couv16477290

Fiche Technique

Titre VO: Honega Kusaru Made

Auteur: Yae Utsumi

Traducteur: Jean-Benoît Silvestre

Adaptation graphique: Martin Berberian

Editeur: Pika

Genre: manga, seinen

Parution: 2018

Pages: 192

Prix: 6,95 €

 

Résumé

L’été de leurs 11 ans, cinq amis d’enfance commettent un meurtre et enterrent le corps au fond d’une grotte. Depuis, ils se réunissent chaque année pour se remémorer leur crime et renouveler leur serment d’amitié.
Cependant, l’année de leurs 16 ans, tout ne se passe pas comme prévu : le corps a disparu et un maître-chanteur menace de révéler leur secret.
Peur et suspicion s’immiscent alors dans le groupe d’amis…

 

Note

4/5

J'ai beaucoup aimé

J'ai beaucoup aimé

 

Chronique

  Je ne suis pas hyper fan des thrillers et ce, même lorsqu'il est question de mangas mais je me suis quand même laissée tenter par ce titre. Je m'attendais à ce que ce manga soit glauque à souhait au vu du titre et effectivement, il l'est!

Cinq jeunes gens ont fait un serment. Le serment de ne jamais révéler leur crime. Ils se réunissent chaque année depuis 5 ans sur le lieu où ils ont enterré la victime. Ils ont commis un meurtre, sans être inquiétés de quoi que ce soit et en font la célébration en déterrant le corps (du moins, ce qu'il en reste), raffermissant leur pacte de toujours garder le secret, de ne dénoncer personne et de toujours s'entraider quoiqu'il arrive. Au lycée et même en dehors des études, les cinq sont toujours ensemble (la petite nouveauté, c'est qu'il y a un couple parmi eux). Une petite peur que leur méfait soit découvert réside toujours, une certaine paranoïa s'installe et même de la méfiance vis-à-vis des uns et des autres. Et évidemment, le pire finit par arriver: le corps disparaît, quelqu'un les fait chanter et essaie de leur faire peur. Cette personne inconnue va leur jouer un très mauvais tour et cela va prendre des proportions énormes. Obligés de répondre à ses ordres, ils sont à nouveau confrontés à la mort et le cauchemar recommence!

On a donc 3 garçons et 2 filles dans le groupe. Akira est le beau gosse, le garçon populaire et il sort avec Tsubaki, jolie, la gentillesse incarnée. On a aussi Ryû, l'intello de service et ex-voyou, Haruka qui est très mignonne et espiègle. Le chef de la bande est en quelque sorte Shintarô, qui a le plus de sang-froid, mal vu par les autres élèves et qui est parfois inquiétant, je dois l'avouer. La force du manga est vraiment dans l’interaction entre les différents personnages.

On se pose mille et unes questions dès ce premier tome: qui est le maître chanteur? qui est la personne assassinée et dans quelles circonstances est-elle morte? Qui l'a tué sur les cinq ados? quel lien avaient-ils avec la victime? ... On a quelques réponses ou ébauches de réponses mais il faudra que ce soit un peu plus implicite pour que je puisse être sûre. Apparemment, tout serait parti de la maltraitance de l'un d'eux par un membre de sa famille!

C'est hyper malsain, glauque, assez violent, sombre avec des scènes assez macabres et choquantes. C'est totalement pour un public averti!

J'étais assez choquée de voir à quel point ce qu'ils ont fait les laisser de marbre au début, que la vie continue pour eux comme si tout était normal! Après, tout va virer au cauchemar et ils seront bien obligées de réagir! Mais quand même... ils étaient flippants!

Le graphisme est plutôt pas mal, très soigné, j'aime vraiment beaucoup et je trouve que ça va parfaitement bien avec l'ambiance qui se dégage du manga.

Un premier tome vraiment surprenant! Une belle découverte, j'ai vraiment envie d'aller jusqu'au bout de la série!

 

Du même monde

Jusqu'à ce que nos os pourrissent

5 tomes (série en cours)

 

Extraits

"Ce n'est vraiment pas grand chose comparé à un meurtre..." # Tsubaki

 

"On ferait mieux de commencer... que chacun pose sa preuve de serment sur son empreinte de pouce. Nous faisons le serment de ne jamais trahir l'amitié qui nous unit tous les cinq, de nous entraider et de garder le secret de ce terrible crime, enterré au fond de ce trou sombre!"

 

nos-os-pourissent-img2