couv11715849

informations

Titre VO: Destiny's Path

Autrice: Anna Jacobs

Traducteur: Sebastian Danchin

Editeur: L'Archipel

Genre: historique, romance, drame

Parution: 2020

Pages: 368

Prix: 22€

 

résumé

Dans l’arrière-pays australien où il n’a pas plu depuis des mois, Maia et Xanthe Blake, 27 ans, les deux sœurs cadettes de Cassandra, abordent un tournant de leur vie.
Maia, gouvernante dans une propriété, est amoureuse de son patron. Mais ce dernier est marié… Xanthe, de son côté, n’a qu’une idée : voyager et retrouver son Lancashire natal.
Les jumelles, qui ont toujours vécu ensemble, parviendront-elles à prendre la bonne décision ? Quitte à accepter d’être séparées ? À moins que l’arrivée d’un inconnu ne chamboule leurs projets…
Le destin, parfois, peut vous transporter bien au-delà vos rêves.

 

note

4/5

j'ai beaucoup aimé 1

J'ai beaucoup aimé

 

chroniquespoilers

  La saga Cassandra se termine avec ce troisième tome et je quitte à regret les personnages que j'ai appris à apprécier. Je n'aurais pas dit non à un tome de plus mais il faut bien dire au revoir à un moment ou à un autre! Je ressors donc très satisfaite de ma lecture de ce troisième, même si le tome 2 reste le meilleur à mes yeux.

Le meilleur ami de Conn, Ronan, débarque en Australie avec l'héritage des sœurs Blake et pour rendre visite à son ami qui va avoir bien des ennuis puisque sa femme Kathleen, vraiment odieuse et dérangée débarque elle aussi pour leur rendre la vie impossible, à lui et à Maïa, les deux s'aimant réellement. Quant à Xanthe, elle qui ne voulait pas se marier, ne voulait pas avoir d'enfants, qui voulait voyager et découvrir le monde, va croiser la route du charmant Ronan, qui va bouleverser toutes ses certitudes!

J'avais dit que Pandora était mon personnage préféré de la saga, ma sœur préférée mais elle a été détrônée par sa grande sœur Xanthe! Elle a une telle présence, un esprit absolument magnifique, un caractère bien trempée, une âme d'aventurière. Elle est... à part et je l'ai beaucoup aimé! Nous avons donc un happy ending pour nos quatre soeurs et j'en suis très contente. Elles ont enfin trouver chacune leur moitié, leur place dans le monde et laisser une descendance derrière elles!

Comme je le disais... à chaque tome, son personnage mauvais, exécrable, diabolique. Isabelle dans le tome 1, Harry dans le tome 2 et dans ce tome 3, il s'agit de Kathleen, la femme non désirée de Conn, l'employeur des jumelles Xanthe et Maïa. Et chaque tome voit un personnage masculin entrer en scène. Reece dans le tome 1, Conn et Zachary dans le tome 2, et dans ce tome 3, nous découvrons Ronan, le meilleur ami irlandais de Conn qui va avoir une place importante dans la vie de Xanthe.

L'écriture est agréable, fluide et addictive malgré la narration, les descriptions. Le rythme est lent et pourtant, le roman se dévore tout seul, très rapidement. Par contre, j'ai vite cerné le schéma de "construction" des romans qui sont très identiques, si bien qu'à force, je savais ce qui allait se passer entre tel ou tel personnage. C'est devenu prévisible et du coup, je n'ai pas eu de surprise particulière. C'est le tout petit point négatif.

En bref, j'ai beaucoup aimé cette saga, du début à la fin, qui a su mettre en avant des femmes admirables; qui a mis en avant les inégalités sociales et les inégalités hommes/femmes; qui a su me dépayser et m'a fait voyager en Irlande, en Angleterre et surtout en Australie. Je remercie encore grandement les éditions de l'Archipel pour la découverte de cette chouette saga que je recommande vivement!

 

LogoArchipel

 

du même monde

Romans

Cassandra

1. Le destin de Cassandra

2. Cassandra et ses soeurs

3. L'Héritage de Cassandra

 

extraits

_ Quel genre de mari recherchez-vous?
_ Je ne cherche pas de mari et je ne souhaite pas avoir d'enfant.
Elle décida qu'elle s'était assez dévoilée et se montra soulagée lorsque Conn les rejoignit. Le regard bleu vif de Ronan Maguire sondait un peu trop son âme à son goût. Elle se sentait vulnérable en sa présence.
En dehors de Maïa, il était rare qu'elle parle d'elle-même à quiconque. Pourquoi se confiait-elle à un étranger, au point de lui révéler ses rêves? Pourquoi l'avait-il interrogée? C'était un gentilhomme alors qu'elle n'était qu'une domestique.