Trollhunters

Fiche Technique

Auteurs: Guillermo Del Toro & Daniel Kraus

Traducteur: Patrice Lalande

Editeur: Bayard Jeunesse

Genre: fantastique, littérature jeunesse

Parution: 2016

Pages: 384

Prix: 15,90 €

 

Résumé

En 1965, des enfants disparaissent mystérieusement dans une petite ville de Californie. Jack Sturges, 13 ans, est enlevé à son tour, sous les yeux horrifiés de son frère Jim.

Quarante-cinq ans plus tard, le fils de Jim, Jim Junior, doit supporter la paranoïa de son père, qui a transformé la maison en forteresse pour protéger sa famille. Pourtant, une créature étrange réussit à se faufiler dans la chambre du garçon et le kidnappe…

Attention : des trolls sortent de l’ombre et s’attaquent aux humains, leur plat favori…

 

Note

3/5

c'était sympa

C'était sympa

 

Chronique

spoilers

  Trollhunters m'a d'abord attiré par le fait qu'il allait y avoir des trolls, créatures que l'on ne voit que trop peu dans la littérature en général et je trouvais l'idée d'en faire des personnages principaux très intéressante. Et puis, le fait que Guillermo Del Toro ait participé à l'écriture de ce roman y a aussi joué un rôle.
Je remercie donc Babelio et les Éditions Bayard Jeunesse pour l'envoi de ce roman.

# Spoilers [Dans les années 60, beaucoup d'enfants sont portés disparus. Un couvre feu a donc été mis en place. Et pourtant, deux frères sortent jouer en pleine nuit, bravant les interdits, Jack et Jim. Et Jack, l'aîné, va mystérieusement disparaître lui aussi. Cette nuit-là, Jim va réaliser que ce n'est pas quelqu'un qui a enlevé son grand frère mais plutôt "quelque chose", une créature à l'air terrifiant qui aura bien failli l'attraper lui aussi, et elle ne cessera jamais de quitter ses pensées.
Nous retrouvons donc Jim Sturges des années plus tard, en père de famille complètement paranoïaque, qui s'est laissé complètement allé. Et ce n'est pas un euphémisme. Parano à tel point que sa femme a préféré partir, que sa maison est devenue une véritable forteresse ultra moderne (avec verrous électriques, volets de sécurité, caméras...). C'est donc son fils, Jim Jr, 15 ans, que nous allons suivre car c'est lui le vrai héros de l'histoire (et accessoirement, le narrateur qui s'adressait à nous au début de l'histoire). Et ce dernier doit vivre avec les lubies de son père alors qu'il aimerait mener une vie normale. Jim va aussi commencer à voir certaines choses qu'il ne devrait pas être censé voir et a peur de devenir comme son père. Et lorsqu'il va malencontreusement découvrir le monde des trolls, il va être grandement surpris! Ils sont très organisés, intelligents, vivent dans les égouts, collectionnent les objets humains, ont leur propre ville souterraine, leurs propres us et coutumes. Jim va obtenir d'eux un mystérieux médaillon qui lui permet de comprendre la langue des trolls. Et bien sûr, au début, son meilleur ami Toby ne va pas croire à ses histoires jusqu'au jour où il sera bien obligé d'admettre que son ami n'était pas fou. Ils vont découvrir que tous les trolls ne sont pas mauvais, il y a en a qui font le bien comme Blinky le troll érudit et presque civilisé et ARRGHHH!! la géante. Il va aussi retrouver son oncle Jack qui est bel et bien vivant et qui en plus n'a pas changé d'un iota depuis des années (il a toujours une apparence d'ado de 13 ans mais son esprit est beaucoup plus mûr, surtout avec ce qu'il a vécu). Et c'est d'ailleurs grâce à ce dernier et à ses compagnons trolls, si d'autres enfants n'ont pas été enlevés et si le grand méchant de l'histoire, le troll Gunmar Le Noir n'a pas pu envahir la Terre. Et Jim est celui qui pourra empêcher cela de recommencer, car il appartient à une grande famille de chasseurs de trolls. Il va alors devoir apprendre à se battre à l'épée, apprendre les légendes et les croyances populaires à propos des trolls, les différences avec les humains, les différentes espèces de trolls, comment les tuer, etc... Le sort de la Terre est désormais entre ses mains et celles de ses compagnons.] Spoilers #


Les trolls sont des créatures qu'on ne retrouve pas toujours dans la littérature où ils ont plus ou moins un rôle mineur, mais ici, ils sont importants et c'est d'autant plus original de par toute la mythologie qui les englobe, une mythologie très bien exploitée et intéressante. Comme on se l'imagine, les trolls sont tous plus différents les uns que les autres, ils sont affreux/hideux/répugnants (tout ce que vous voulez!), ce sont des gloutons, certains sont violents et ils inspirent la peur évidemment. En fait, il y a différentes sortes de trolls, différentes espèces avec chacune leurs caractéristiques (il y en a qui sont végétariens, d'autres amateurs de chair humaine...). Leur point faible commun est le soleil qui les transforme en pierre.

Je regrette juste de ne pas m'être vraiment attachée aux personnages principaux Jim Jr et Toby, je ne me l'explique pas. Mais plus qu'à eux, je me suis plus attachée à Blinky et ARRRGGHHHH!!!, les deux trolls qui sont du bon côté, et aussi un peu à Jack qui est un personnage quelque peu torturé, badass et intéressant à suivre.

Ce qui m'a gêné aussi, ce sont les innombrables clichés du genre: la vie au lycée; la brute qui martyrise les pauvres élèves dont le héros et son meilleur ami; la romance avec la fille un peu bizarre mais parfaite; les différences entre élèves populaires et non populaires. Entre autres. ça aurait mérité d'être un peu plus original que ça.

Au début, le narrateur s'adresse au lecteur, nous faisant presque participer à l'histoire, nous mettant dans le bain, c'était un vrai plus, et c'est dommage que ça n'ait pas été gardé tout au long de la lecture. Quant à la fin, elle est assez satisfaisante, la bataille finale a été épique et je pourrais même dire que c'est une fin ouverte, mais y aura-t-il une suite... telle est la question.

Une écriture simple, fluide, tout à fait adaptée pour de jeunes lecteurs, une écriture très "visuelle"/"imagée", on pourrait presque croire que c'est un film qui défile sous nos yeux (surtout grâce aux descriptions très précises).
Le vocabulaire utilisé et l'ambiance font que la lecture est un peu "stressante", "angoissante" sans trop l'être non plus (c'est un roman jeunesse quand même!) mais justement, je trouve que c'est une bonne chose, c'est efficace (attention, je ne dis pas non plus que j'ai eu la trouille de ma vie en le lisant le soir... quoique c'est arrivé une fois! :D)

Un soupçon d'humour (qui n'est pas exceptionnel, je suis passée à côté), une romance légère, beaucoup d'action et un côté un peu horrifique/gore (beaucoup de choses peu ragoûtantes, des scènes si bien décrites que l'imagination fait le reste!).

Une lecture bien sympathique qui change de ce que je lis d'habitude. L'histoire est assez prévisible mais aussi originale en un sens quoique que composée de beaucoup de clichés. Je dirais même que ce roman plaira davantage aux garçons qui devraient plus se retrouver dans le personnage principal. Donc si vous êtes un fan des Chair de Poule et que vous aimez les Chroniques de Spiderwick, ce livre est fait pour vous car ça en est le parfait mélange.

 

masse critique Babelio