La gueule du loup

Fiche Technique

Auteur: Marion Brunet

Editeur: Sarbacane

Genre: contemporain, thriller

Parution: 2014

Pages: 229

Prix: 15,50 €

 

Résumé

MADAGASCAR ; soleil, plage et rythme de croisière pour Lou et Mathilde, 18 ans tout ronds et le bac en poche.

Puis vient le Chaos. Tic-Tac, Tic-Tac, fait le crocodile qui traque ses proies, mettant à rude épreuve l'amitié dans une course-poursuite humide et tropicale contre la mort...

Dès lors, Mathilde et Lou vont très vite comprendre ce que grandir veut dire.

 

Note

3/5

C'était sympa

C'était sympa

 

Chronique

  Je n'ai lu que de bons avis sur ce livre, livre qui est assez court (avec une taille de police bien grande). Je lis vraiment très peu de thriller, voire quasiment jamais car ce n'est pas trop ma tasse de thé mais j'ai quand même voulu lire La Gueule du Loup qui m'attirait de par son titre, la couverture et son résumé plutôt accrocheur.

Mathilde et Lou, 18 ans, le bac en poche, sont parties en vacances sur l'île de Madagascar. Deux meilleures amies qui vont enfin remarquer à quel point elles sont différentes l'une de l'autre, à quel point un rien peut les séparer mais qui en même temps, vont être plus soudées que jamais avec les situations qu'elles vont vivre. Cela aurait dû être des vacances bien méritées, le temps de se trouver, de se préparer pour leur "avenir'' mais ces vacances vont littéralement virer au cauchemar. Mathilde et Lou vont voir les bons et les mauvais côtés de l'île. Elles vont se mêler d'une affaire et elles en payeront les pots cassés. Elles auraient dû poursuivre leur chemin sans se retourner, sans une once d'hésitation. Elles vont être liées à une jeune fille originaire de l'île, du même âge qu'elle, Fanja, qui a de bonnes raisons de fuir avec elles et qui va les guider dans leur périple.
Elles vont rencontrer un homme qu'il aurait mieux valu ne jamais croiser, ô grand jamais! Mathilde, Lou et Fanja ne vont pas que fuir et affronter cet homme, mais aussi l'île en elle-même.

Dès le début, on se demande qui est le "loup" car c'est forcément une personne, et puis, pourquoi parle-t-on de loup? Ici, le mot loup est très "négatif" alors on se doute bien que le gars n'est pas n'importe qui.
Il aura fallu des vacances au loin, loin de la civilisation pour que tout éclate entre les deux amies, elles qui se disent leurs quatre vérités, Lou en ayant assez de vivre dans l'ombre de Mathilde en quelque sorte. Mais leur mésaventure va les lier l'une à l'autre à jamais.
J'ai eu aussi quelques accrocs avec les personnages. Mathilde m'a été assez antipathique dès le début, je me sentais un tout petit peu plus proche de Lou qui est un peu plus en retrait, plus simple que son amie. Mais il n'empêche qu'elles m'ont plutôt laissé de marbre, je ne me suis pas attachée à elles et ce même avec ce qui leur arrivait.
J'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire, ce n'est pas vraiment à cause de la plume de l'auteure. Enfin si... à cause du langage familier présent tout du long, les filles s'exprimant familièrement, ce qui m'a gêné, c'était lourd en fait.

En bref, je m'attendais à tout autre chose, à une histoire encore plus sombre, encore plus dure, plus poussée, enfin... quelque chose qui me prenne aux tripes. J'en attendais peut-être trop d'où ma part de déception. Néanmoins, ça reste une bonne lecture, un bon petit thriller contemporain, plutôt parfait pour l'été.

 

Challenges

Challenge 2015, les 26 livres