Hanayoi, La chambre des kimonos

Fiche Technique

Auteur: Yuka Murayama

Traducteur: Jean-Baptiste Flamin

Editeur: Presses de la Cité

Genre:contemporain, érotisme

Parution: 2015

Pages: 384

Prix: 21,50 €

 

Résumé

Depuis qu'elle a reçu en héritage la prodigieuse collection de kimonos de son grand-père, Asako est en émoi. La perfection des tissus, la grâce des motifs anciens et la délicatesse des couleurs provoquent en elle une révélation : elle doit ouvrir une boutique spécialisée dans les tenues d'antan.
A ses côtés, Seiji, son mari, responsable commercial dans une entreprise d'organisation de mariages, souffre de la réussite de son épouse et se considère comme un raté. Insatisfait, il se languit secrètement d'un nouveau type de relation.
Lorsqu'il rencontre Chisa et Masataka, le couple va découvrir des plaisirs charnels qu'il n'avait jamais connus...

Dans ce roman où les passions fleurissent au rythme des saisons, où les kimonos et les temples shintô dévoilent aux personnages leurs désirs, Yuka Murayama offre une plongée admirable dans les affres de l'adultère. Sous sa plume naît un érotisme débridé, une perversité toute tanizakienne.

 

Note

2/5

Bof

ça passe

 

Chronique

spoilers

Je tiens tout d'abord à remercier Babelio et les Éditions Presses de la Cité pour cette lecture. C'est le premier livre que je lis d'un auteur japonais (auteur de roman et pas de mangas, j'entends).

Asako est gérante d'un magasin de vente de kimonos anciens, métier qui se transmet de génération en génération, or la mode du kimono se perd, on ne s'en vêtit que pour les grandes occasions alors comment rendre les affaires florissantes? C'est grâce à son défunt grand-père qui lui aura laissé des centaines de kimonos, qu'elle retrouvera le goût du travail, qu'elle décidera de tout recommencer à zéro.
Seiji est le mari d'Asako et il en a assez de vivre dans l'ombre de sa femme à qui tout réussit, et désire secrètement à se faire soumettre par une femme qui serait sa déesse.
Chisa est une belle jeune femme, qui a été abusée dans son enfance par son oncle et cela a profondément affecté sa vie de femme. Elle est mariée à Masataka et ils tiennent une entreprise de pompes funèbres. Ce n'est pas un mariage d'amour, loin de là même s'ils ont un fils ensemble, c'est plus par intérêts communs.
Masataka profite de la douleur des gens qui perdent leurs proches pour se faire plus d'argent, pour que son entreprise prenne du galon; il est insatisfait de sa vie conjugale, car il trouve sa femme trop passive et soumise naturellement.
Les chemins de ces deux couples vont se croiser de part les kimonos. L'étincelle dans chaque couple a disparu et rien n'est pareil. Et nous voilà, plongés dans les affres de l'adultère ou chacun y trouve son compte; les partenaires sont échangés dans le secret ou non; et chaque conjoint notera les changements survenus chez leur compagnon en bien ou en mal au fil du temps. Et c'est à ce moment-là qu'on se rend compte que leurs vies auraient pu être toutes autres si les deux couples avaient été inversés: Chisa avec Seiji et Masataka avec Asako.

La plume de l'auteur est vraiment très agréable, avec une certaine pointe de poésie. L'écriture est fluide malgré les thèmes lourds présents dans l'histoire.
Ce fut un plaisir de plonger dans le Japon d'antan, de découvrir le Japon traditionnel, la culture etc... Et fut l'occasion pour moi de m'intéresser plus au kimono: ce beau vêtement que portent les Japonais, aperçus dans les films et mangas, de savoir comment le porter, de quoi il se compose (obi, nœud-tambour...), d'imaginer tous les motifs et couleurs possibles. Les descriptions étaient tellement précises que j'avais l'impression de voir les kimonos réellement, comme s'ils s'étalaient sous mes yeux.
Je ne m'attendais pas à ce que les personnages aient chacun leur point de vue par chapitre mais cela est mieux en un sens.
Certains passages, certains thèmes m'ont dérangé comme l'inceste, l'adultère en général... enfin, beaucoup de problèmes de mœurs mais cela fait partie de l'histoire bien sûr.
En fait, comme je ne m'attendais pas à ce genre d'histoire en lisant le résumé du livre, j'ai été assez déçue lors de ma lecture et je n'ai pas été très emballée par l'histoire mais néanmoins, comme dit précédemment, j'ai apprécié ma plongée dans le Japon et la plume de l'auteure.

 

Challenges

Challenge 2015, les 26 livres

Challenge 2015, les 400 points

masse-critique-babelio