Le Maître des Livres, tome 1

Fiche Technique

Titre VO: Toshokan no Aruji

Auteur: Umiharu Shinohara

Traducteur: Fabien Nabhan

Adapatation graphique: Studio Charon

Editeur: Komikku

Genre: manga, seinen

Parution: 2014

Pages: 192

Prix: 8,50 €

 

Résumé

À la bibliothèque pour enfant "La rose trémière" vous êtes accueillis et conseillés par Mikoshiba, un bibliothécaire binoclard célèbre pour son caractère bien trempé. Mais contrairement à ce qu’il peut laisser paraître, c’est un professionnel de premier ordre. Aujourd’hui encore, adultes comme enfants perdus dans leur vie viennent à lui en espérant qu’il leur trouvera le livre salvateur.
Une histoire passionnante centrée sur la littérature et Mikoshiba, le "sommelier du livre pour enfant".

 

Note

2/5

ça passe2

ça passe

 

Chronique

  Je suis une grande amoureuse des livres et je suis une inconditionnelle habituée de la médiathèque, ce manga semblait donc être fait pour moi sans compter qu'on me l'avait fortement conseillé et que je voyais énormément d'avis positifs.


"Ce n'est pas toi qui choisis les livres mais les livres qui te choisissent."


Nous rencontrons Mikoshiba, un bibliothécaire à lunettes et à la coupe au bol qui travaille dans une bibliothèque jeunesse privée appelée "La rose trémière", somme toute comme les autres mais elle va devenir très spéciale pour ses visiteurs/lecteurs. Une bibliothèque pour enfants certes, mais où chacun, même les adultes, peuvent trouver leur compte.


Mikoshiba est un passionné, ça sent malgré son air froid et sérieux perpétuel. Il n'a pas peur de dire les choses clairement et conseille parfaitement les gens, arrivant "pratiquement" toujours à trouver LE livre qui leur faut, arrivant à les toucher, à changer leur vie littéralement. Il est très strict au sein de la bibliothèque, il a des yeux partout pour que les règles soient rigoureusement respectées.
Chaque personnage a d'ailleurs une place importante dans l'histoire, pas seulement les bibliothécaires, mais aussi les lecteurs sur qui on en apprendra un peu plus via leur passé/leur présent/leur futur avec très souvent un lien par rapport à la lecture. D'ailleurs, la majorité d'entre eux ne lisaient jamais avant ou ne n'étaient pas de grands lecteurs avant de pénétrer au sein de "La Rose Trémière" et d'avoir affaire à Mikoshiba.


C'est assez familial, assez chaleureux, avec une touche qui se veut d'humour mais qui ne l'est pas vraiment (je suis passée à côté, bien dommage). On découvre aussi des livres (souvent des classiques, des contes), cela peut donner de prochaines idées de lecture, pourquoi pas? Il y a quelques situations et paroles qui m'ont bien parlé en tant que lectrice.


Un graphisme assez léger mais qui se prête bien à l'histoire bien que ce ne soit pas ce que je préfère.


Je suis un peu déçue. Je n'ai pas vraiment accroché alors que beaucoup de monde a adoré. C'est pas mal, il y a de bonnes idées et il y a certaines choses qui ont trouvé écho en moi, mais sans plus. Il n'y a pas vraiment de trame principale, je pense que ce sera un peu toujours la même chose dans les prochains tomes. Je n'exclus pas de lire le tome 2 pour me faire un avis plus arrêté.

 

Du même monde

Manga: 8 tomes (saga en cours)