Sillage, tome 4, Le signe des démons

Fiche Technique

Auteurs: Morvan & Buchet

Conception graphique: Trait pour Trait

Editeur: Delcourt

Genre: BD, science-fiction

Parution: 2001

Pages: 48

Prix: 14,50 €

 

Résumé

Des agents de Sillage en mission sur Hurumaru, une planète d’obédience médiévale, ne donnent plus signe de vie. Nävis, Bobo et trois autres agents spéciaux sont envoyés sur place pour les retrouver. Ils atterrissent en pleine guerre de libération des esclaves Escotes. Menés par la princesse Monéva, les rebelles exécutent sans pitié tous ceux qui portent le logo de Sillage : le signe des démons !

 

Note

3/5

C'était sympa1

C'était sympa

 

Chronique

spoilers

  C'est avec plaisir que j'ai replongé dans l'univers de Sillage. Dès le début du tome, c'est le dépaysement total comme à chaque fois car, dit nouveau tome, dit nouvel arc, nouvelle mission, nouvel univers.

La belle Nävis est en mission sur une nouvelle planète, en compagnie de ses amis Bobo le Migreur et de son fidèle robot Snivel caché dans la peau d'un Tigrours (rappel du premier tome: Nävis avait pour amie une Tigrours).
Nävis se bat toujours comme une diablesse, elle sauve un couple d'une attaque barbare et ces derniers l'invitent, désolés qu'elle ne puisse s'entretenir avec leur maître car il a été enlevé. Ils lui parlent des origines de leur planète et de ses habitants, des intrigues, du pouvoir d'une certaine Moréva (Monéva? je ne sais plus exactement), ancienne esclave, devenue libératrice de peuples et assoiffée de pouvoir.
De son côté, Bobo a été arrêté par Moréva au sein de la citadelle; Nävis et Snivel se mettent donc rapidement en route pour lui porter secours. En chemin, elle fait appel à plusieurs de ses amis de confiance (inconnus jusqu'à maintenant).
On a ensuite un petit retour dans le passé où l'on voit l'équipe être briefée sur la mission; en effet, une précèdente avait été envoyée sur la planète Hurumaru et n'avait plus donné signe de vie.
Nävis et les autres ont chacun pour but de retrouver un membre disparu ou à défaut, de savoir ce qu'il lui est arrivé.
Le groupe de Nävis est réuni mais très vite surpris par Moréva et ses gardes.
On apprend aussi qu'un disparu a pris parti pour Hurumaru (il ressemble à une espèce de yéti Oo) et que c'est lui qui est derrière la mort de ses compagnons d'expédition. Lorsqu'il veut revenir sur son changement de camp, Moréva prend cela comme une trahison mais malgré cela, elle se prendra une balle à sa place, balle tirée par un membre de l'équipe de Nävis (un traitre en l'ocurence).
La cité se retrouve assiégée; Nävis et Snivel repartent sur Sillage avec Béampte le yéti et Moréva pour qu'elle soit soignée tandis que les trois autres membres resteront pour aider les habitants de la cité. A eux trois, ils stoppent l'attaque des barbares.
Nävis, notre héroïne, a découvert l'auteur de la trahison, celui qui était derrière tout ce pataquès sur Hurumaru et c'est un coup terrible pour elle. L'un de ses plus proches amis l'a trahi et elle part le confronter. Ce dernier avoue avoir agit sous la contrainte, pour éviter les menaces qui pesaient sur sa petite famille.
Suite au prochain épisode!

Cette BD ne cesse de me surprendre. Il m'est impossible de savoir à l'avance de quoi ça va parler, où l'histoire va se passer... Tellement de nouveautés à chaque tome, qu'il faut s'y habituer, mais une fois qu'on est dans le bain, on s'y habitue.
C'est toujours un ravissement pour les yeux, je ne me lasse jamais de tourner les pages avec toutes ces couleurs magnifiques, vives.
Encore un bon tome avec mes personnages chouchous Nävis et Snivel!

 

Du même monde

 Sillage

18 tomes

 

Les chroniques de Sillage

6 tomes

 

+Hors-séries...

 

Challenges

Challenge 2015, les 400 points