit à une parcelle du vaste univers qui les entourait par cette nuit noire, sous la pluie des étoiles filantes.