Minuscule, tome 1

Fiche Technique

Titre VO: Hakumei to Mikochi

Auteur: Takuto Kashiki

Traducteur: Fédoua Lamodière

Adaptation graphique: Komikku Editions

Editeur: Komikku

Genre: manga, seinen

Parution: 2015

Pages: 212

Prix: 8,50 €

 

Résumé

Hakumei et Mikochi mesurent 9 centimètres et vivent dans la forêt. Elles habitent dans un tronc d’arbre, se déplacent à dos de scarabée et construisent des tentes avec des feuilles de mandarinier… C’est fou tout ce qu’on peut réaliser quand on n’est pas plus haut que trois pommes ! Venez partager leurs aventures à la fois simples, paisibles et attendrissantes. Ces minuscules personnages et leurs amis à fourrure vont enchanter votre quotidien !

 

Note

3/5

c'était sympa

C'était sympa

 

Chronique

  Une couverture très attirante, ça m'a fait aussitôt penser à la nature, à l'automne. C'est donc un manga de saison et je suis assez contente d'avoir pu le découvrir.

Nous suivons deux personnages principaux, Hakumei et Mikochi, deux minuscules demoiselles de 9 cm à peine, vivant dans la forêt, dans un tronc d'arbre aménagé, qui sont proches de la nature, amies des insectes et des animaux et nous allons suivre leurs petites aventures sous forme de mini épisodes: voyager à dos d'aigle (de milan du crépuscule), visiter la ville des minuscules, participer à un concours de chant et se faire une rivale, rencontrer une laborantine capable de rendre vie à des squelettes d'animaux, dormir à la belle étoile car la maison-arbre a explosé, avoir un nouveau travail (pour Hakumei) qui consiste à réparer des moulins, faire des courses au marché et passer une nuit dans une taverne à boire et jouer.

Ce n'est pas parce qu'on est minuscule, qu'on est incapable de faire quoi que ce soit. Hakumei et Mikochi sont vraiment adaptées à cette vie en forêt. Hakumei est très curieuse, énergique, débrouillarde et manuelle alors que Mikochi est plus sérieuse, moins empressée, une bonne cuisinière et une bonne couturière, plus casanière aussi. Les deux demoiselles vivent ensemble (au début, je pensais qu'elles étaient sœurs mais en fait, non) et sont donc très proches l'une de l'autre, elles sont vraiment de très bonnes amies qui comptent l'une sur l'autre.

Le petit monde de Minuscule est très fantastique et ça m'a fait un peu penser au petit monde des Borrowers, à Arthur et les Minimoys ou bien encore, à Tobie Lolness. Les animaux et les insectent parlent, ont vraiment des rôles divers et variés, comme les scarabées qui sont des moyens de locomotion et on a même une belette qui est chef de chantier! Chaque élément de la nature (qui fournit absolument tout), matériaux ou aliments à son utilité. Comme on dit, "rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme" et c'est le cas ici, les minuscules se sont vraiment adaptés à leur environnement naturel. L'auteur doit vraiment apprécier tout ce qui se rapporte à la cuisine, au bio, ça parlait très souvent de ça avec des recettes de tout et de rien (petits plats, savons, thé...), et j'ai trouvé ça un peu lourd au bout d'un moment. Ce que je pourrais reprocher aussi, c'est que j'aurais aimer que ce soit plus "féerique", plus "fou" encore, que ça me fasse rêver et c'est un peu dommage que ce ne soit pas le cas.

Le graphisme est plutôt beau, avec un côté très chou au niveau du chara design notamment. Les détails sont vraiment bien mis en avant et j'ai pris du temps pour analyser chaque image, à m'en imprégner pour être au plus proche de l'ambiance très nature.

Minuscule est un manga pour passer le temps, agréable, qui se lit tout seul (il y a quand même quelques petites choses complexes ce qui fait que ce n'est pas forcément pour des plus jeunes (ce n'est pas un kodomo après tout)) et ça se lit rapidement alors que le manga fait bien 200 pages passées. C'est original, simple et efficace. Un manga doudou.

 

Du même monde

Mangas

4 tomes (saga en cours)

 

 

Extraits

9782372870047-22638-large-minuscule-tome-1-volume-1

minuscule02