Assassin's Creed, tome 6 : Leïla

Fiche Technique

Auteurs: Corbeyran (scnéario), Defali (dessin), Vincent (couleurs)

Editeur: Les Deux Royaumes

Genre: BD, science-fiction, fantasy

Parution: 2014

Pages: 50

Prix: 13,50 €

 

Résumé

Dans l'Egypte du XIIIème siècle, l'assassin El Cakr est sur le point de remettre le sceptre d'Aset à la Fraternité quand celui-ci lui échappe à nouveau à cause de la mystérieuse Leila.
Sept siècles plus tard, Jonathan Hawk tente de remettre la main sur la relique, donnant lieu à un ultime combat entre Assassins et Templiers.
Découvrez le dénouement de la saga égyptienne dans ce tome !

 

 

Note

3/5

c'était sympa

C'était sympa

 

 

Chronique

spoilers

  Je commençais à décrocher avec la saga (sacrilège!) en format BD et ça me faisait un pincement au coeur car je suis une méga mais alors méga fan de cette licence (c'est presque une obsession!). Le tome 5 n'était vraiment pas terrible et là, le tome 6 rattrape tout.

# Spoilers

États-Unis, 1999
Hawk s'est fait avoir de façon lamentable par une femme qui prétendait trahir son ordre et il va être fait prisonnier et menacé d'être torturé s'il ne déballe pas d'intéressantes infos sur les Assassins.
Parallèlement, le sujet 19 fait des merveilles. La firme Abstergo en est fière, c'est leur meilleur atout. Ils en sont à implanter la mémoire génétique de l'Assassin moderne Hawk et le but est toujours de trouver le sceptre d'Aset.
Les Assassins savent où se trouve le sceptre, en espérant qu'il n'ait jamais été trouvé et bougé de place. Les Templiers ont un train de retard car ils utilisaient l'Assassin El Cakr pour retrouver le sceptre, or ce dernier est mort et n'a donc jamais su où se cachait le sceptre. On apprend que Leïla attendait un enfant de lui, et sa mémoire pouvait être exploitable. Ils découvrent ainsi la ruse d'Ali, la découverte du sceptre par Leïla, sa chute qui provoqua une amnésie... ce qui signifie que le sceptre est toujours dans le puits, qu'elle ne l'a jamais récupéré. Templiers et Assassins en sont donc au même point désormais. Hawk (qui a pu s'enfuir) débarque sur les lieux en premier et ne perd pas de temps pour récupérer le sceptre, devançant le Templier envoyé.
On apprend qu'il y a d'autres sujets comme Mike, le sujet 19, des jeunes enfants "fabriqués" pour pouvoir utiliser les mémoires génétiques d'autres individus et plus généralement, celles d'Assassins.

Caire, 1341
L'Assassin El Cakr a été fait prisonnier et partage sa cellule avec la dénommée Leïla qui a tenté d'assassiner le Sultan pour se venger de la vie qu'elle menait (prisonnière de son harem, esclave, soumise). Ce sont les Templiers qui l'ont approchée pour qu'elle fasse le boulot à leur place. Les deux vont devoir s'allier pour s'enfuir de la prison, même si leurs ordres sont des ennemis jurés/éternels (bien que Leïla ne prétende être une Templier). Et les deux vont partager bien plus encore que la liberté... L'amour et les Assassins... ça ne fait jamais bon ménage, c'est une malédiction.
C'est le jeune apprenti Assassin Ali, disciple d'El Cakr, qui a veillé précieusement sur le sceptre, objet de toutes les convoitises. L'Assassin est fier de lui, il a eu raison de lui faire confiance. Mais ce qui devait arriver arriva. Une trahison qu'El Cakr n'avait pas vu venir, celle d'Ali et de Leïla (qui était bel et bien une Templier). Il tombe dans un traquenard bien qu'Ali n'avait pas le choix. El Cakr est bien trop dangereux pour rester en vie et c'est Leïla qui l'élimine. Mais les enseignements qu'il aura inculqué à Ali n'auront pas servi à rien, car il réussit à s'en sortir et grâce à ses ruses, il aura pu mettre le sceptre en sûreté.]
Spoilers #

Le graphisme est toujours appréciable, ce n'est pas extraordinaire mais ça fait son job.
La course contre la montre s'est fait sentir du début à la fin. Assassins et Templiers ne se sont pas fait de cadeaux évidemment.
Les alternances d'époques sont mieux amenées, c'était plus facile à suivre. Beaucoup de révélations (je suis vraiment intriguée par cette histoire d'enfants génétiquement modifiés pour pouvoir partager la mémoire d'autres personnes) et d'action.
L'histoire était plus intéressante, plus prenante. Je suis contente que les Assassins aient enfin une bonne longueur d'avance sur leurs ennemis. Un arc est fini, un second commence. Je me demande donc bien qui sera le prochain Assassin mis en avant ainsi que son époque. 

 

Du même monde

Romans (Oliver Bowden)

1. Assassin's Creed : Renaissance

2. Assassin's Creed : Brotherhood

3. Assassin's Creed : La croisade secrète

4. Assassin's Creed : Révélations

5. Assassin's Creed : Forsaken

6. Assassin's Creed : Black Flag

 7. Assassin's Creed : Unity

8. Assassin's Creed : Underworld

Romans (Matthew J. Kirby)

1. Assassin's Creed, Last Descendants

 

BD (Eric Corbeyran)

1. Assassin's Creed : Desmond

2. Assassin's Creed : Aquilus

3. Assassin's Creed : Accipiter

4. Assassin's Creed : Hawk

5. Assassin's Creed : El Cakr

6. Assassin's Creed : Leïla

 

Jeux Vidéos (Trame principale - Ubisoft)

1. Assassin's Creed

2. Assassin's Creed 2

3. Assassin's Creed : Brotherhood

4. Assassin's Creed : Révélations

5. Assassin's Creed 3

6. Assassin's Creed 4 : Black Flag

 7. Assassin's Creed : Rogue

8. Assassin's Creed 5 : Unity

9. Assassin's Creed : Syndicate

10. Assassin's Creed : Chronicles

 

+ Comics & Romans graphiques

 

 

Extraits

Ali: Tu m'avais promis de me laisser la vie...
Leïla: Et à ton avis? C'est ce que je vais faire?
Ali: Je ne suis pas un danger pour toi.
Leïla: Pas encore... mais tu grandiras! Et ton désir de vengeance grandira avec toi... d'ici quelques années, tu voudras venger ton maître... tu me chercheras... tu me retrouveras... et tu me tueras! Pourquoi devrais-je laisser croître cette mauvaise herbe alors qu'il me serait si facile de l'empêcher de germer?
Ali: Parce qu'il est admirable d'abattre un faucon en plein vol mais fort peu glorieux d'embrocher un corbeau couvert de duvet...

 

barre_separation

 

"Tu n'as pas idée de ce que j'ai enduré pendant toutes ces années... tu n'as pas idée du degré d'humiliation qu'il faut atteindre pour se saisir d'un poignard et le planter dans le cœur de son bourreau!" # Leïla