Walking Dead, tome 8 : Une vie de souffrance

Fiche Technique

Auteurs: Robert Kirkman & Charlie Adlard

Traducteur: Edmond Tourriol/Makma

Lettrage: Moscow*Eye

Conception graphique: Trait pour Trait

Editeur: Delcourt

Genre: comics, horreur

Parution: 2009

Pages: 144

Prix: 14,50 €

 

Résumé

Après une brève accalmie, l'horreur frappe à nouveau. Retranchés derrière les grilles de leur pénitencier, Rick et ses compagnons assistent incrédules au retour du Gouverneur, laissé pour mort lors de leur évasion de Woodbury. Rares sont ceux qui réchapperont de la lutte qui s'engage. Rick, Michonne, Tyreese, Andrea... Si vous aviez un personnage préféré, préparez-vous au pire car après cet affrontement, plus rien ne sera jamais comme avant ! Oeuvre fondatrice du genre en bande dessinée, Walking Dead s'impose par sa qualité d'écriture et son attention portée aux relations entre les personnages de cette incroyable aventure humaine. En effet, au-delà des scènes où apparaît la menace des morts-vivants, les auteurs nous entraînent dans un récit où la survie est l'affaire de tous les instants, et où la moindre erreur peut s'avérer fatale...

 

Note

4/5

J'ai beaucoup aimé

J'ai beaucoup aimé

 

Chronique

spoilers

  Ma lecture des 7 premiers tomes de la saga remonte à très loin mais j'avais envie de continuer à lire cette saga que j'aime beaucoup. Je suis aussi à jour dans mon visionnage de la série télévisée (5 saisons). Et force est de constater que beaucoup de personnages et de faits importants ont été conservés dans cette dernière. Mais j'ai entendu dire que les tomes et la série s'éloignaient de plus en plus.

Dans le tome 7, il s'était passé pas mal de choses: la naissance du bébé, le mariage de Glenn et Maggie etc... sans compter que Michonne a pu avoir sa vengeance vis-à-vis du Gouverneur.
Et justement, l'histoire reprend sur les sévices atroces qu'elle lui a infligé. Mais le pire, c'est qu'il a survécu! Et sa propre vengeance risque de nuire à tout l'ensemble du groupe de Rick qui vit presque paisiblement dans la prison qui leur sert de refuge.

Le Gouverneur va pousser les habitants de Woodburry à se retourner contre ceux de la prison à grand renfort de mensonges, d'expériences horrifiques, en poussant jusqu'à l'exagération! C'est donc une armée humaine, à bord de véhicules (camions, tank...), qui se dirige droit vers la prison. Et le groupe de survivants va vivre un terrible siège! Des humains contre des humains, avec des zombies en grand nombre relayés au second plan.
Évidemment, il y a de nombreux morts des deux côtés, y compris des personnages importants, des blessés en pagaille... ça canarde à tout va, dans tous les sens... avec des replis stratégiques, chaque groupe se préparant à la prochaine attaque qui aura un impact encore plus important. Dissensions dans les rangs, mises à l'écart, tentatives suicides sont au rendez-vous pour le groupe de Rick jusqu'à ce que le Gouverneur, qui ne fait jamais dans la dentelle, revienne avec cette fois-ci, un otage de choix... et le moins que je puisse dire, c'est que la seconde vague est encore plus horrifiante que la première! C'est un véritable massacre! Je ne savais plus où donner de la tête et j'ai été pas mal choqué par tout ce qu'il se passe, et je me demande bien ce qu'il va advenir de la suite.
C'est donc la fin d'un combat, la fin d'un long chapitre.

Voilà, j'ai bien apprécié suivre ce Gouverneur, complètement taré et psychopathe à souhait au fil de plusieurs tomes. C'est un personnage qui m'a toujours fasciné et ce depuis la série, et j'ai vraiment aimé découvrir tout l'envers du personnage. Quant aux autres personnages, encore une fois, il faut s'imposer une barrière pour ne pas s'attacher particulièrement à untel ou untel car on ne sait jamais à quel moment ce personnage peut disparaître, Robert Kirkman n'hésitant jamais à faire mourir des personnages principaux.

ça se lit très vite et une fois qu'on est plongé dedans, il est difficile d'en ressortir sans rien ressentir. Ce fut très intense, avec de l'action à gogo du début à la fin. Et j'ai vraiment été servi en morts et hémoglobine. Par contre, je trouve que les zombies ont été beaucoup trop laissé de côté mais si je sais qu'il le fallait vu la densité de l'arc en cours.

Ce comics reste incroyablement addictif et je compte bien continuer à lire les prochains tomes, ainsi qu'à poursuivre la série télévisée que j'adore.  

 

Du même monde

Série: 5 saisons (série en cours)

 

Romans

1. L'Ascension du Gouverneur

2. La Route de Woodburry

3. La Chute du Gouverneur 

 

Comics: 23 tomes (saga en cours)