Alaska

Fiche Technique

Titre VO: Bear Down Bear North

Auteur: Melinda Moustakis

Traducteur: Laura Derajinski

Editeur: Gallmeister

Collection: Nature Writing

Genre: contemporain

Parution: 2014

Pages: 216

Prix: 22,50 €

 

Résumé

Dès l’enfance, ici, on semble rompu à la survie. Dans cette famille de pionniers en Alaska, on ne pleurniche pas, trois générations s’entrecroisent pour le prouver. Pêcheuses, pêcheurs, trappeurs, trappeuses, chasseurs ou chassées, la force des liens se mesure au courage, à la capacité de tenir la bouteille, d’encaisser les coups et au don pour raconter des histoires. Tous ont appris très tôt que les bananes portent la poisse sur les bateaux, c’est l’oncle qui le dit. On sait que les hameçons vont se ficher partout quand on les lance, un mannequin à l’hôpital peut en témoigner. Même les poissons dans ces récits semblent parler tant ils sont en vie, tant ils se battent, eux aussi, contre les éléments.

Dans chaque histoire de ce premier ouvrage magistral, Melinda Moustakis donne à voir des paysages d’une rudesse que seule la beauté de l’Alaska peut atténuer, des personnages que seuls le rire, la famille et les histoires peuvent apaiser.

Note

 3/5

C'était sympa

C'était sympa

 

 

Première phrase

 "Tu as été conçue dans un mirador de chasse, disent-ils."

 

 

Chronique

spoilers

 Je tiens tout d'abord à remercier Babelio et les Éditions Gallmeister pour cette lecture. Il était l'un des rares livres lors de la masse critique à avoir attiré mon attention surtout que l'Alaska est un endroit qui me fascine autant qu'il me fait peur. le résumé m'avait plu mais je dois dire, qu'à la fin, de ma lecture, j'étais quelque peu déçue, ne m'attendant vraiment pas à ça.


L'Alaska est bien connue pour sa nature encore sauvage et hostile.

tumblr_lpt2m083E31qkyz1oo1_500

Et je ne parle pas que de la faune et de la flore, mais aussi de l'homme. La vie en Alaska que ce soit en pleine nature ou en ville est dure, parfois dangereuse... l'histoire de ces familles (toute une génération où la femme tient surtout un grand rôle tout du long de l'histoire) est ponctuée de parties de pêche, de chasse, de rencontres, de survie, d'héritage, de violence, de découvertes macabres... de quoi être choqué, de quoi être impressionné, de quoi être perplexe. Les gens qui vivent encore dans ces terres sauvages et dangereuses sont bourrus, sont sans gêne parfois, avec un langage bien différent du nôtre, leurs mœurs sont différents. L'Alaska connaît son lot de morts que ce soit le résultat d'un meurtre ou par la volonté de Mère Nature, mais l'on se rend compte que c'est monnaie courante, que cela ne surprend plus personne. La chasse est omniprésente (la chasse à l'élan...); il y a des accidents de pêche avec notamment des hameçons plantés dans les chairs (oreilles, œil...): des pêcheurs qui essaient d'attraper des truites arc-en-ciel; des blessures lors d'un découpage de saumon; un hameçon planté dans la lèvre pour un homme trop entreprenant... Au détour de ce livre, vous tomberez nez à nez avec des créatures fabuleuses, emblématiques de l'Alaska: grizzly, élan, saumons king, truites arc-en-ciel, baleines, chiens de traîneau...


J'ai trouvé fort sympathique de garder les surnoms des personnages en anglais (Polar Bear, Fox, Mutts...), cela rendait l'histoire plus vivante, plus intéressante même s'il y en avait beaucoup à retenir. Les descriptions sont très complètes, cela se sent que l'auteur est originaire de là-bas et s'est bien documentée; la plume de l'auteur est assez spéciale; le livre est découpé d'une certaine manière avec chapitres, sous-chapitre...; l'écriture peut dérouter au début car tantôt l'histoire est racontée à la troisième personne du singulier tantôt à la deuxième du sing. ; les points de vue sont changeant au fil des pages; les personnages sont très nombreux; les bonds dans le temps (alternance passé/présent) sont continus au fur et à mesure que l'on passe d'une génération à une autre. Je dois avouer que je me suis sentie perdue à de nombreuses reprises malheureusement.

Ce n'est vraiment pas mon genre de lecture mais il ne fait aucun doute que Melinda Moustakis est un auteur au talent certain, qui maîtrise parfaitement son texte et qui sait attirer notre attention.