Love Hina, tome 2

Fiche Technique

Auteur: Ken Akamatsu

Traducteur: Anne Malloway

Editeur: Pika

Genre: manga, shônen

Parution: 2002

Pages: 192

Prix: 6.95 €

 

Résumé

Keitarô prépare toujours activement son concours à l’entrée à Todai, mais malgré l’aide de Naru, la partie restera difficile à jouer. Les occupantes de la pension Hinata commencent à s’attacher à lui, même si son côté gaffeur a le don de les agacer... Les jours se succèdent donc, ponctués de petits événements qui tissent ou resserrent les liens entre les personnages.

 

Note

2/5

Bof1

ça passe

 

Chronique

spoilers

  C'est sans grand empressement que je me suis plongée dans le tome 2 de Love Hina. Je l'ai fait surtout pour boucler un challenge et aussi pour voir si mes craintes étaient fondées. L'ont-elles été? Oui et non.

Dans ce tome 2, la kendôka violente, Makoto, part quelques jours en stage de kendô, elle laisse donc derrière elle sa petite protégée étrangère, Sû, une vraie pile électrique qui va donc reporter son attention sur Keitaro qui pensait être un peu plus tranquille. Elle ne va plus le lâcher d'une semelle, un pot de colle ambulant et Naru va se sentir obligée de ne pas les quitter des yeux de peur que Keitaro fasse une boulette (qu'elle dit, mais elle est jalouse, oui!).
Après avoir malencontreusement lu le journal intime de Naru, il est à deux doigts de découvrir qu'elle est une amie d'enfance, celle à laquelle il a fait une promesse il y a 15 ans...
Naru et Keitaro sont de plus en plus fatigués, ils n'arrivent plus à réviser correctement. Le jeune homme doit se donner à fond pour ses examens blancs car s'il échoue, il devra rentrer chez ses parents et renoncer à Todai.
C'est la désillusion, Keitaro est vraiment nul, Todai est encore à des années lumières d'être atteinte. Il a trop honte et voudrait fuir les filles. Mais malgré ce qu'elles lui disent/font au quotidien, elles partent à sa recherche et Naru arrive à le retenir, à le forcer à ne pas abandonner maintenant...
Keitaro panique car il joue toujours de malchance continuellement et l'examen d'entrée se rapproche dangereusement. Il déprime rapidement, s'étant planté partout après avoir compter ses points lui-même, même en répondant au hasard... mais en fait, il a réussi ses examens blancs!
L'examen final a lieu. Tout va se jouer. ça ne se passe pas bien pour lui, qui panique et manque de prendre la fuite. Seulement, Naru va se lever et lui rappeler sa promesse. Il a désormais confirmation que Naru est la petite fille avec qui il jouait et à qui il avait promis d'entrer à Todai...

C'est quasi explosif à chaque vignette, ça part dans tous les sens, c'est toujours très agité au sein de l'établissement Hinata. On se retrouve une nouvelle fois dans un malentendu qui va prendre des proportions énormes.
Mais il n'y a rien d'extraordinaire, on n'avance pas énormément mis à part que les filles ont enfin "accepté" Keitaro au sein du pensionnat et que l'examen se rapproche de plus en plus, ajoutant une certaine pression sur les deux personnages principaux, Keitaro et Naru.

J'ai quand même (une toute petite part de moi) envie de connaître la suite, de savoir si Keitaro et Naru vont tenir leur promesse: aller à Todai ensemble. Mais je ne poursuivrais pas, j'ai d'autres mangas qui me plaisent plus à continuer et d'autres qu'il me tarde de commencer. Je n'ai pas non plus envie de perdre mon temps, d'être déçue à chaque tome parce que ça n'avance pas, que le schéma soit toujours le même: Keitaro qui échoue aux examens, qui énerve les filles, les fait pleurer ou rire, qui se fait taper dessus, humilier etc...

Je ne peux pas dire que Love Hina est mauvais, car pas du tout, il a un certain potentiel mais il n'est pas fait pour moi... dommage.

 

Du même monde

Animé: 25 épisodes (série terminée)

Manga: 14 tomes (saga terminée)