couv3008727

informations

Titre VO: Genju Chosain

Auteurs: Keishi Ayasato (scénario) & Kôichirô Hoshino (dessin)

Traducteur: Benjamin Moro

Conception/adaptation graphique/lettrage: Jef. Mod

Editeur: Ototo

Genre: manga, seinen

Parution: 2019

Pages: 192

Prix: 6,99€

 

résumé

Pour accomplir son devoir en tant qu'Inspectrice des Créatures Légendaires, Felly Ehéna se balade de village en village, dans des lieux parfois inhospitaliers. Discrètement accompagnée par l'intriguant Kooshna, elle prête main-forte tantôt aux hommes, tantôt aux bêtes légendaires, pour s'assurer que l'équilibre du monde soit toujours préservé. Mais si sa présence suffit parfois à apaiser des situations tendues, à d'autres moments, un rien peut les envenimer...

 

note

3/5

c'était sympa

C'était sympa

 

chronique

   La couverture était tellement envoûtante que je me suis lancée dans ce manga sans savoir de quoi il allait parler, sans savoir ce qui allait m'attendre et je remercie Babelio et les éditions Ototo pour la découverte de ce titre.

Les créatures mythologiques ou légendaires existent. Et cohabitent difficilement avec les humains. Nous suivons donc Felly, une enquêteuse chargée de recenser les créatures légendaires, de rétablir l'ordre entre humains et créatures, d'exécuter s'il le faut une créature meurtrière, d'enseigner aux gens que les créatures ne sont pas toujours mauvaises. Felly agit toujours dans l'optique de rétablir l'équilibre, de veiller au bien être des gens mais aussi des créatures, elle ne prend pas parti pour les uns ou pour les autres. Aussi est-elle très méthodique, prend le temps de prendre les informations, de comprendre, d'enseigner et quand il le faut, de charger Kooshna, un être différent à l'allure de lapin gentilhomme qui parle, de passer à l'action, d'être son protecteur et son bras armé.

Dans ce premier tome, nous pouvons voir apparaître vouivre, basilic, sirène et cheval des eaux au détour des pages. J'ai appris quelques petites choses à leur sujet que je ne savais pas forcément: les vouivres qui ont presque des sentiments humains; le coq qui donne naissance à un basilic grâce à un mélange de ses excréments et de sa semence; les sirènes qui peuvent souffrir de leur immortalité; le fait qu'il y ait deux sortes de chevaux des eaux, une plus pacifique que l'autre...

Le personnage principale, Felly, a un grand cœur et une bonne majorité des créatures sont bienveillantes au fond. Par contre, le personnage de Kooshna m'intrigue. Même s'il adore Felly, qu'il la protège envers et contre tout, il est bien mystérieux et "sombre". Clairement, il n'aime pas les humains sauf Felly. Donc j'ai hâte d'en savoir plus sur leur relation.

Je n'ai pas trouvé de vrai fil conducteur, le schéma est répétitif. Une histoire à chaque arrêt dans un village ce qui fait que le rythme est assez lent. D'ailleurs, je trouve le titre assez mélancolique de par les relations humains/créatures, de par les messages véhiculés que l'on peut par ailleurs lier à notre réalité.

Les dessins sont vraiment très jolis, de toute beauté malgré leur sobriété. Le graphisme est épuré et invite à la contemplation car il n'y a pas tant de dialogues que ça.

En bref, ce fut une jolie découverte, une lecture sympathique mais il m'a manqué d'un petit quelque chose pour être beaucoup plus emballée par l'histoire. Néanmoins, je suis bien curieuse de découvrir la suite!

 

masse critique

 

extraits

 Les émotions des vouivres ne sont pas si éloignées de celles des humains. Elles peuvent tout autant être blessées émotionnellement, veuillez garder cela en tête. Quand vous êtes en contact avec des créatures légendaires, pensez à elles. Oublier leur ressenti serait vraiment triste pour elles.