Vampire Knight, tome 13

About

Auteur: Matsuri Hino

Traducteur: Xavière Daumarie

Lettrage: Lara Iacucci

Editeur: Panini

Genre:

manga5

shojo1

Parution: 2011

Pages: 192

Prix: 6,95 €

 

 

Résumé

Zero et Yûki ne cessent de se croiser, et notre héroïne sent que son coeur n’est absolument pas convaincu par le choix de sa conscience. D’autant que le secret de Kaname est révélé. Enfin ! Matsuri Hino nous dévoile ce qu’il s’est passé au cours de la grande guerre qui vit les Sang Purs s’entredévorer.

 

 

Il était une fois

"Là... tu as vraiment une sale tête!"

 

 

Ma note: 4/5

J'ai beaucoup aimé

J'ai beaucoup aimé

 

 

Chronique

spoilers

Je sens de plus en plus la fin de Vampire Knight se rapprocher, ce manga qui m'aura passionné depuis le début. En un sens, je suis triste par avance car je vais devoir laisser ce monde fascinant et tous mes personnages préférés. Mais d'un autre côté, tout a une fin et c'est peut-être mieux de s'arrêter à 19 tomes plutôt qu'avoir un manga qui dépassera les 60 tomes comme Naruto, One Piece... (que j'adore, loin de moi l'idée de critiquer le nombre de tomes de ces sagas!) Ah! La petite nostalgie d'avant fin! ^^. Enfin, ce n'est pas encore le cas, ce n'est pas encore la fin, j'ai encore quelques tomes à lire.


En résumé, Zero, ne s'est pas encore vraiment remis de la mort de son frère et se rend enfin sur sa tombe, un an après sa mort. Quant à Yûki (accompagnée de ce cher Aidô qui la suit comme son ombre), après avoir essayé de convaincre des vampires au Sang Pur de se protéger, elle en rencontre finalement qui ne s'avèrent pas forcément pacifiques, comme un membre de la famille Tôma qui la blessera sérieusement, au point d'attirer Zero comme par magie (enfin, il était juste à côté). L'ennemi fuit et Zero prend en charge Yûki afin de la mettre en sécurité. Ses blessures guérissent d'elles-même et elle est de nouveau sur pied, et se retrouve face à Zero. Force est de constater qu'elle n'est toujours pas maîtresse d'elle-même, de ses émotions et de ses pouvoirs en sa présence; lui reste quasiment de glace. Yûki (soumise complètement à Kaname) part le retrouver et ce dernier lui fait part d'un terrible secret, des révélations surprenantes qui remettent tout ce qu'on a appris depuis le début de la saga... (Voilà, je n'ai pas spolié les révélations de Kaname! A vous de les découvrir!)


J'ai retrouvé avec grand plaisir Zero, Yûki, Aidô (bien qu'il n'est pas été trop présent dans ce tome) et Kaname bien sûr.
Zero, fidèle à lui-même, est toujours ravagé par sa soif de sang, plein de doutes quant à sa part d'humanité, psychologiquement encore instable, touché par la mort de son frère jumeau Ichiru; Kaname, n'étant pas mieux que lui, toujours ravagé par ses démons intérieurs (et quels démons!) et dont j'ai senti la détresse, il s'est vraiment libéré dans ce tome et ses révélations m'ont grandement surprises; Yûki ne change pas, innocente et douce, aimante, qui ne porte aucun jugement, j'ai apprécié la revoir en compagnie de Zero même si c'est très tendu, déstabilisant, gênant entre eux.
Pour ce qui est de l'histoire, j'ai eu l'impression que ça n'a pas beaucoup avancé, que j'ai seulement retrouvé mes persos préférés encore plus torturés que d'habitude (si cela est possible), mais après mûre réflexion, après avoir fermé ce tome, je me dis que je me suis trompée, j'ai pensé ça parce qu'il n'y avait pas d'action, que c'était surtout basé sur les terribles révélations de Kaname (au passage, j'ai trouvé que parfois, ses souvenirs étaient un peu confus) et c'est en cela que l'histoire a avancé.


En bref, ce tome 13 est vraiment très important, complexe et il faut s'accrocher pour en comprendre le sens même s'il reste encore de nombreux points d'ombres à la fin du tome. Quelque chose me dit que Vampire Knight ne cessera jamais de m'émouvoir et de me surprendre...

 

 

Du même monde

Manga: 19 tomes (saga terminée)

Animé: 2 saisons, 3e en préparation