couv46614903

fiche technique

Auteur: Laetitia Colombani

Editeur: Le livre de poche

Genre: drame, contemporain

Parution: 2018

Pages: 235

Prix: 7,20€

 

résumé

Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.

Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.

Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.

Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.

Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.

 

note

5/5

Coup de coeur3

Coup de coeur

 

chronique

  J'avais tellement entendu parler de La tresse, surtout de façon positive, mais je ne sais pas, je n'étais pas intéressée plus que ça par ce roman. C'est vraiment par hasard que je me le suis procuré, en allant faire un tour à Emmaüs et je remercie la personne qui en a fait un don car peut-être que je ne l'aurais jamais lu sans ça et je serai passée à côté de cette perle!

Nous suivons trois femmes/filles de générations différentes, de pays et de continents différents, de cultures différentes. Smita en Inde, qui rêve d'une meilleure vie pour sa fille Lalita. Giulia en Sicile qui essaie de maintenir l'entreprise familiale. Sarah au Canada qui tombe gravement malade. Nous avons donc trois points de vue différents. Elles n'ont aucun lien, dans un monde fait d'injustices, de tabous, de cruauté sur bien des aspects. Elles ne mènent pas les mêmes vies mais leurs vies vont changer à jamais!

J'avoue que c'est l'histoire de Smita et Lalita qui m'a le plus touchée, non pas que celles des deux autres n'étaient pas touchantes, loin de là, c'est impossible de rester insensible mais c'est surtout pour les terribles facettes de l'Inde que je ne connaissais absolument pas! Les trois histoires sont touchantes, celle de Giulia un peu moins mais elle fait le lien/le pont entre celle de Smita et celle de Sarah.

Le message de ce roman est fort, important. Il faut se battre, il faut vivre. Ce roman parle d'inégalité, de discrimination, de racisme, de crimes, de maladie mais aussi d'amour, d'espoir, de lutte, de survie. Pourquoi ce titre? Pourquoi la "tresse"? Tout prend forme vers la fin du de l'histoire. Tout n'est qu'émotions et réflexions. L'écriture est fluide et juste. Il n'y a pas de dialogue mais ce n'est aucunement gênant.

C'est un coup de cœur! Je ne l'avais pas vu venir! Je me disais que ça n'allait être qu'une bonne lecture, peut-être sans plus mais quelle claque! Je suis ressortie complètement bouleversée de ma lecture, à fleur de peau. Les larmes ont coulé. Il y a des histoires qui marquent à vie et La tresse va en faire partie, je pense! A lire absolument!

 

5d1778e1dcb7c-text