Princesse Mononoke, intégrale

Fiche Technique

Titre VO: もののけ姫

Auteur: Hayao Miyazaki

Genre: manga, seinen

Edition: Glénat

Parution: 2003

Pages: 576

 

Résumé

Ashitaka, jeune descendant de guerriers Emishi, est voué à devenir le chef de son clan. Mais le destin en a voulu autrement : une créature monstrueuse, le Tatarigami, se met à attaquer son village sans raison apparente. Ashitaka parvient à vaincre la monstre mais, touché par ce dernier, il est condamné à une mort aussi lente que certaine. Obligé de quitter son village et les siens, il part à la recherche d'un remède au mal qui le ronge. Il arrive bientôt aux abords d'une gigantesque forêt, un territoire inaccessible aux hommes : en son sein, des animaux géants et étranges, craints et redoutés comme autant de divinités, livrent une guerre sans merci aux humains des environs qui cherchent à étendre leur territoire. Bientôt, Ashitaka rencontre San, la "Princesse Mononoke", une jeune femme élevée par les loups, qui voue une haine féroce aux humains. Un lien très fort commence à les unir, au moment où la guerre prend un tournant irrémédiable et tragique...

 

Note

 5/5

J'ai beaucoup aimé

J'ai beaucoup aimé

 

Chronique

Identique en tout point du film de Toei Animation. Film que j'ai adoré du début à la fin. 135 minutes de pure délice, de voyage. L'un de mes mangas favoris. Et rien de telle que les magnifiques musiques du film pour accompagner ma lecture, pour exacerber ma vue et mon ouïe. Reposant, envoûtant, poétique, qui dénonce l'impact de l'homme sur Mère Nature. Peu de dialogues (là, c'est une différence majeure avec le film) mais ça fait son charme. Les dessins richement colorés sont superbes et lourds de sens, compensent.


Tome 1: le décor prend place, l'histoire prend le large, la magie opère aussitôt...
Tome 2: un peu plus d'action et une belle rencontre entre la princesse des loups et le jeune prince Ashitaka.
Tome 3: deux guerres éprouvantes, les actions s'enchaînent, nous laissent en haleine.
Tome 4: une fin magnifique, la paix, le renouveau et l'harmonie s'installent.

 

 

Du même monde

Film: Princesse Mononoke (1997)