Lettres à mes frères et soeurs

Fiche Technique

Présenté par Didier Lett

Editeur: Le Robert

Collection: Mots intimes

Genre: épistolaire

Parution: 2015

Pages: 128

Prix: 9,90 €

 

Résumé

Petite histoire des relations adelphiques à travers les plus belles lettres de personnages célèbres ou anonymes présentées par Didier Lett.

De Marie-Antoinette à Maxime Le Forestier, en passant par Stendhal, Vincent Van Gogh ou encore Friedrich Nietzche... Découvrez les plus belles lettres de relations adelphiques de personnages célèbres et anonymes.

Didier Lett est agrégé d'Histoire et Professeur d'Histoire médiévale à l'Université Paris-Diderot (Paris VII). Il est spécialiste internationalement reconnu de l'histoire de l'enfance, de la famille, de la parenté et du genre.

"Mots Intimes" est la nouvelle collection consacrée à l'art épistolaire et à l'amour des mots, publiée avec le concours du site deslettres.fr, et qui fait son entrée dans le catalogue des éditions Le Robert.

 

Première phrase

"Depuis les mythologies antiques et chrétiennes, sur lesquelles notre civilisation occidentale s'est construite, les liens entre frères et soeurs (ou relations adelphiques) jouent un rôle central, permettant souvent d'observer des sentiments exacerbés (haines farouches et amours excessifs)."

 

Note

3/5

C'était sympa3

C'était sympa

 

Chronique

 Je tiens à remercier Babelio et les Éditions Le Robert pour l'envoi de ce livre.
Ce livre, de la taille d'un livre de poche, ne fait que 128 pages et il se lit donc à une vitesse folle, je l'ai lu en une journée du coup. (Au passage, j'ai beaucoup aimé le design du livre, il y a vraiment un travail derrière!)

Tout commence par la préface de Didier Lett qui rappelle un peu ce que sont les relations adelphiques ou en d'autres termes, les relations fraternelles au cours du temps.

Pour chaque personnage célèbre, il y a un petit portrait de lui et une explication de sa relation avec sa/son frère/sœur, il y a une illustration et une citation pour l'accompagner. (illustration+citation+mini bio+lettre)

Beaucoup de personnages sont mis à l'honneur (au nombre de 22). Pour la majorité, je ne les connais pas; pour les autres, je ne les connais que de nom ou que j'ai découvert plus particulièrement (mes seules connaissances: Marie-Antoinette, Stendhal, Van Gogh, Nietzsche...).

Les lettres sont classées par ordre chronologique, d'avant le XIXième siècle jusqu'au XXIième siècle. Il s'agit donc de correspondances entre frères ou frère et sœur au cours du temps, au contenu tous plus différents les uns que les autres, à des degrés différents (voilà ce qui se dégage des lettres):
_ Marie-Antoinette/Leopold II d'Autriche: pas de réel lien fraternel puisque ce dernier n'a même pas répondu à son appel à l'aide, n'a pas bougé le petit doigt pour sauver sa sœur.
(La lettre qu'elle lui adresse ne m'était pas inconnue puisque je l'avais découverte le mois dernier (sacrée coïncidence quand même! ^^).
_ Stendhal/Pauline: relation très forte, fusionnelle.
_ Lord Byron/Augusta: amour incestueux.
_ Balzac/Laure: une relation fraternelle très tendre.
_ Van Gogh/Théo: une affection particulière avec une dépendance matérielle, une relation qui se dégrade à cause de Van Gogh.
_ Ernest Renan/Henriette: c'est plutôt une relation maternelle, Ernest aimant sa sœur comme une mère et ne le cachant pas.
_ Nietzsche/Elizabeth: un amour destructeur, leur relation est trop fusionnelle.
_ Maxime Le Forestier/son frère imaginaire: n'ayant pas de frère mais que des sœurs, il s'en est inventé un et lui a même écrit une chanson.
...

Ce fut donc une lecture sympathique, qui se lit très vite, très intéressante. De jolies lettres bien écrites faites d'amour. Les liens entre frères, entre sœurs, ou entre frères et sœurs sont plus forts que tout, sont éternels.

 

Extraits

Photo4079

Photo4077

Photo4078

 

 

masse-critique-babelio