couv41803474

Fiche Technique

Titre VO: Ein ganz besonderes jaher

Auteur: Thomas Montasser

Traducteur: Leïla Pellissier

Editeur: France Loisirs

Genre: contemporain

Parution: 2017

Pages: 176

 

Résumé

" Ma nièce Valérie doit s'occuper de tout. " Se retrouver un beau matin avec une librairie sur les bras, Valérie ne s'y attendait pas. Pour elle qui se destinait à une brillante carrière de consultante internationale en économie, quel cadeau empoisonné ! La jeune femme va pourtant se laisser prendre au jeu et, indépendamment des comptes de la boutique au bord de la faillite, découvrir la littérature. Kafka, Dickens, Calvino, Pessoa... Une tasse de thé à ses côtés, elle dévore avec joie tout ce qui lui tombe sous la main. Texte après texte, échange après échange avec les clients peu banals du magasin, Valérie commence à prendre goût à sa nouvelle vie, mais c'est un roman singulier intitulé Une année particulière et la rencontre d'un charmant inconnu qui l'aideront à écrire le chapitre décisif de son existence... Une touche d'humour et de fantaisie, de la sensibilité et, surtout, une foule de livres, qu'on aurait presque envie de ranger du côté des personnages. S'il est des romans qui donnent envie de lire et d'aller fureter dans les rayons des librairies, c'est bien celui-ci.

 

Note

2/5

bof (2)

ça passe

 

Chronique

  Une année particulière est un petit roman que j'ai trouvé par hasard dans un magasin de déstockage (Noz), j'avais été attiré par sa jolie couverture (qui me parlait beaucoup en tant qu'amoureuse des livres!) et son résumé bien intriguant. Et cette lecture a été une semi déception.

Valérie hérite de la vieille librairie de sa tante Charlotte qui a mystérieusement disparue (est-elle morte? en voyage?...). Ne venant pas de ce milieu, elle pensait la céder mais elle va découvrir qu'elle peut mettre ses compétences à l’œuvre et aimer la littérature grâce à des titres connus et moins connus, que cette librairie dont elle s'occupe est plus que cela au premier abord. Elle s'y attache, apprend et fait des rencontres parfois incroyables ou qui vont la marquer. C'est aussi l'occasion d'en apprendre plus sur sa tante et sur elle-même!

Je n'ai pas été sensible du tout à cette histoire alors qu'il y avait tout pour me plaire (la librairie, l'amour des livres...), je me suis assez ennuyée et j'ai même failli abandonner ma lecture alors qu'il ne fait même pas 200 pages. C'était long, la seconde partie était bien mieux en revanche.

Évidemment, j'étais parfois bien concernée par certaines affirmations/scènes/vérités étant une férue de littérature. Les auteurs et les livres cités m'étaient pratiquement tous inconnus, seulement quelques uns m'ont parlé (L'histoire de Pi, Harry Potter, Anna Karénine, L’Étranger, Orgueil et Préjugés).

L'écriture est assez simple, rien d'extraordinaire, je n'ai pas grand chose à dire dessus.

En bref, il y avait du potentiel pour une bonne lecture mais ça n'a pas été le cas, je m'attendais à beaucoup mieux, à être peut-être touchée par cette histoire. Je ne pense pas en garder de souvenirs impérissables.

 

Extraits

Dans une librairie, la beauté de l'emballage ne peut en aucun cas faire concurrence à la richesse et à la particularité de l'emballé. Le caractère extraordinaire du livre se trouve à l'intérieur.

 

La littérature peut en effet fasciner un être et capter toute son attention. Elle peut soustraire aux petites misères du quotidien et le transporter vers d'autres mondes au point qu(il s'y abandonne corps et âme. Même des êtres très prosaïques y sont sensibles, à condition qu'ils trouvent la bonne lecture.