couv62509955

fiche technique

Auteur: Paru Itagashi

Traducteur: Anne-Sophie Thevenon

Adaptation graphique: Studio Charon

Editeur: Ki-oon

Genre: manga, seinen

Parution: 2019

Pages: 200

Prix: 6,90€

 

résumé

À l'institut Cherryton, herbivores et carnivores vivent dans une harmonie orchestrée en détail. La consommation de viande est strictement interdite, et les dortoirs sont séparés en fonction des régimes alimentaires. Tout pourrait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes... mais la culture ne peut étouffer tous les instincts. Quand le cadavre de l'alpaga Tem est retrouvé déchiqueté sur le campus, les méfiances ancestrales refont surface !

Legoshi est la cible de toutes les suspicions. Parce qu'il était proche de Tem, parce qu'il est une des dernières personnes à avoir été vues en sa compagnie, et surtout... parce que c'est un loup. Pourtant, sensible et timide, il fait son possible pour réprimer ses instincts. Hélas, ses efforts sont vains face au vent de discrimination qui souffle sur le pensionnat...

Le seul qui pourra apaiser ce climat de terreur est le Beastar, le leader de l'école. Pour l'heure, les candidats se préparent, les élections approchent... Le favori n'est autre que le cerf Louis, étoile incontestée du club de théâtre auquel appartient Legoshi. Bien décidé à remettre les carnivores à leur place, il fait mine de ne pas craindre les crocs acérés du loup gris. Mais peut-être serait-il mieux avisé de ne pas le sous-estimer !

 

note

4/5

j'ai beaucoup aimé 1

J'ai beaucoup aimé

 

chronique

  J'ai tellement entendu parler de ce manga depuis sa sortie. Les avis sont unanimes, c'est un manga à lire! Mes copinettes Nephtys (L'antre de Nephtys) et Wonderbooks (Une lectrice à Wonderland) m'ont convaincu de me lancer à mon tour et dès que j'ai vu le tome 1 disponible dans les nouveautés à la médiathèque, je n'ai pas réfléchi et je m'en suis emparée!

Les animaux ont évolué. Herbivores (les Herbi) et Carnivores (les Carni) vivent en harmonie. Et il y a une règle d'or: les Carni n'ont pas le droit de s'en prendre aux Herbi et de manger de la viande. Mais il reste encore quelques tensions entre les deux factions. Tensions qui vont s'exacerber lorsqu'un meurtre va survenir à l'école: un Herbi du club de théâtre va être retrouvé massacré! Les factions se séparent peu à peu, le doute règne, les Herbi se regroupent. Et les soupçons se portent sur Legoshi, le grand loup gris qui travaille dans les coulisses du théâtre. Pourtant, la vie continue. Au club de théâtre, les intrigues se mettent en place, les jalousies se font sentir, la chasse pour les meilleurs postes est en cours et notamment pour celle du Beastar, l'individu qui deviendra le leader de l'école et qui ramènera la paix.

Je trouve l'idée originale de mettre en avant des personnages qui sont des animaux. Des animaux très humains, très évolués et qui vivent comme nous. On ne peut que faire le parallèle avec nous, c'est le reflet de notre société. Il y a pas mal de messages importants, réels, ce qui fait de ce manga un manga très actuel.

Forcément, le manga m'a fait pensé au film d'animation Zootopie (que j'aime beaucoup, au passage). On retrouve des similitudes: des animaux parlants, des animaux qui vivent comme les humains, les carnivores et les herbivores qui vivent en harmonie, des tensions entre les deux factions... Mais Beastars garde sa propre identité, ce qui est très bien!

Pour les personnages, on retrouve énormément d'animaux différents: loup, chien, tigre, cerf, chèvre, lapin, éléphant, lémurien, guépard... bref, il y a de tout! Les personnages que l'on retrouvera souvent, je pense, sont Louis le cerf rouge que j'ai du mal à cerner pour le moment, Haru la lapine et Legoshi le loup gris pour lequel je me suis déjà beaucoup attachée. Ce n'est pas parce qu'il est carnivore, un loup qui plus est et grand de taille, qu'il est forcément méchant et cruel. Legoshi est très gentil, attentionné, assez effacé et maladroit. Il m'a beaucoup touché. Oui, ses instincts de carnivore se réveillent parfois mais il fait tout pour les réfréner.

Les dessins sont particuliers, le style sort de l'ordinaire. Les dessins paraissent simples, parfois un peu brouillons ou très crayonnés mais c'est dans le sens positif. En fait, le graphisme a énormément de charme, j'aime beaucoup!

En bref, ce fut une bien belle découverte, une bonne mise en bouche. Ce n'est peut-être pas un coup de cœur mais c'est une très bonne lecture tout de même. J'ai déjà le tome 2 sous la main donc il ne devrait pas faire long feu car je suis très curieuse de découvrir la suite!

 

extraits

Tem, un alpaga, a été attaqué et tué par un carni de l'école. Dans notre monde, c'est le plus grand des tabous ! Personne n'a vraiment envie d'aborder le sujet et les ténèbres insondables qui affleurent à la surface du quotidien.

 

Dans ce monde, les vainqueurs sont ceux qui arrivent à vivre en donnant libre cours à leurs instincts !

beastars-02