lion-127824

fiche technique

Réalisateur: Garth Davies

Origines: Américain, Britannique, Australien

Genre: drame, histoire vraie

Date de sortie: 2017

Durée: 2 heures

Acteurs principaux: Dev Patel, Nicole Kidman, Sunny Pawar, Rooney Mara...

 

résumé

 Une incroyable histoire vraie : à 5 ans, Saroo se retrouve seul dans un train traversant l’Inde qui l’emmène malgré lui à des milliers de kilomètres de sa famille. Perdu, le petit garçon doit apprendre à survivre seul dans l’immense ville de Calcutta. Après des mois d’errance, il est recueilli dans un orphelinat et adopté par un couple d’Australiens.
25 ans plus tard, Saroo est devenu un véritable Australien, mais il pense toujours à sa famille en Inde.
Armé de quelques rares souvenirs et d’une inébranlable détermination, il commence à parcourir des photos satellites sur Google Earth, dans l’espoir de reconnaître son village.
Mais peut-on imaginer retrouver une simple famille dans un pays d’un milliard d’habitants ?

 

note

5/5

Coup de coeur1

Coup de coeur

 

chronique

  Depuis que j'avais vu que Lion allait être diffusé à la télévision, ce film m'a obsédé. Il fallait à tout prix que je le vois et j'ai convaincu ma mère de le regarder avec moi. Et quelle claque!


Le film se découpe en deux parties. Nous suivons Saroo enfant et Saroo une fois adulte. De 1986 à 2012. Le petit Saroo, 5 ans, accompagne son grand frère Guddu partout, le long des chemins de fer, volant du charbon dans les trains de marchandises pour subvenir aux besoins de la famille, leur mère se tuant à la tâche pour les élever, les nourrir tous les trois, eux avec leur petite soeur Shekila. Un soir, alors que Gudu part travailler, il laisse momentanément son petit frère à la gare. Ce dernier se retrouve seul, prisonnier dans un train qui le mènera à plus de 1600 kilomètres de chez lui, à Calcutta, la plus grande ville du pays. Perdu, seul, il va errer dans l'indifférence la plus totale, échapper à des individus peu recommandables ou qui cachent bien leurs intentions, va avoir froid, faim, ne pas savoir parler la langue locale. Jusqu'à ce qu'il finisse dans un orphelinat surpeuplé. Ayant lancé un avis de recherche, sans aucune information précise du petit garçon, il est comme déclaré orphelin et apte à être adopté. Il va l'être par une famille australienne et c'est un tout nouveau monde qui s'ouvre à lui, de nouvelles perspectives et aura même un autre frère adoptif indien lui aussi, qui a son propre passé difficile. Et c'est ainsi qu'on le retrouve une fois adulte, accompli et pourtant son passé le rattrape vite et le hante durant des années, fragilisant même son couple, où il est toujours ce garçon perdu, qui est en quête de ses origines, qui fait des recherches qui vont ne mener à rien avec le peu de souvenirs qu'il a, pourtant la réponse est dans ses souvenirs et c'est grâce à Google Earth qu'il va finir par retrouver le chemin de sa maison, de sa famille qui n'a jamais perdu espoir!

tumblr_omevkiLknZ1r8l7k4o4_540

Je ne connais pas du tout l'Inde ou du moins pas assez, et le film ne montre pas du tout ses bons côtés. Je me doute de ce qu'il se passe dans ce pays, dans ses grandes villes, dans ces villages, de ce qui arrive aux femmes, aux enfants... on a d'ailleurs des scènes où l'on comprend que Saroo a échappé aux pires (rapts d'enfants, trafic d'enfants, pédophilie, prostitution, maltraitance...) et que sais-je encore! Et c'est terrible de se dire que ces pratiques ont toujours cours en ce moment même! Qu'il y a tellement d'enfants perdus, pauvres en Inde et qui disaparaissent mystérieusement chaque année!


Les paysages étaient si réalistes, les plans magnifiques, les effets m'ont énormément plu. La bande-son est tellement belle et mélancolique. Je retiens particulièrement le morceau instrumental qu'on entend tout du long, au piano. Les dialogues ne sont pas si importants, tout passe par les images et les émotions qu'elles dégagent.

tumblr_p3c18mpK671u81ntfo4_r8_500

Les acteurs sont incroyables! Quelle prestance! Dev Patel est un de mes acteurs préférés, je l'attendais au tournant et il ne m'a pas déçu! Je l'ai même à peine reconnu physiquement mais les émotions qu'il a su me transmettre sont innées, il a ce don! Et le jeune acteur, Sunny Pawar , qui incarne Saroo petit m'a énormément touché, il était tellement adorable ce petit bout de chou! Un petit garçon qui ira loin, très loin, qui était parfait dans ce rôle! Pareil pour l'acteur qui incarne son grand frère Guddu, il était très solaire! Rien à redire sur le jeu des acteurs, même Nicole Kidman était parfaite!


J'ai aimé qu'on ait à la toute fin du film quelques vidéos montrant les deux mères de Saroo se rencontrant enfin, des photos de Saroo enfant, avec son frère adoptif Mantosh et sa famille adoptive. J'ai d'ailleurs voulu en savoir plus de mon côté, aller faire un tour sur Google Earth, lire les témoignages de Saroo, de ses mères et ça m'a apporté encore bien plus d'informations, de réponses, notamment sur l'orphelinat, sur Mantosh... Et je compte bien lire le roman-témoignage de Saroo prochainement!

tumblr_p3c18mpK671u81ntfo1_r5_500

Magnifique, triste, terrible et horrible par certains côtés! Une bouffée d'émotions, impossible de rester impassible, de ressortir indemne d'un tel visionnage! J'ai énormément pleuré à la fin du film, c'était tellement intense. Des larmes de joie, de tristesse aussi.


Le fait que ce soit adapté d'une histoire vraie apporte un vrai plus, c'est encore plus intense, plus percutant. Ce film est magnifique, il faut impérativement le voir au moins une fois! Il m'a profondément bouleversée et il va me marquer longtemps... très longtemps! Coup de coeur absolu!

 

du même monde

Roman

 Lion