Anita Blake, tome 13, Micah

Fiche Technique

Auteur: Laurell K. Hamilton

Traducteur: Isabelle Troin

Editeur: Milady

Genre: Bit-lit, fantastique, érotisme

Parution: 2012

Pages: 285

Prix: 7,10 €

 

Résumé

Au départ, ce n'est pas à elle qu'on avait fait appel mais quand la femme de Larry se retrouve à l'hôpital, Anita prend la relève pour aller aider le FBI en relevant un témoin mort avant d'avoir pu témoigner.

A cause de l'ardeur, elle ne peut y aller seule et Micah se retrouve donc du voyage. Tout va bien, enfin relativement compte tenu de sa phobie des avions, jusqu'à ce qu'elle se rende compte qu'elle n'avait jamais été seule avec Micah.

 

Première phrase

"Il était une aube et demie quand le téléphone sonna, brisant mon premier rêve de la nuit en un millier de morceaux si bien que je fus incapable de me souvenir quel en était le sujet."

 

Note

4/5

j'ai beaucoup aimé1

J'ai beaucoup aimé

 

Chronique

spoilers

  Anita Blake... ma toute première saga de bit-lit, une saga que j'adore, qui a une place chère à mon cœur mais que j'ai laissé beaucoup trop longtemps de côté (plusieurs années, je ne les compte plus), m'étant arrêtée au tome 12. Une saga vraiment très longue, qui s'est quelque peu essoufflée, j'avais perdu un peu d'intérêt du fait que les enquêtes ne soient plus au premier plan, qu'elles soient moindres comparées aux scènes de sexe devenues beaucoup trop importantes par tome (c'est à partir du tome 10 que tout s'est déclenché, il me semble). Les neuf premiers tomes sont les meilleurs à mon sens mais là, j'avais envie de poursuivre, de me replonger dans l'univers d'Anita, de la retrouver elle et tous les autres hommes/créatures qui font partis de sa vie.

# Spoilers [(Micah) Anita part dans un autre État pour rendre service à son ami et collègue Larry, qui a des problèmes dans sa vie personnelle, afin d'accomplir son travail à sa place, soit relever un témoin pour une affaire de meurtres et seul un nécromancien doublé d'un marshal fédéral à autorisation pour le faire. Pour le soulager, elle décide de le remplacer quelques jours et est obligée d'emmener un personnage de sexe masculin proche d'elle, en l’occurrence Micah, le roi des léopards-garous et son amant pour combler et nourrir l'Ardeur (sa malédiction d'ordre sexuel), elle devra alors le faire passer pour son assistant. Mais cette enquête est un peu mis de côté comme je m'y attendais, du moins au début, parce que la relation Anita/Micah est plus mis en avant. Ces derniers essaient de mettre des mots sur leurs sentiments communs, de parler de leur passé douloureux, de se confier enfin. Anita va aussi se rendre compte que ses pouvoirs ont évolué, surtout celui lié à la nécromancie, son pouvoir primaire/premier, celui qui lui est propre depuis sa naissance et c'est d'autant plus inquiétant, surtout en vue de la mission qu'elle doit accomplir. Pour réanimer ce témoin, relever ce mort, elle va devoir le faire devant un public: agents du FBI, juges. Des juges qui parlent, qui parlent... faisant traîner les choses (c'était vraiment agaçant!), des discussions assez chiantes d'ailleurs. Et là, Anita perdit patience, son caractère de cochon se faisant voir, et encore plus touchée par les morts qui l'entourent, par la magie environnante très intense et par son lien changé avec Micah qui fait que son zombie est alors différent des autres. La vérité éclate et c'est un véritable fiasco, ça va vite dégénérer! C'est bien pour cela que c'est une enquête pour Anita Blake!

(Ceux qui cherchent le pardon) Une nouvelle centrée sur le travail de réanimatrice d'Anita, à ses débuts.
Dans son agence, des clients viennent recourir à un réanimateur pour réveiller un défunt/proche pour de dernières paroles (généralement, ce sont des adieux surtout en cas de mort prématurée) mais parfois, les cas sont plus poussés mais la réalité rattrape toujours ses gens: celui qu'on a connu, qu'on a aimé est et restera toujours un mort-vivant, ce qui veut dire qu'il se décomposera continuellement que soit mentalement ou physiquement. Et c'est donc toujours une décision difficile à prendre en allant dans un tel lieu, pour une telle demande. Et force est de constater qu'Anita en voit des choses insensées dans son métier et j'ai donc pu voir ses toutes premières erreurs sur le terrain.

(La fille qui était fascinée par les morts) Une nouvelle dont l'histoire se passe juste avant le tome 10 (Narcisse Enchaîné).
Anita doit retrouver au plus vite une jeune fille condamnée qui souhaite devenir vampire, qui a donc fugué. Elle va avoir besoin de l'aide de Jean-Claude, Maître des vampires de Saint-Louis, qu'elle cherchait tant à éviter et bien sûr, ça va être plus difficile que prévu. L'issu du sauvetage est tragique mais Anita et Jean-Claude se seront au moins réconciliés.

(Maison à vendre) Anita n'est pas présente, ni aucun autre personnage connu dans cette nouvelle.
C'est plus pour voir comment les humains voient la légalisation des créatures et phénomènes surnaturels dans leur quotidien. Ici, ce sera par le biais d'une agent immobilier qui veut vendre une bâtisse où il y a eu des morts violentes (une famille massacrée) et où il reste encore les esprits des défunts. Cette femme désespérée de la vendre quand un groupe de vampires la trouvent parfaite, à leur goût.] Spoilers #


Dès les premières pages lues, c'était comme si j'étais à la maison, en terrain connu, les souvenirs refaisant surface peu à peu. Mais un petit peu trop de longueur pour "Micah", j'ai eu un peu l'impression que l'auteure voulait combler son histoire en ajoutant du blabla, à mon sens inutile.

L'écriture si particulière, si précise et descriptive de Laurell K. Hamilton m'avait bien manqué. Un délice.
Les scènes de sexe _ il y en a très peu, hourra! _ sont très décrites, vraiment dans le moindre détail mais cela l'a toujours été dans cette saga.

Le caractère bien trempé d'Anita, elle qui ne se laisse jamais faire, m'avait beaucoup manqué, c'est mon héroïne un peu comme Buffy. Et qu'est-ce qu'elle est badass! Quant à Micah, j'ai vraiment vu qu'il jouait le rôle de temporisateur pour Anita. Il est la positive attitude incarnée!
Il n'y a qu'un homme mis en avant au côté d'Anita au lieu d'une dizaine d'ordinaire (j'exagère!): Micah. Et du coup, c'était bien sympa de voir l'évolution entre les deux. Elle peut alors faire le bilan de leur relation car parmi tous les hommes de sa vie, il a une place bien à part. Dans ce tome 13, Anita s'est vraiment posée mille et une questions, je la comprenais mais au bout d'un moment, c'était trop.

L'histoire qui concerne Micah est plus longue (près de 200 pages), les autres sont des petites nouvelles de quelques pages chacune. Chaque histoire est fort sympathique, surtout celle de Micah bien sûr, les autres n'étant pas non plus indispensables à l'histoire.

En bref, j'étais ravie de retrouver Anita et son univers si particulier, si sombre, de retrouver la plume de l'auteure et j'ai vraiment passé un bon moment avec ce tome bien qu'il ne soit pas très important pour l'histoire, indispensable.

 

Du même monde

Romans

25 tomes (saga en cours)

 

+Adaptations graphiques