couv35764953

informations

 Auteur: Kinoko Higurashi

Traducteur: Sophie Lucas

Conception graphique: |Sign*|

Adaptation graphique: Eric Montésinos

Editeur: Kana

Genre: manga, seinen, contemporain

Parution: 2020

Pages: 192

Prix: 5,95 €

 

résumé

 Ritsuko et Shûichi sont en couple depuis qu’ils étaient au lycée. 10 ans de couple, 8 ans de vie commune, inévitablement, les gens leur demandent : “Et vous êtes mariés ?” Ritsuko en a l’habitude et ne s’en inquiète plus du tout. Mais approchant de la trentaine, la pression de l’entourage ne fait qu’augmenter. De manière tacite ou explicite, LA question ne cesse de revenir : “Alors, c’est pour quand ?” Ils ne sont pas pressés de se marier, ni d’avoir des enfants. Cela viendra au moment voulu, à leur rythme et non à celui imposé par leur entourage.

 

note

3/5

c'était sympa

Sympa

 

chronique

 Grâce à une masse critique privilégiée, j'ai pu découvrir ce premier tome de Just Not Married de Kinoko Higurashi. Le résumé me parlait beaucoup et il faut dire que j'apprécie les seinen et tout particulièrement, les mangas tranche de vie.

Ritsuko et Non-chan sont en couple depuis 10 ans, depuis le lycée, en fait. Pas de mariage en vue, pas d'enfants, deux jobs qui leur prennent du temps. Et il y a les interminables questions devenues rengaines: 10 ans? c'est pour quand le mariage? à quand le bébé?... de la part de leurs proches, de la part de leurs amis, de leurs collègues et même de simples connaissances/rencontres. Ce qui fait que chacun se pose des questions et n'a pas forcément les mêmes attentes.

On se rend compte qu'une certaine monotonie s'est installée entre Ritsuko et Non-chan, qu'ils ressemblent plus à des colocataires, à des amis qu'à un vrai couple. Il y a clairement un manque de communication entre les deux. De la maladresse et des malentendus aussi, parfois des disputes. J'ai pu noté une certaine paranoïa également et ils ont l'impression de ne plus être sur la même longueur d'ondes.

Les questions et le thème qui se dégagent du manga sont d'actualité, m'ont parlé. Qui n'a jamais eu ce genre de réflexions de la part de ses proches, de ses amis ou d'inconnus? C'est pour quand le petit copain/la petite copine? à quand le mariage? c'est pour quand le bébé?... des exemples parmi tant d'autres mais j'ai envie de dire chacun SA VIE, chacun SES CHOIX. Certaines personnes sont bienveillantes, ont du tact, d'autres ne se rendent pas compte qu'ils blessent, et puis, c'est comme s'il fallait à tout prix être dans la norme, entrer dans le moule à tout prix. Ici, on a le point de vue des personnages principaux, masculin et féminin, ce qui est un vrai plus. C'est même très intimiste car on entre dans leur vie privée, on assiste à la réévaluation de leur couple, à leur introspection.

Les dessins sont plutôt jolis, agréables à l’œil, sympathiques. Ils sont en accord avec l'ambiance, avec le côté tranche de vie. Simples et sans fioritures.

Ce premier tome est plutôt sympa. Le thème m'a bien intéressé. Après, ce n'est pas le manga du siècle. Mais je lirai la suite surtout qu'il n'y a que 5 tomes et c'est juste bien à mon sens, ce n'est pas le genre de série qui tiendrait sur la durée.

Je remercie Babelio et les éditions Kana pour l'envoi et la découverte de ce manga.

 

masse critique

 

extraits

- Si on se mariait maintenant, il n'y aurait que le nom qui changerait. Tu ne trouves pas que c'est galère ? Devoir faire son changement de nom partout...
- Effectivement.
- En plus, il ne l'a toujours pas faite
- Quoi ?
- Sa demande en mariage.