couv14695754

fiche technique

Auteur: Patricia Briggs

Traducteur: Zeynep Diker

Editeur: Milady

Genre: fantasy, aventure

Parution: 2011

Pages: 479

Prix: 7€

 

résumé

Aralorn a choisi une vie d'aventures en devenant
mercenaire. Mais sa dernière mission s' avère plus
périlleuse qu'elle l'avait imaginée... Elle doit recueillir des renseignements sur un sorcier dont le pouvoir et la
popularité ne cessent de croître. Aidée de son
énigmatique compagnon, Loup, elle rejoint la rébellion.
Mais dans une lutte contre un adversaire armé du pouvoir de l'illusion, comment savoir quel est le véritable ennemi et comment anticiper sa prochaine attaque ?

 

note

4/5

j'ai beaucoup aimé 2

J'ai beaucoup aimé

 

chronique

  Masqués est le premier tome d'une saga de fantasy de l'autrice Patricia Briggs, surtout connue pour sa saga d'urban fantasy: Mercy Thompson, que j'ai d'ailleurs dans ma PAL.

Masqués est le premier roman de l'autrice et ça se sent un peu de par son écriture et du fait que c'est de la fantasy assez classique, pas si originale que ça et ça manquait un peu de surprise (j'avais deviné certaines choses bien à l'avance). Et pourtant, malgré tout, j'ai beaucoup aimé ma lecture!

Aralorn est une changeforme, fille d'un noble et d'une changeforme, qui a préféré suivre sa propre voie plutôt que celles de ses parents. Elle peut se transformer en n'importe quel animal ou même prendre l'apparence de quelqu'un d'autre, ce qui est très pratique pour une espionne et mercenaire. Elle est liée à Loup, un mage mystérieux et très puissant (dont j'ai bien vite découvert l'identité) capable de se changer en loup noir, désireux d'oublier son terrible passé et ses origines. Ils œuvrent avec le roi de Reth déchu, Myr, pour défaire le mage le plus puissant, l'Archimage ou ae'Magi, qui ne cesse de devenir puissant et d'étendre son influence sur les populations, pour être le seul maître du monde et qui est en pleine quête de l'immortalité. Ils lèvent leur petite troupe, avec tous ceux qui n'ont pas été soumis à ses sorts (hommes, femmes, enfants) pour les mettre à l'abri et préparer la rébellion. Ils vont devoir déjouer les pièges de l'ae'Magi, affronter les créatures qu'il lance sur leurs traces, se méfier des traîtres... et mettre fin au règne du terrible sorcier tyran!

Je me suis beaucoup attachée aux personnages principaux, surtout à Aralorn et Loup. Aralorn est une femme incroyable, sur laquelle on peut compter. J'aurais aimé que son côté changeforme soit un peu plus mis en avant, plus présent. Quant à Loup, c'est vraiment une belle rencontre, je l'ai beaucoup aimé. Ils forment un duo de choc, ils ont tout du long une relation assez ambigüe qui dure depuis plusieurs années. Aralorn ne va vraiment le découvrir que maintenant, va voir enfin son vrai visage (car elle ne le voyait que sous sa forme de loup) et leur relation change peu à peu. Il y a de la tendresse, de la confiance, un jeu de chat et de la souris. Il n'y a pas vraiment de romance même si leurs sentiments communs sont assez évidents mais elle sera à mon avis beaucoup plus présente dans le prochain tome.

J'étais à l'aise avec l'univers dès le début, ce n'est vraiment pas de la fantasy complexe, dense, non, rien de tout ça! C'est une saga très abordable, peut-être même parfaite pour découvrir ce genre littéraire. Ce n'était certes pas fou mais c'était très bien travaillé, juste ce qu'il faut et j'ai beaucoup aimé tout cet aspect consacré aux différentes magies (verte et humaine).

Masqués est un premier tome qui m'a énormément plu, un roman de fantasy assez simple qui m'a fait beaucoup de bien au moment où j'avais besoin de lectures plus légères! Ce fut une lecture prenante et il me tarde de découvrir la suite, surtout que je pensais que les tomes pouvaient se lire indépendamment mais en fait, non!

 

123420489

 

extraits

-Qu'est ce que tu as ramassé par terre ?
-Ah ! oui! Une simple... espionne. Petite, mais efficace.
Était-ce de l'amusement qu'elle percevait dans sa voix ?
Le sac s'ouvrit et elle se retrouva suspendue par la queue sous les yeux attentifs des deux hommes. Elle se tortilla et mordit la main qui la tenait, fort.
Le mage rit, mais desserra sa paume pour qu'elle puisse s'y asseoir confortablement.
- Mon seigneur, laissez-moi vous présenter Dame Aralorne ancienne espionne de Sianim.

 

 

— Ça t’aurait tué d’emballer quelque chose de moelleux, comme une chemise par exemple ?
Il aurait dû être surpris. Ou fâché. Au lieu de quoi, il constata qu’il était, bien que ce fût absurde, reconnaissant.
Il la prit dans la main pour la sortir de là et la tint à hauteur de ses yeux au creux de sa paume.
— Celui qui s’invite sans être convié n’a pas le droit de se plaindre du confort des prestations.
— Ciel ! s’exclama la souris d’une voix choquée. J’espère que je ne m’impose pas.