Marie-Antoinette, carnet secret d'une reine

Fiche Technique

Auteurs: Benjamin Lacombe & Cécile Berly

Editeur: Soleil

Collection: Métamorphose

Concepteur graphique: Benjamin Lacombe

Genre: beaux livres, historique

Parution: 2014

Pages: 96

Prix: 24,95 €

 

 

Résumé

Qui n’a jamais rêvé de s’immerger dans l’intimité de Marie-Antoinette, archiduchesse d’Autriche, dernière reine de France et de Navarre, femme célèbre et controversée devenue un véritable mythe ?

Sous la forme d’une belle édition à la fabrication soignée, Benjamin Lacombe a imaginé son journal intime, accompagné par le regard de Cécile Berly, historienne, spécialiste de Marie-Antoinette. Ce carnet d’une richesse graphique inouïe (peintures, aquarelles, crayonnés) mêlera certaines des lettres authentiques de Marie-Antoinette, à celles, fictives, du Comte Fersen avec lequel elle entretenait une relation privilégiée.

Un livre exceptionnel pour les amateurs d’Histoire et de beaux ouvrages illustrés.

 

Note

4/5

J'ai beaucoup aimé

J'ai beaucoup aimé

 

 

Chronique

L'objet-livre m'a tapé dans l’œil littéralement. Il est absolument magnifique. Rien que la couverture et les différentes matières du livre vendent du rêve.
Marie-Antoinette est une reine de France, la dernière, que je ne connais que trop peu. Je ne la connais que vaguement car je n'ai pas non plus lu de romans ou de livres historiques à son propos. J'ai vu le film de Sofia Coppola mais je ne m'en souviens plus, ça remonte à trop loin. Enfin, bref, j'avais envie d'en apprendre davantage sur elle, sans que ce ne soit trop historique, trop lourd à assimiler. Et justement, ce livre est plutôt ludique, original, rapide à lire et bien agréable à feuilleter.

Rien que la préface m'en a appris beaucoup sur elle.
Marie-Antoinette (1755-1793). Reine de France. Déchue, emprisonnée, jugée, condamnée à mort, guillotinée. Mais qui reste une icône encore aujourd'hui, une icône dont on s'inspire (cinéma, romans, mode...). Connue pour ses extravagances de par ses coiffures incroyables notamment, pour sa passion des chiens, pour son insatiable gourmandise, pour son amour des fêtes, des jeux, de la mode... entre autres.

Mis à part les illustrations, il y avait énormément de lettres. Des lettres "réelles" et "fictives". D'ailleurs, j'aurais aimé discerner les vraies des fausses, c'est juste un tout petit bémol.
Marie-Antoinette entretenait une correspondance avec sa mère, Marie-Thérèse, Impératrice d'Autriche. Il y a également des lettres que la reine s'adresse à elle-même, elle a écrit son journal intime et j'ai trouvé ça fort intéressant d'entrer dans sa "tête", d'avoir son point de vue si bien que je me suis rapprochée d'elle et qu'étrangement, je me suis attachée à cette jeune reine qui a marqué son temps.
Marie-Antoinette parle de tout: de ses ami(e)s, de ses rivales, de son bonheur, de son mal être, des rumeurs qui la concernent, ses passes-temps, sa passion pour son jardin Trianon, son désir d'enfanter, sa vie intime, la naissance de tous ses enfants, sa relation avec sa mère, son béguin pour un comte, la perte de ses êtres chers, la Révolution Française, son appel à l'aide à son frère, son emprisonnement, son procès-mascarade ainsi que de son dépérissement soudain à l'approche de sa "fin".

Tout d'abord, c'est un véritable régal pour les yeux. Franchement, j'étais bouche-bée devant tant de beauté, d'originalité, devant le talent de Benjamin Lacombe que je ne connaissais que de nom, sans avoir jamais ouvert un de ses livres et honte à moi! Parce que wouah! J'ai été bluffée, subjuguée... je m'arrête là car tous les adjectifs positifs inimaginables sont bons. Il est certain que je lirai et regarderai d'autres de ses œuvres avec grand plaisir!
Les couleurs choisies sont divines, ce n'est pas vif, tout est dans la douceur, la délicatesse, dans l'élégance... (en même temps, nous sommes au sein de l'aristocratie, de la royauté.)
Les illustrations sont très recherchées, burlesques parfois, osées même! Sans que cela ne soit choquant pourtant. Tous les petits détails dans les dessins sont importants.
La qualité des pages est top, c'est agréable au toucher, légèrement cartonné.
A ma grande surprise, il y avait des petites choses en plus. Comme deux petites recettes de ses pâtisseries favorites! Comme un petit extrait d'une de ses pièces de théâtre. Très sympa.

En bref, c'est un très bel objet-livre, original à souhait que je recommande vivement. Rien que pour se régaler visuellement parlant.

 

 

Extraits

"A mon arrivée dans ce petit pavillon de bois caché au milieu du Rhin, on a pris soin de me priver de tout ce qui pouvait être autrichien. On m'a retiré mes gens, on a arraché de mes bras ma petite chienne, Mops; et je me suis retrouvée littéralement nue devant des visages étrangers." # Marie-Antoinette

 

barre_separation

 

"Quelle ironie que le seul qui semble se désintéresser de moi soit celui que j'ai officiellement épousé hier. Quelle drôle d'histoire que celle-ci. J'ai parfois l'impression que le roi me porte plus d'intérêt que le dauphin lui-même. C'est le monde à l'envers. Ni l'abbé ni mère ne m'avaient préparée à cela. Et à dire vrai, on ne me laisse aucun moment d'intimité avec mon époux. Je ne sais si je dois me montrer plus aventureuse et aller vers lui..." # Marie-Antoinette

 

Photo3917

Photo3918

Photo3919

Photo3920

Photo3921

Photo3922