couv33998063

Fiche Technique

Auteur: Golo Zhao

Traducteur: Tchouan Bedel

Adaptation graphique: Norel Compo

Editeur: Pika

Genre: manga, seinen

Parution: 2016

Pages: 208

Prix: 14€

 

Résumé

Viviane, jeune traductrice chinoise, emménage près de Toulouse, le sourire aux lèvres mais le regard sombre. Lou, son éditrice, et Nicolas, le patron d’une brasserie, n’ont rien en commun si ce n’est l’attirance indicible qu’ils ressentent pour cette jeune Chinoise qui a débarqué dans leur vie avec pour tout bagage la mélancolie d’un amour perdu… Un soir, de passage à Paris, Viviane croit voir son fiancé et perd totalement le sens de la réalité !

 

Note

3/5

C'était sympa3

C'était sympa

 

Chronique

  ça faisait longtemps que je voulais découvrir ce titre, depuis sa sortie en fait et je n'ai pas été déçue même si au début, je l'avoue, je n'étais pas hyper emballée.

Viviane (de son vrai nom An Weiwei) est une jeune chinoise venue travailler en France en tant que traductrice (français/chinois-anglais/français). Elle va s'installer près de Toulouse pour y refaire sa vie après des déboires amoureux quand elle vivait sur Paris. Elle va rencontrer Nicolas, jeune patron d'un bar proche de chez elle et Lou sa directrice de traduction. En chacun d'eux, elle va créer de drôles de sensations, elle va les attirer étrangement. Viviane est donc une fille qui ne laisse personne indifférent pourtant, c'est une fille toute simple, qui attire la sympathie, et qui se sent un peu trop seule (c'est le lot des personnages qui gravitent autour d'elle en fait).
Nicolas et Lou vont vouloir prendre soin d'elle, s'inquiéter pour elle, commencer à éprouver des sentiments pour elle et une jalousie va finir par s'installer. Et un jour, à cause d'un certain événement, Viviane va disparaître, ne donnant plus signe de vie. Lou et Nicolas vont alors s'allier pour la retrouver et comprendre ce qu'il lui arrive. On découvre alors la tragédie qui a touché Viviane et dont elle ne s'est jamais remise.

J'ai été très touchée par ce qu'elle a vécu. Elle a eu une vie difficile, un deuil qu'elle n'a pas réussi à faire et sa santé s'est de plus en plus fragilisée au fil des années, à tel point qu'elle ait même envisagé le pire pour ne plus souffrir. C'est une maladie grave que personne n'a vu, personne n'a interprété les signes (le lecteur est aussi dans ce cas jusqu'à la fin), c'est quelque chose qu'elle-même n'a pas réalisé. L'auteur a pris une voie à laquelle je ne m'attendais pas, ce fut une grosse surprise! Son histoire est mis en parallèle avec une autre créée par un auteur-dessinateur pour enfant et c'est très bien fait, on ne comprend que vers la fin la morale de l'histoire. J'ai aussi trouvé original le fait que l'auteur se soit lui-même introduit dans l'histoire. Ses petites apparitions sont fort sympathique (même si elles ne sont pas indispensables), surtout qu'il semble veiller sur Viviane, sur son histoire de loin, un peu comme un ange gardien.

Vu le résumé sur la quatrième de couverture, je m'attendais à ce que le mélange culture chinoise et culture française soit plus présent mais en fait, pas du tout, ce n'est pas assez travaillé, d'ailleurs, presque absent et c'est donc une petite déception de ce point de vue là. Ce que j'ai particulièrement apprécié en revanche, c'est le côté très tranche de vie, un aspect que j'affectionne tout particulièrement dans les mangas et c'est parfait quand j'ai besoin d'une lecture un peu plus légère.

La qualité du papier est top, c'est très particulier au toucher. Les couleurs m'ont envoûtées, le graphisme est plutôt simple, j'allais dire presque enfantin mais il y a vraiment des planches sublimes, notamment celles des annonces de chapitres. Par certains côtés, c'est très poétique de par les dessins et les couleurs. Envoûtant.

Ce titre est un ovni. Pas un coup de cœur mais un ovni fort sympathique. Je ne m'attendais pas à ça et cette histoire est pleine de messages importants, qui ont fait écho en moi, qui m'ont fait réfléchir et qui m'ont émue.

 

Extraits

"Ma solitude est destinée à un autre. Tout à l'heure... pardonne-moi pour tout à l'heure... Je ne sais pas comment t'exprimer mes sentiments. Tu es un très bon, Nicolas. Je t'aime comme un ami, vraiment proche. Mais lui, il est le sens de ma vie. Il l'était et il l'est encore aujourd'hui. Il était ma vie. J'ai fui dans une autre ville pour tenter de l'oublier. Mais j'ai entièrement échoué. Si ma solitude est une forêt, alors il est la terre. Si ma solitude est la lumière des étoiles, il est la galaxie." # Viviane

 

barre_separation

 

"Arrêter les pendules, couper le téléphone, empêcher le chien d'aboyer pour l'os que je lui donne. Faire taire les pianos et les roulements de tambour. Il était mon Nord, mon Sud, mon Est, mon Ouest, ma semaine de travail, mon dimanche de sieste, mon midi, mon minuit, ma parole, ma chanson."

 

IMG_20171003_183349

IMG_20171004_130333

IMG_20171004_154009