couv503140

Fiche Technique

Titre VO: The White Queen

Auteur: Philippa Gregory

Traducteur: Céline Véron Voetelink

Editeur: L'Archipel

Genre: historique

Parution: 2013

Pages: 343

Prix: 22 €

 

Résumé

1464. L'Angleterre est en guerre. La maison d'York, avec à sa tête le roi Édouard IV, s'oppose à la maison de Lancastre, qui souhaite lui reprendre le trône.
Le jeune roi fait alors la connaissance d'Élisabeth Woodville, veuve de Sir John Grey et mère de deux garçons, Richard et Thomas. Séduit, il l'épouse secrètement.
Mais Richard Neville, comte de Warwick, cousin et principal conseiller du roi, voit d'un très mauvais oeil cette union qui contrecarre ses desseins politiques. Il voit de plus son influence décroître au profit des proches d'Élisabeth.
Neville passe alors à l'ennemi et rejoint la maison de Lancastre...
Luttes fratricides, complots et trahisons, secrets de palais... Philippa Gregory nous entraîne dans les méandres d'une histoire royale, vue par les yeux d'une femme prête à tout pour l'honneur des siens.

 

Note

4/5

calimero4

J'ai beaucoup aimé

 

Chronique

  Si je me suis lancée dans ce roman, c'est parce que j'ai regardé la série télévisée The White Queen, adaptation de ce roman et que j'ai énormément aimé, et aussi parce que je lis le manga Le requiem du roi des roses de Aya Kanno. Ces deux supports font que je suis plus à l'aise avec cette période de l'Histoire de l'Angleterre qui m'était encore inconnue il y a peu.

tumblr_o8xzlbMvxT1umh8t4o1_500

Ce roman concerne une période de l'Histoire de l'Angleterre, qui marque la jonction entre le Moyen Âge et les temps modernes. On l'appelle la Guerre des Deux Roses, guerre entre deux familles cousines et rivales, les York avec pour symbole la rose blanche et les Lancastre avec pour symbole la rose rouge, mais on notera aussi l'importance d'une autre famille que sont les Tudors, des cousins des Lancastre.

L'écriture est assez fluide pour un roman historique et je suis d'ailleurs surprise que ce soit écrit à la première personne afin d'être au plus proche d'Elizabeth. C'est très descriptif bien sûr, il y a des longueurs et c'est normal, pourtant ça ne m'a pas gêné plus que ça. Mais ça manque cruellement de dialogues pour plus de dynamisme. Aussi, plus d'une fois, j'ai failli m'emmêler les pinceaux avec les noms. Aucune originalité dans les prénoms à cette époque-là! Que des Édouard, des Richard, des Elizabeth! Il fallait donc s'accrocher pour savoir qui était qui.

On a exclusivement le point de vue de la reine Elizabeth d'York, pas comme dans la série télé où l'on voit tous les protagonistes autour d'elle ou de leur côté alors que dans le livre, ces informations sont plutôt retranscrites via des lettres, des rumeurs, des révélations qu'on lui rapporte et nous découvrons tout à travers elle. Mais j'ai noté qu'il y a certains combats qui étaient décrits en off (pas découverts par le point de vue d'Elizabeth). Je n'ai pas eu de réelles surprises, je connais tous les personnages principaux et pas mal de secondaires ainsi que les moments clés mais ce n'est pas ce que je recherchais en lisant le livre, je voulais approfondir mes connaissances, ne pas quitter cet univers si passionnant. Le petit côté fantastique ajouté est fort sympathique et s'adapte parfaitement à l'histoire. Il y a vraiment tout ce qui me plaît: complots, trahisons, guerres, romances, faits historiques réels... tous les codes d'un bon roman historique.

La série télévisée reste très fidèle au roman, je trouve, et c'est bien surprenant au vu quand même de la complexité de l'histoire. D'ailleurs, j'ai aussi fait des recherches en parallèle pour voir si ça restait fidèle à l'Histoire de l'Angleterre et ça l'est (les événements clés sont gardés, les personnages, les dates aussi).

J'aimerais beaucoup découvrir les autres romans de l'auteure qui appartiennent à ce cycle (La fille du faiseur de roi, La princesse blanche et La malédiction du roi), ainsi que lire ses romans sur les Tudors (Deux sœurs pour un roi et L'héritage Boleyn).
En bref, un superbe roman historique, j'ai beaucoup aimé et je pense que ceux qui ne connaissent pas un minimum la Guerre des Deux Roses se sentiront perdus dès le début donc il vaut mieux être à l'aise avec cette période.

 

Du même monde

Romans

The Cousin's War

1. La Reine Clandestine

2. The Red Queen (VO)

3. The Lady of the Rivers (VO)

4. La fille du faiseur de roi

5. La Princesse Blanche

6. La Malédiction du Roi

 

Série

The White Queen (2013)

The White Princess (2017)

 

Extraits

"La tragédie de Mélusine, narrée ou chantée en quelque langue que ce soit, vient de ce qu'un homme promettra toujours plus à une femme qu'il ne saura tenir."

 

barre_separation

 

_ Vous commettriez une folie en acceptant de vous vendre à bas prix, m'avertit-il.
Je le regarde à travers mes cils et prononce:
_ Je n'ai nullement l'intention de me vendre. Suis-je un lé de satin ou un jambon? Personne ne m'achètera.

barre_separation

 

_ Je m'apprête à devenir reine d'Angleterre, vous semblez insinuer que je m'engage dans une lutte sans merci.
_ C'est de cela qu'il s'agit, confirme-t-elle. Vous n'êtes point Mélusine jaillissant des eaux pour embrasser le bonheur, ni seulement la plus jolie femme de la cour. La route que vous avez choisie sera pavée de combats, de brouilles, d'intrigues. Notre tâche consistera à vous faire triompher.