Les Loriens, tome 4, L'Empreinte de Cinq

Fiche Technique

Titre VO: The Fall of Five

Auteur: Pittacus Lore

Editeur: J'ai lu

Genre: SF, fantastique

Parution: 2014

Pages: 320

Prix: 15 €

 

Résumé

Nous pensions qu'une fois réunis, Nous serions vainqueurs. Mais Nous ne sommes pas prêts. La garde doit être au complet. Nous avons perdu des batailles, mais pas la guerre ! Rien n'est encore joué...

 

Première phrase

"La star de l'évasion de cette nuit, c'est Six."

 

Note

5/5

Coup de coeur3

Coup de coeur

 

Chronique

spoilers

  Ma lecture des trois premiers tomes remontait à si loin. J'avais donc peur de poursuivre cette saga qui me tient à cœur, que j'adore, ayant peur d'avoir oublié beaucoup de choses. Mais encore une fois, je me faisais des idées pour rien puisque j'ai adoré, je me suis vite réadaptée!

Les Loriens (Numéros, Gardanes) survivants s'étaient réunis au fil des trois premiers tomes mais il en manque toujours un: Numéro Cinq. Et le but est de le retrouver pour être au complet, pour être plus fort contre les Mogadoriens, leurs ennemis jurés descendus sur Terre pour exterminer ceux, les dix Gardanes, qui y avaient trouvé refuge.

#Spoilers

[Le meilleur ami de John alias Numéro Quatre, Sam, humain pure souche, avait été fait prisonnier par les Mogs. Mais Sam va être sauvé par quelqu'un d'inattendu: son père, père qu'il aura cherché pendant très longtemps et d'un mystérieux allié, à l'apparence ennemie...
Les Gardanes, eux, se cachent toujours dans la planque high-tech de Numéro Neuf, pour se remettre de leurs émotions, de leur mésaventure au Nouveau Mexique, où ils ont... disons-le... été complètement à la ramasse, battus à plate couture. Ils ne sont visiblement pas encore prêts pour l'affrontement final.
Mais ils doivent tout faire pour trouver Numéro Cinq avant l'ennemi et lorsqu'ils le trouvent, ils sont un peu surpris de voir qu'il est complètement à l'ouest, ne s'étant jamais battu, n'ayant jamais croisé l'ennemi et ils découvrent aussi ce dont il est capable: voler et adapter son corps selon les matières touchées, qui sont au nombre de deux (pour le moment?): métal et caoutchouc (non, ce n'est pas Luffy de One Piece! :D). Cinq est beaucoup mis en avant puisque c'est le petit nouveau, qui n'est d'ailleurs pas très bavard, qui est trop évasif, avec un passé encore trop secret. Pour les autres, il est vraiment bizarre mais il faut dire qu'ils s'attendaient à tout autre chose, une sorte de héros badass au moins très au courant des événements.
Ils vont donc être tous réunis, au complet: les Gardanes, Sarah, Sam et son père. Et il faut apprendre à se connaître plus, à se faire confiance, relier les informations entre elles, s'entraîner en solo et en équipe afin d'être prêt pour de prochaines missions périlleuses.
Le but ultime de ces jeunes aliens: retourner sur leur planète mère Lorien et la faire revivre (c'est une planète morte, qui a été envahie et ravagée par les Mogs).
Il va y avoir des problèmes avec la petite Ella/Numéro 10, ce qui n'augure rien de bon... et nos héros vont comprendre que les menaces ne sont pas qu'extérieures mais aussi internes et les choses vont dégénérer terriblement: la trahison d'un Gardane va entraîner l'enlèvement d'un autre, ainsi que la mort d'un autre...
L'issue de la guerre est encore bien incertaine... Reste-t-il encore de l'espoir pour les derniers Loriens?]

J'étais vraiment heureuse de retrouver Quatre, Six, Huit, Neuf et même le petit Bernie Kosar, la chimère, ainsi que les autres bien sûr, mais ceux cités sont vraiment ceux qui retiennent le plus mon attention.
Tous les Gardanes sont tous plus différents les uns des autres et c'est John (Numéro Quatre) qui maintient la cohésion entre eux tous, il est le centre névralgique, il est clairement vu comme leur chef et même l'imposant Neuf le voit comme tel. En plus du couple phare (Quatre/Sarah), d'autres commencent à se profiler: Six/Sam, Sept/Huit, avec pas mal de rivalités autour.

Petit récapitulatif des Gardanes et de leurs pouvoirs spécifiques (ils ont tous des pouvoirs communs: télékinésie, amélioration de la vitesse, de l'endurance, de la force...)
Numéro Quatre: guérison, télépathie animale, Lumen (production de chaleur/lumière), copie les dons des autres
Numéro Cinq: peut voler, prend les caractéristiques de ce qu'il touche (métal/caoutchouc)
Numéro Six: invisibilité, contrôle des éléments Air/Eau/Terre/Feu
Numéro Sept: guérison, voit dans le noir, peut respirer sous l'eau, production et contrôle de la glace
Numéro Huit: téléportation, transformation en créatures divines hindoues
Numéro Neuf: antigravité, télépathie animale, peut transférer ses pouvoirs à un humain
Numéro Dix: peut changer d'âge, télépathie humaine, peut annuler les pouvoirs des autres

C'est toujours aussi bien écrit, fluide, prenant, on ne s'y perd jamais et ça, c'est un grand plus. A peine la première page lue, je m'étais retrouvée en plein dans les événements et j'avais eu du mal à lâcher le roman.
Encore une fois, on a une alternance de points de vue et pour chaque point de vue, il y a une police différente, soit une police pour un personnage. Au début, c'était un peu confus car je ne savais pas qui était qui puisque les personnages parlent tous à la première du singulier. Je noterais que c'est vraiment dommage, de ne pas avoir les points de vue de tous. L'auteur ne se concentre comme dans le tome précèdent que sur John/Quatre (le gardane qui est le héros principal, ce qui est normal), Sam (pour un point de vue humain) et Marina/Sept (autre Gardane). Mais, et pour , Six, Huit, Neuf, Dix, et même le grand amour humain de John, Sarah? J'aimerais en savoir plus sur eux, plus que je ne sais déjà, j'aimerais avoir leur point de vue (j'avoue, surtout celui de Neuf! ^^).

Il y a énormément de révélations, à propos de: Pittacus Lore, des objets présents dans leur coffre loric, d'un jeune Mogadorien différent possédant un don comme eux, de Quatre/Dix (une vérité mise en lumière)... Que de surprises!
Je suis aussi choquée par les derniers événements survenus à la fin de ce tome 4! Je suis même très choquée! Ce n'est pas possible, ça ne peut pas être vrai, l'un de mes chouchous ne peut pas être mort! Je ne m'y attendais vraiment pas et je trouve que c'est injuste! Déjà quatre Gardanes sont à déplorer depuis le début de l'histoire, plus tous les Gardiens... Avec cette saga, n'importe qui peut mourir!

Cette histoire me passionne toujours autant, c'est fou et je compte bien la continuer jusqu'au bout, jusqu'au dénouement final!

 

Du même monde

Romans

Les Loriens

1. Numéro Quatre

2. Le pouvoir de Six

3. La révolte de Neuf

4. L'Empreinte de Cinq

5. La revanche de Sept

+HS

 

Film: Numéro Quatre (2011)