Assassin's Creed : Subject 4

Fiche Technique

Titre VO: Assassin's Creed, The Fall & The Chain

Auteurs: Karl Kerschl, Cameron Stewart & Serge Lapointe

Traducteur: Sébastien Delahaye

Conception et adaptation graphique: Studio Lounak

Lettrage: Serge Lapointe

Editeur: Les Deux Royaumes

Collection: Bande Dessinée

Genre: BD, science-fiction, jeu vidéo

Parution: 2012

Pages: 180

Prix: 14,90 €

 

Résumé

Assassin s Creed : Subject 4 suit les aventures de Nikolaï Orelov, de la Russie du 19ème siècle au États-Unis du début du 20ème siècle. Nikolaï, membre des Assassins, cherche à arracher aux mains des Templiers un artefact au pouvoir immense. Le descendant de Nikolaï Orelov, Daniel Cross, est un jeune homme désabusé et paumé, victime de visions incompréhensibles. Les Assassins vont le recueillir et l aider à comprendre ses visions. Mais ils sont loin de se douter du terrible secret que Daniel porte au plus profond de lui.

 

Note

2/5

Bof

ça passe

 

Chronique

spoilers

  L'effet "Assassin's Creed" a encore frappé! Je suis fan de cette saga depuis plusieurs années, depuis ses débuts, et je suis tombée sur cette BD à la bibliothèque. La fan que je suis n'a pas pu résisté même si je ne suis pas trop BD.


The Fall (première partie)
D'un côté, nous avons Nikolaï, le héros assassin de la BD, vivant en Russie au 19e siècle, hanté par les fantômes du passé et forcé d'accomplir les missions que lui imposera son Ordre. De l'autre, nous retrouvons Daniel Cross (vu dans le jeu vidéo Assassin's Creed 3), manipulé et rendu fou par Abstergo dans le présent. Ce dernier est suivi par un psy car il a des accès soudain de violence, il ne gère pas du tout sa colère, n'a aucune vie sociale (c'est une vraie loque, il faut le dire!) et surtout, il a des visions! Des visions du passé, de ses ancêtres, de Nikolaï surtout. Donc, on suit donc leurs péripéties parallèlement, ainsi que la gue-guerre que se livrent les Assassins et les Templiers depuis des siècles. Nikolaï est chargé par l'Ordre de retrouver un artefact ancien et "magique" et de le dérober au grand Raspoutine. Seulement, sa tentative d'assassinat et de récupération est un échec total. Daniel, lui, ne fait plus la différence entre ses visions et la réalité, il va donc se retrouver au sein de l'organisation des Assassins qui le prenne pour l'un des leurs. Bien que réticent, violent, incontrôlable au début, il va recevoir leurs enseignements et ses visions vont l'amener à chercher le Mentor (comme le fut jadis Ezio), qui veut faire de lui son successeur... jusqu'à ce qu'on apprenne que Cross été manipulé sans le savoir, depuis le début, par Abstergo pour frapper la tête de la Confrérie des Assassins. Une fois sa mission accomplie, Daniel Cross, le sujet 4, retourne chez ses maîtres tel un zombie dont la vie n'est plus entre ses mains. Ils le remettent dans l'Animus (la machine qui sert à vivre la vie de ses ancêtres) afin de l'exploiter encore plus, saisissant leur chance dans le but de frapper un grand coup!

The Chain (deuxième partie)
Daniel a rejoint Abstergo, lui qui était le pantin des Templiers, manipulé via son cerveau, conditionné pour infiltrer l'Ordre des Assassins au vu de son ancêtre assassin dans son arbre généalogique. Il est bien accueilli au sein de l'organisation à cause de ses actes, de son travail involontaire. Daniel devient un soldat, un professeur Templier. Il se sent mieux sait mieux gérer ses visions, ne rechigne plus à prendre ses médocs mais elles le perturbent toujours autant. Il voit Nikolaï vivant en ermite avec son fils en Amérique; ayant quitté son organisation mais cette dernière les poursuit car Nikolaï a toujours en sa possession le morceau de l'artefact qu'il avait récupéré. Mais Nikolaï est vieux et ne se sent plus capable de protéger l'artefact, il va donc entraîner son fils à la dure, n'étant vraiment pas tendre, à la limite du cruel avec ce dernier pour l'endurcir, pour faire de lui un Assassin. Pari réussi quand Kenya tue ses deux premières proies: un Assassin et... son père! La BD se termine sur Daniel, envoyé à Moscou, pour pénétrer dans une bibliothèque secrète (pas celle d'Altaïr, hein!)... Mais que renferme-t-elle exactement que les Templiers convoite?


On distingue deux parties dans la BD. Une intitulée The Fall, et l'autre The Chain. Surtout, lisez-les bien dans l'ordre car elles se suivent. Les alternances de couleurs froides et chaudes sont bien faites, les dessins ne sont pas désagréables, la BD a un certain charme en un sens. Par contre, il faut se méfier avec les alternances d'époques, ne pas se perdre pour lier l'histoire passée avec celle du présent.

 Ce n'est pas une BD indispensable mais c'est un assez bon complément pour la saga, en sachant que vu la fin de la BD, il y aura forcément une suite qu'il faudra que je me procure. En fait, c'est plus une BD pour les fans purs et dur car ceux qui ne connaîtraient pas "Assassin's Creed" seraient complétement perdus.

 

Du même monde

Romans (Oliver Bowden)

1. Assassin's Creed : Renaissance

2. Assassin's Creed : Brotherhood

3. Assassin's Creed : La Croisade Secrète

4. Assassin's Creed : Révèlations

5. Assassin's Creed : Forsaken

6. Assassin's Creed : Black Flag

7. Assassin's Creed : Unity

8. Assassin's Creed : Underworld

 

BD (Eric Corbeyran)

1. Assassin's Creed : Desmond

2. Assassin's Creed : Aquilus

3. Assassin's Creed : Accipiter

4. Assassin's Creed : Hawk

5. Assassin's Creed : El Cakr

 

Jeux vidéos (Trame principale - Ubisoft)

Assassin's Creed 1

Assassin's Creed 2 : Renaissance

Assassin's Creed : Brotherhood

Assassin's Creed : Révèlations

Assassin's Creed 3

Assassin's Creed 4 : Black Flag

Assassin's Creed : Rogue

Assassin's Creed 5 : Unity

 Assassin's Creed : Syndicate

 

+ Comics & Romans graphiques