Karneval, tome 3

About

Auteur: Touya Mikanagi

Traducteur: Yohan Leclerc

Adaptation graphique: Clair Obscur

Editeur: Ki-oon

Genre:

manga4 shonen1

Parution: 2011

Pages: 192

Prix: 7,65 €

 

 

Résumé

Après la crise de Nai, Hirato, commandant du deuxième vaisseau, est convaincu que le moment est venu pour Circus de lancer une offensive contre Kafka. Il décide donc de donner l’assaut au Manoir des Brumes sans attendre l’autorisation de ses supérieurs !

 

 

Ma note: 5/5

J'ai beaucoup aimé

J'ai beaucoup aimé

 

 

Chronique

spoilers

Il me tardait de retrouver Nai et Gareki, surtout ce dernier qui est de loin mon chouchou depuis le début et de continuer à vivre avec eux leurs aventures au sein de l'organisation Circus.

Tout d'abord, voici un petit rappel du tome 2: Gareki avait retrouvé de vieilles connaissances, ses presque frère et soeur Yotaka et Tsubame, longtemps après la mort de leur grande soeur. Depuis, d'affreux assassinats avaient eu lieu en ville. Gareki s'était alors retrouvé en face du coupable, et le vrai monstre n'était pas celui qu'il aurait imaginé!

Dans ce tome-ci, on retrouve donc Gareki face à la terrible vérité, face à son pseudo-frère devenu inhumain, qui allait sans aucun doute s'occuper de son cas si le fier Chevalier Yogi n'était pas intervenu à temps. G et Nai sont censés fuir mais ce dernier se sent bien trop impliqué dans l'histoire et a besoin de réponses. Il veut que Nai parte pour ne pas le mettre en danger mais c'était sûr que le petit refuserait de le quitter. Gareki finit donc par l'abandonner car il ne peut laisser Yogi en finir avec son presque frère. Nai, lui, retrouve la jeune Tsubame toujours amnésique. Yogi se retrouve KO, Tsubame et Nai sont faits prisonniers par un inconnu sauf que Gareki vient à leur secours. On apprend alors que cet homme se servait du frère et et de la soeur pour ses expériences; que Yotaka prenait les médicaments de sa soeur en plus des siens ce qui le fit se transformer complètement en Varga incontrôlable (il est donc bien celui qui a tué sa grande soeur); que Tsubame était l'ancre de son frère, celle qui le ramenait à son humanité. A la suite de cela, Yotaka souhaite mourir, il ne se supporte plus, ne supporte plus ce qu'il a fait et son voeu sera exaucé par un invité surprise: Hirato. Il les sauve tous, aidé par d'autres membres de Circus. Tout le monde est sous le choc. Tsubame, après avoir appris ce que Gareki faisait pour son grand-père dans l'ombre, décide de rejoindre la cause de Circus pour qu'ils fassent d'elle une arme.
Dans la deuxième partie du tome, Circus organise un spectacle, histoire de se détendre, une longue parade dans laquelle il faut être déguisé. Mais à côté, Gareki a le moral à zéro et Nai voudrait bien le réconforter et d'un autre, un lapin farceur s'échappe; la belle Tsukumo se déguise en sirène pour le clou du spectacle; Gareki finit par être déguisé en chat de force... Un incident lors du spectacle, des rebondissements lors de la représentation de Circus... de quoi me mettre en joie, me faire sourire, me faire rire... c'était une coupure bienvenue avant que l'histoire ne reprenne plus sérieusement.
Dans la dernière partie, Hirato offre des vacances à la neige à Nai et aux autres même si parallèlement, ils doivent mener une petite enquête. Pendant ce temps-là, un conseil de Circus a lieu et on en apprend donc plus sur Nai et sur le pouquoi ils le laissent en liberté et ne le gardent pas bien au chaud pour l'utiliser à leur guise. Il est un bon spécimen de recherche et un appât idéal, les opinions divergent à propos de lui. Le quatuor habituel a avec lui un petit bonhomme de neige adorable qui tient chaud qui se fait enlever. Ils partent tous à sa recherche sous un manoir où ils découvrent une pièce lugubre et secrète. Ils se font piéger et Tsukumo doit affronter seule deux ennemis. Elle arrive à aller cacher Nai et Flocon pendant que Yogi et Gareki prennent le relais avec les Vargas quand tout à coup, il arrive quelque chose d'incroyable à Yogi: il change complétement d'apparence et de personnalité! Un des ennemis disparaît dans la nature en emmenant un trophée: Tsukumo!

Yogi est un peu plus mis en avant dans ce tome pour mon plus grand plaisir car je l'apprécie vraiment de plus en plus et il est en passe de devenir mon second personnage préféré après Gareki. Sous ses airs d'éternel adolescent (voire enfant même!), il sait se montrer sérieux et clément, il est attachant et il considère Nai et Gareki comme ses amis. J'ai appris plein de nouvelles choses comme l'existence d'une autre organisation, différente et contraire à Circus, spécialisée dans les manipulations génétiques, créatrice de monstres (Vargas), du nom de Kafka.

Je me répéte toujours pour chaque tome (pour chaque manga lu d'ailleurs) en disant que les dessins sont magnifiques, bien faits... mais je trouve que c'est normal de le dire pour ces mangakas aux immenses talents!
J'ai également apprécié les fiches des personnages à la fin, c'est très enrichissant et m'a permis d'en apprendre un peu plus sur chacun d'entre eux.

Encore un tome génial à l'esthétique parfaite, aux rebondissements nombreux, avec une petite touche d'humour. J'ai apprécié d'en découvrir un peu plus sur Yogi et j'espère que dans les tomes prochains, un autre personnage sera sur le devant de la scène.

 

(Sur la couverture: Yogi)

 

 

 

Du même monde

Manga: 12 tomes (en cours)

Animé: 13 épisodes