ou-es-tu---55395

" Aimer c'est avant tout prendre un risque. c'est dangereux de s'abandonner à l'autre, d'ouvrir cette petite porte sur notre coeur. Ça peut même prendre la forme d'une obsession. Et il n'y a aucun médicament pour ce genre de mal de coeur à part l'être aimer lui-même."

 

barre_separation

 

«Il y a ceux qui voient les choses telles quelles sont et qui se demandent pourquoi. Moi je les vois telles qu’elles pourraient être et je me dis pourquoi pas !»

barre_separation

 

" Tu parles beaucoup de lui, et à chaque fois que tu prononces son nom, ta voix est nostalgique, ça laisse un peu de place au doute...
Je crois que tu aimes cet homme et que ça te fiche une peur bleue."

 

 barre_separation

 

«Il y a des journées où le temps passe si vite que l’on a peine à tout faire, et d’autres où l’on regarde sa montre sans cesse, à croire qu’elle s’est arrêtée.»

 

barre_separation

 

«Aimer ce n’est pas renoncer à sa liberté, c’est lui donner un sens.»

 

barre_separation

 

«Il n’est de pire solitude que celle qu’on éprouve quand on est deux.»

 

barre_separation

 

«Quand on vit aux cotés des gens on ne se rend pas vraiment compte qu’ils changent, et c’est comme cela qu’on finit par les perdre.»

 

barre_separation

 

"Je t'ai aimer vieux au premier jour, c'est comme cela que j'ai su que je voulais faire ma vie avec toi, parce que l'idée d'un âge sans limite à tes côtés me rendait heureuse, parce que pour la première fois de ma vie je n'avais plus peur de l'éternité, pas plus que des affronts du temps, parce que quand tu entrais en moi je sentais tes forces et tes faiblesses et que j'aimais le doux mariage. Mais je ne peut pas inventer notre vie toute seul, personne ne le peut. On invente pas sa vie mon amour, il faut le seul courage de la vivre."

 

barre_separation

 

«On rêve d’un idéal, on le prie, on l’appelle, on le guette, et puis le jour où il se dessine, on découvre la peur de le vivre, celle de ne pas être à la hauteur de ses propres rêves, celle encore de les marier à une réalité dont on devient responsable.»