couv23041450

Fiche Technique

Titre VO: Chang Ge Xing

Auteur: Xia Da

Traducteur: Soline Le Saux

Adaptation graphique: Eric Laurin

Lettrage: Eric Montésinos

Editeur: Urban China

Genre: manga, shojo, historique

Parution: 2015

Pages: 160

Prix: 12 €

 

Résumé

Pour prendre le pouvoir, le second fils de l’empereur, Li Shimin, assassine ses deux frères et tous les membres de leurs familles. Grâce à son intelligence et sa fine lame, la princesse Yongning parvient à échapper aux hommes de son oncle et à se faire passer pour morte. Devenue une fugitive obligée de se déguiser en simple marchand, elle fait le serment de venger ses parents et de reconquérir le trône, quel qu’en soit le prix.

 

Note

5/5

J'ai beaucoup aimé2

J'ai beaucoup aimé

 

Chronique

spoilers

  J'aime beaucoup le travail de cette mangaka chinoise qui m'avait déjà beaucoup charmé avec sa toute première œuvre "Little Yû". "La Princesse Vagabonde" me tentait depuis pas mal de temps, depuis sa sortie en fait. Et la lecture a été au-delà de mes attentes.

# Spoilers [Li Shimin, un des fils de l'Empereur de Chine Tang, assassine ses deux frères et leur famille à la mort du père pour s'arroger le trône. Seule sa nièce, la jeune princesse Yongning, lui a échappé grâce à ses talents hors pair. Cette dernière va jurer de venger sa famille et de reconquérir le trône et la Chine. Pour survivre, elle doit cacher son identité. Elle va alors se travestir, se faire appeler Li Changge et se faire passer pour un jeune marchand. On la croit morte et c'est tant mieux, mais elle reste toujours cette menace qui pèse au-dessus de la tête de l'Empereur. Elle a du mal à partir, à quitter sa ville natale sur le moment, aussi fait-elle tout ce qu'elle peut pour récupérer le plus d'informations possibles. Malheureusement, ses actions entraîneront la perte de gens du petit peuple et elle se résoudra à prendre sous son aile un enfant auquel elle enseignera certaines choses. Son but est de lever sa propre armée, aussi quitte-t-elle la capitale avec , et ils voyagent alors vers des contrées ravagées par la guerre (car la Chine est en guerre avec les Turcs). S'arrêtant dans la région de Shuo, Li Changge va tout faire pour se rapprocher d'hommes importants dont le gouverneur de la province auprès de qui elle deviendra le général et stratège de son armée.] Spoilers #

En ce temps-là (encore aujourd'hui d'ailleurs dans certaines régions du monde), les hommes avaient peu de considérations pour les femmes, ils ne pouvaient pas imaginer qu'elles puissent être comme eux, leurs égales: capable de réfléchir, de se battre, de mener et j'en passe! Eh bien, Yongning est une belle et jeune princesse aux longs cheveux noirs, à la peau très pâle et au regard vert troublant. Elle est vraiment prête à tout, elle sait très bien se battre (les arts martiaux, ça la connait ainsi que le maniement de différentes armes), elle est maligne, manipule les autres à sa guise et c'est une fin stratège qui découvre la guerre et les affres de la politique. J'avoue que parfois, Yongning m'a inquiété, m'a mit mal à l'aise. Elle est spéciale, je la trouve quelque peu froide et insensible. Et du coup, je me demande quelle sera son évolution au fil des tomes.

Nous ne suivons pas que Li Changge, on suit également l'entourage de l'empereur, tous les hommes importants qui gravitent autour de lui afin de mieux comprendre les enjeux politiques et militaires de l'histoire. D'ailleurs, elle a des alliés à la cour sans le savoir dont son ancien mentor (qui lui a appris à se battre) et le premier ministre (qui lui a enseigné tout ce qu'un prince se doit d'apprendre, ce qu'elle n'aurait jamais dû apprendre). Mais bien sûr, elle a une foule d'ennemis qui savent pertinemment qu'elle est en vie et une potentielle menace, qui n'en parlent pas à leur empereur pour leurs propres intérêts. Il y a tellement de personnages qui se ressemblent pas mal alors c'était dur de les différencier et leurs noms ne sont pas facile à assimiler. Je pense qu'au fil des tomes, j'arriverai à mieux m'y retrouver.

La Chine est en guerre avec les Turcs, qui pour moi sont les Monghols (il a des termes trompeurs comme le Khan ou tout simplement, leur apparence). Les Turcs ravagent les régions, conquérants, barbares mais aussi divisés car ils ont deux maîtres possibles: celui qu'on appelle Petit Khan qui serait le vrai fils du Khan et Ashina qui serait en fait son fils adoptif. Nul doute que les chemins de Li Changge et d'Ashina se croiseront!

Le graphisme est sublime, on sent vraiment la patte chinoise/asiatique. Le trait est délicat, fin, le dessin est aérien. Les détails et les décors sont beaux et bien mis en avant.

Vraiment une agréable surprise, bluffée par l'histoire, les personnages et le contexte historique. Très curieuse de découvrir la suite et ce que j'attends le plus, c'est la rencontre entre Li Changge et le Turc Ashina!

 

Du même monde

La Princesse Vagabonde

8 tomes (série en cours)

 

Extraits

"Entre être vivante mais laissée pour morte, et être vraiment morte, qu'est-ce qui est le plus enviable?" # Yongning

 

barre_separation

 

_ Vous allez profiter de la pagaille pour vous faire quelques pièces?
_ Non, j'y vais pour lever mes propres forces.
_ Mais qu'est-ce que vous en ferez?
_ Moi? Je lèverai une armée. Je tuerai Li Shimin. Je reprendrai Chang'an.

 

japantouch princesse vagabonde extrait 2

PRINCESSE_VAGABONDE_Extrait2