Tout contre lui, intégrale

Fiche Technique

Auteur: Phoebe P. Campbell

Editeur: Addictives Publishing

Genre: romance, érotisme

Parution: 2015

Pages: 240

Prix: 4,99 €

 

Résumé

Une rencontre troublante, et tout peut basculer?
Clara Wilson ne vit que pour l'amour de l'art. Jeune galeriste new-yorkaise, farouchement indépendante, elle se bat pour exister entre un patron tyrannique et une famille étouffante.
Quand un mystérieux jeune homme rencontré la veille pousse la porte de la galerie et qu'elle découvre qu'il s'agit de Théodore Henderson, le richissime amateur d'art, son existence est bouleversée. Envoûtée par le charme du ténébreux milliardaire, Clara se laisse enivrer par ses sentiments. De restaurants étoilés en voyages somptueux, rien ne semble pouvoir ternir cette passion naissante, aussi intense que sensuelle. Mais le monde de l'art recèle bien des mystères, et un secret pourrait tout remettre en cause s'il venait à être dévoilé. Clara aura-t-elle le courage d'affronter une vérité qui pourrait l'anéantir ?

 

Note

3/5

c'était sympa

C'était sympa

 

Chronique

  J'ai profité de l'offre des Éditions Addictives qui proposaient des œuvres de leur catalogue à tout petit prix et que l'on pouvait trouver en bureaux de presse et je me suis penchée sur ce titre qui m'a plutôt bien plu dans l'ensemble.

Clara travaille dans une galerie d'art, à devoir supporter un patron exigeant et tyrannique. Un soir, alors qu'elle a bien trop bu avec sa meilleure amie dans un bar, survient une petite mésaventure et un "échange"/un filing passe entre elle et un bel inconnu. Et difficile de l'oublier après ça, et qu'elle ne va pas être sa surprise en le voyant débarquer à la galerie comme le client richissime qu'elle attendait pour lui proposer des œuvres d'art, de quoi être déstabilisée et avoir les hormones en folie. Saura-t-elle gérer sa vie professionnelle avec sa vie privée?

Une plongée ans le monde de l'art et des affaires. Ce n'est pas surfait, pas survolé, l'auteure a vraiment fait un minimum pour que ce soit recherché. Théo et Clara ont ce point commun qu'est leur amour de l'art et il y a vraiment eu un vrai coup de foudre entre eux, du genre qui vous tombe dessus sans que vous l'ayez vu venir. Par contre, l'auteure n'a pas pris assez de risques alors qu'elle avait matière à le faire à mon sens. L'histoire aurait pu être plus complexe, ou du moins la relation entre Théo et Clara, ça a d'ailleurs été un peu trop vite entre eux à mon goût. Il va y avoir des couacs dans leur relation: jalousie (l'ex de Clara qui refait surface); le passé trouble de Théo, les femmes qui lui tournent autour, les rumeurs quant à un trafic d’œuvres d'art... histoire que ça donne un peu de peps au roman.
Je n'ai pas eu d'attachements particuliers pour les personnages principaux, bien qu'ils ne soient pas du tout désagréables à suivre mais celui qui m'a le plus plu, c'est Josh, le collègue gay/beau frère de Clara qui a apporté une bonne petite dose de fraîcheur et d'humour (sans excès).

Le schéma reste assez classique: L'écriture est fluide, agréable, ça se lit tout seul. Il y a des scènes érotiques évidemment qui sont bien décrites mais absolument pas vulgaires (c'est même un miracle pour ce genre d'histoire).

Une histoire somme toute très classique (on a une belle jeune femme qui tombe sous le charme d'un beau gosse plein aux as.) mais je me suis laissée quand même porter. Je n'avais pas de grandes attentes alors je n'ai pas été déçue. C'est une histoire pas prise de tête, bien sympathique.

 

 

Extraits

_ Ok, il a un passé qui mérite d'être creusé, mais vas-y, creuse! Et si tout va bien, fonce. Tu as quitté Abraham parce que tu étais en train de te dessécher d'ennui et là, tu es devant une belle histoire d'amour passionnée et tu te la joues effarouchée? Je te préviens, si tu n'y vas pas, moi, j'y vais!
Laisser Théo à une autre? Pas question! Pas même à ma meilleure amie!

 

barre_separation

 

"Toutes les femmes devraient pouvoir vivre une passion dans leur vie." # Jane

 

barre_separation

 

_ Tu vas me faire le plaisir de lui téléphoner immédiatement!
_ Josh...
_ Il n'y a pas de Josh qui tienne. Ce mec te plaît, tu lui plais. Il te demande de l'appeler, tu l'appelles.
_ Mais...
_ Si tu ne l'appelles pas, je le fais, assène-t-il en m'arrachant la carte de visite des mains.
Affolée, je bondis sur lui pour récupérer le petit carton, qui devient en un quart de seconde la chose la plus précieuse que je possède.
_ Très bien, je l'appelle. Rends-moi ça tout de suite!
Triomphant, Josh s'assied à son bureau, le menton posé sur sa main. Je prends mon téléphone, inspire un grand coup et compose le numéro de Théodore Henderson.