couv62213886

informations

Titre original: Miecz Przeznaczenia

Auteur: Andrzej Sapkowsky

Traducteur: Alexandre Dayet

Editeur: Milady

Genre: fantasy, aventure

Parution: 2015

Pages: 470

Prix: 7,60 €

 

résumé

Geralt de Riv, le mutant aux cheveux d'albâtre, n'en a pas fini avec sa vie errante de tueur de monstres légendaires. Fidèle aux règles de la corporation maudite des sorceleurs et à l'enseignement qui lui a été prodigué, Geralt assume sa mission sans faillir dans un monde hostile et corrompu qui ne laisse aucune place à l'espoir. Mais la rencontre avec la petite Ciri, l'Enfant élue, va donner un sens nouveau à l'existence de ce héros solitaire. Geralt cessera-t-il enfin de fuir devant la mort pour affronter la providence et percer à jour son véritable destin ?

 

note

5/5

j'ai beaucoup aimé 4

Coup de coeur

 

chroniquespoilers

  Ce tome 2 du Sorceleur confirme le coup de cœur! Je l'ai dévoré et je me suis régalée! Et force est de constater que je suis désormais beaucoup plus à l'aise avec l'univers, avec les personnages et le vocabulaire utilisé.

On retrouve une histoire de dragons vert et doré; une rivalité Geralt/Istred pour le cœur de Yennefer; la rencontre avec Doudou le doppler; l'entrée en scène de la secte du Feu Éternel; un contrat sur mer avec une histoire de sirène et des disparitions de marins; un lien entre Geralt et une poétesse (attirance inexplicable); l'entrée dans la forêt de Brokilone; la rencontre avec la princesse Cirilla de Cintra.

Il y a encore des histoires qui ont été reprises dans la saison 1 de la série télévisée The Witcher, avec toujours pas mal de changement. Par exemple, avec l'histoire des dragons, la rencontre de Geralt et Ciri, la blessure de Geralt qui le fait délirer. Mais c'est de l'inédit majoritairement dans ce second tome. Du nouveau par rapport à la série mais qui a beaucoup en commun avec le jeu vidéo The Witcher 3 avec lequel j'ai fais pas mal de rapprochements. J'ai pu retrouver les personnages que j'affectionne: Geralt bien sûr, Yennefer, Triss, Jaskier... et je suis ravie de l'apparition de Cirilla et j'ai adoré sa rencontre avec Geralt. Plein de créatures ont été citées ou sont apparues comme les dragons, les zeugles, les elfes, les nains, les hobbits (le petit clin d'oeil au Seigneur des Anneaux qui fait plaisir), des dopplers, des sirènes, des krakens...

Comme toujours, il y a énormément de descriptions, de narration et pourtant, ça se lit tout seul! C'est même ultra précis et ce même au niveau des scènes d'action où chaque geste est décomposé pour que ce soit le plus visuel possible. Le langage est toujours aussi familier, brut, quelque peu moyen-âgeux. L'univers est extrêmement riche et passionnant, sombre même. Il y a toujours un système de chroniques, de nouvelles. Le découpage est appréciable, on s'y fait vite. Il y a des nouvelles plus intéressantes que d'autres mais sinon, dans l'ensemble, c'est hyper positif.

En bref, coup de cœur aussi pour ce tome 2. C'est une saga géniale, addictive au possible et à chaque fois, il m'est difficile de lâcher le roman alors que j'essaie de me fixer un chapitre à lire par jour. J'avance d'ailleurs assez rapidement dans la saga.

 

du même monde

Romans/recueil de nouvelles

 

Jeux vidéos

1. The Witcher (2007)

2. The Witcher 2 : Assassins of Kings (2011)

3. The Witcher 3 : Wild Hunt

 

Série

The Wicther - saison 1 (10 épisodes)

 

extraits

Les guerres ne sont pas menées pour détruire. Les guerres sont menées pour deux raisons : la première est le pouvoir; la seconde l'argent.

 

- Tu sais certainement de quoi tu parles : tu es sorceleur, dit Borch en puisant de la bière au tonnelet. Pourtant, je pense que tout mythe, toute légende, recèle une part de vérité qu'on ne peut ignorer.
- De vérité, confirma Geralt, mais qui touche à nos rêves, à nos désirs, à la nostalgie : il s'agit de la croyance en ce que le possible ne possède aucune limite. Et parfois aussi le hasard.