Barakamon, tome 1

- Dis, monsieur... Est-ce que tu es un boys band ?
- Quoi ?
- Naru, sois polie...
- Miwa, elle dit que les beaux mecs, c'est tous de boys band ! Et toi, tu es canon ! Donc tu en es un, c'est forcé !
- Belles capacités de déduction, mais en fait, ce monsieur est maître calligraphe...
- Ok, chef ! J'ai capté ! C'est un boys band qui sait écrire !

 

barre_separation

 

Naru: En fait, tu travailles pour un club SM... c'est ça?
Seishû: ?! Mais non! Attends!
Naru: Le maître fabrique une pancarte SM!
Seishû: Naru! Reviens! Bon sang, c'est qu'elle est rapide!
[...]
Le lendemain...
Miwa: C'est vrai que tu as des penchants SM?
Seishû: Mais pas du tout!
Miwa: La nouvelle s'est répandue comme une traînée de poudre...
Seishû: Les rumeurs circulent vite, ici, décidément!

 

barre_separation

 

Naru: Moi aussi, je connais ton nom, d'abord!
Seishû: Ah... super... Un peu has been, le coup de l'ampoule...
Naru: Takeo Boys Band!
Seishû: Non, c'est Seishû Handa! Je vois d'où tu sors le boys band, mais pourquoi Takeo?!
Naru: On dirait le pseudo d'un collégien qui veut frimer!
Seishû: C'est mon nom de plume, petite peste!

 

barre_separation

 

Seishû: Je vais me connecter à Internet pour voir si mes clients m'ont commandé des réalisations...
Naru: Oh... c'est quoi?
Seishû: Un logo pour le titre d'un roman ou une enseigne publicitaire, par exemple...
Naru: Ah oui?
Seishû: Internet... si tu ne sais pas ce que c'est, dis-le!
Naru: Miwa m'en a parlé! C'est pour aller sur des sites porno!
(Naru a 6 ans.)
Seishû: Stop! C'est bon! N'en dis pas plus! Tu m’amèneras cette Miwa, la prochaine fois...
Naru: Pourquoi?
Seishû: Pour qu'on ait une petite discussion!

 

barre_separation

 

Petit récapitulatif des expressions "non enfantines" que j'ai entendues dans la bouche de Naru en à peine un mois:
"J'en ai mouillé ma culotte.''
"J'ai acheté cette glace dans un bar mal famé."
"On va boire un verre en boîte?"
"Plus tard, je serai strip-teaseuse!".
"Il fait beau, si on allait s'envoyer en l'air?".
"Sa femme, elle tapine tous les soirs."
"La Daronne de Hina"...
"Le prof s'est fait la mal."