Buffy contre les vampires, tome 5 : Sur la piste des guerriers

Fiche Technique

Titre VO: Blooded

Auteurs: Christopher Golden & Nancy Holder

Traducteur: Isabelle Train

Editeur: Fleuve Noir

Collection: Terreurs

Genre: fantastique

Parution: 1999

Pages: 256

Prix: 4,57 €

 

Résumé

Entre un contrôle de maths et une visite éducative du musée de Sunnydale, qui choisirait les équations ? Sûrement pas Buffy et ses amis. Mieux vaut ouvrir de grands yeux devant une exposition itinérante d'art japonais ! Curieuse de tout, Willow tend la main vers une épée et se coupe. Dès lors, elle n'est plus elle-même, devenant peu à peu un monstre assoiffé de sang!
Buffy enquête...
... Et découvre que l'âme d'un vampire chinois était emprisonnée dans l'épée.

 

Première phrase

 "Le premier rang du vieux théâtre Majestic était rempli de cadavres."

 

Note

4/5

j'ai beaucoup aimé1

J'ai beaucoup aimé

 

Chronique

spoilers

  J'ai toujours été une grande mais alors une très grande fan de Buffy contre les vampires, c'est la série de mon adolescence, mon héroïne favorite qui m'a profondément marquée (à tel point que j'avais fait une méga-giga fan fiction sur elle!). Une série chère à mon cœur que je connais presque par cœur. C'est indémodable, intemporel et j'aime toujours autant me replonger dans cet univers. Je n'ai lu que quelques romans mais j'aimerais en découvrir un maximum. C'est toujours un régal de retrouver les personnages avec leurs caractères/points forts/points faibles bien à eux, l'univers fantastique, les scènes de combat et surtout les petites réparties de Buffy.

# Spoilers [Dans l'ancien temps, un sorcier vampire Chirayoju assoiffé de sang et de pouvoir, a ravagé sa patrie la Chine avant de se rendre au Japon pour se repaître du sang de l'Empereur du pays du soleil levant mais il fut arrêté et tué par un guerrier, une espèce de divinité du nom de Sanno. Du moins, c'est ce que raconte la légende mais c'est un peu plus compliqué que ça.
L'épée de Sanno qui aura vaincu le vampire conquérant se retrouve à Sunnydale lors d'une exposition médiévale japonaise au musée. Et Willow qui se sentait très mal après avoir été agressée par de simples humains, d'avoir été impuissante, sans défense, va toucher la lame et ainsi libérer l'âme du démon qui prendra peu à peu possession d'elle pour conquérir les États-Unis cette fois-ci, pensant que personne ne se mettra en travers de sa route.
Les amis de Willow sont vraiment très inquiets pour elle, ils ne la reconnaissent plus et ne vont pas tarder à découvrir la vérité. Le Scooby Gang va apprendre que le vampire n'était pas le seul à être enfermé dans l'épée, Sanno avait été trahi par son empereur et lui aussi va être malencontreusement libéré via Alex. Une lutte va alors s'engager à nouveau entre deux êtres puissants via nos deux héros Alex & Willow, mettant leurs vies en jeu. Et c'est à Buffy et ses amis de les sauver et d'enfermer à nouveau les deux esprits asiatiques.] Spoilers #


Le personnage qui est vraiment mis en avant, en valeur ici est Willow dont on ressent pleinement le désarroi. Elle se sent inférieure aux autres, sans défense, inutile. Je trouve que c'était une bonne idée de lui donner encore plus d'importance, de lui donner une bonne leçon en quelque sorte, de provoquer un électrochoc chez elle.

Durant ma lecture, je n'avais aucun mal à imaginer les personnages, leurs voix, leurs intonations tellement dans le roman ils étaient à l'image de ceux de la série télévisée. J'ai bien retrouvé une Willow peu sûre d'elle, un Alex qui aime faire des blagues, une Cordélia pas si neuneu que ça, un Giles très protecteur et instruit, un Angel en chevalier servant et une Buffy qui pense à ses amis avant toute chose.

On a une alternance présent (temps modernes avec Buffy & cie)/passé (Chirayoju et Sanno) et c'était d'autant plus intéressant, plus riche, surtout que j'ai une passion pour le Japon médiéval, le Japon tout court même.

L'écriture est simple, fluide, sans fioriture, ça se laisse bien lire. Le roman est écrit à quatre mains mais l'on ne différencie aucun des deux auteurs et franchement, je pense que ce sont les deux auteurs qui respectent le mieux l'ambiance de BCLV, les personnages, l'univers, les clins d’œil aux années 90.

Le seul truc que je pourrais reprocher, c'est le fait que Buffy tutoie Giles (grave erreur!) et j'ai eu du mal à passer au-dessus de ça alors heureusement qu'ils n'avaient pas trop de scènes ensemble. Je ne sais pas si c'est dû à une mauvaise traduction. Probablement.

En bref, ce fut une bonne lecture, un bon retour aux sources, le monde de BCLV m'avait manqué et le fait de lire les aventures de ma Tueuse favorite et de ses amis me donnent envie de me replonger dans la série.

 

Du même monde

Série: 7 saisons (série terminée)

BD: 3 saisons (suites de la série télévisée)

Film: Buffy, Tueuse de vampires (1992)

+Jeux vidéos