fruits-basket,-tome-4-51908

Yuki : Cette sale anguille lubrique ne sera jamais mon frère, compris ?!
Ayame : Tu ne peux pas nier l'évidence, Yuki...

 

barre_separation

 

ohru : J'ai oublié de lui demander comment s'appelle sa boutique qui vend des blouses d'infirmières et des uniformes de serveuses !
Uo : C'est quoi cette histoire ?
Saki : Tu connais des pervers, toi ?

 

barre_separation

 

Yuki: Ayame... Arrête de te moquer d'elle...
Ayame : Tu fais erreur !! Je la respecte profondément !! Allez, ma princesse, sers-moi un bon thé ! Et amène-moi rapidement le déjeuner !
Yuki et Kyô : Tu vois que tu ne la respectes pas !!

 

barre_separation

 

Arisa: T'as vu ces trois-là...je trouve qu'ils s'entendent de mieux en mieux , depuis quelques temps, pas toi? Le prince n'a plus du tout son côté hautain et Kyô, malgré son caractère de cochon, a l'air de respecter Tohru. Un jour, ils vont peut-être enfin lui dire qu'ils l'aiment.

 

barre_separation

 

Ayamé: Ah! Alors c'est vrai que tu habites ici, Koko?!
Kyô: Arrêtez de m'appeler comme ça!
Ayamé: Bon, Koko mis à part...
Kyô: J'ai dit que j'en avais assez!!

 

barre_separation

 

Shiguré: Ayamé, Hatori et moi sommes de la même génération. Nous avons fait toute notre scolarité ensemble. Nous avons toujours été un trio inséparable, et aussi de véritable amis.
_ Ah bon?
Tohru: Ah oui, je vois!
(Ky$o: "C'est quoi, un véritable trio d'amis?")
(Yuki: "J'imagine bien la peine que Hatori se donnait pour s'occuper des deux autres...")

 

barre_separation

 

Ayamé: Je n'avais pas trop le choix... Yuki avait fermé la porte de sa chambre à clé, pour que je ne puisse pas y entrer.
Kyô: Alors, pourquoi tu n'as pas dormi dans la chambre de Shiguré, comme hier soir?!
Ayamé: Parce que... Shiguré ne me laisse pas dormir tranquillement...
Shiguré: Allons, allons, que vas-tu chercher là?!
Kyô: Arrêteeeez!
(Yuki: "Restons calme, restons calme..."
_ D'ailleurs, jusqu'à quand tu comptes rester ici?
Ayamé: Ha ha! Ne soyez pas si inquiets. Parce que cette nuit... je dors avec Tohru!
Yuki & Kyô: Tu vas rentrer immédiatement!!!

 

barre_separation

 

Ayamé: Je tends une main salvatrice!! Désormais, ils peuvent tous et toutes projeter et envoyer leurs désirs vers moi!! Il est tout à fait normal que moi, en tant que président de l'association des élèves, j'accepte d'assouvir le désir de tous les élèves! En plus, s'il s'agit de garçons, cela rassurera leurs parents!! Allons, exprimez-moi tous vos désirs! Allez-y! Si je devais comparer cela à du football et me qualifier moi-même, je dirais que je ne suis pas un "attaquant" mais bien un "défenseur"! Je suis un "défendeur du sexe"!!!
Les profs: Mais tu es complètement stupide ou quoi?!!!

 

barre_separation

 

Ayamé: Toutes mes excuses pour tout à l'heure! C'est moi, Ayamé, le seul et vrai frère aîné de Yuki!
Tohru: Oui... enchantée!
Ayamé: Hum... je vois... c'est donc toi la fameuse princesse!
Tohru & Kyô: Hein?!
Ayamé: La fleur gracieuse qui s'épanouit seule dans ce jardin sauvage rempli d'hommes! C'est toi la belle princesse en captivité, n'est-ce pas?
Shiguré: Allons, personne ne l'a capturée!
Yuki: Ayamé, arrête de te moquer d'elle...
Ayamé: Tu fais erreur!! Je la respecte profondément!! Allez, ma princesse, sers-moi un bon thé! Et amène-moi rapidement le déjeuner!
Yuki: Tu vois que tu ne la respectes pas!!! Tu la traites comme une simple domestique!!
Ayamé: Ah bon? Eh bien, qu'elle prenne son temps pour faire le déjeuner alors.
Yuki: Tu n'as rien compris du tout!!

 

barre_separation

 

Le président: Aujourd'hui, vous êtes peut-être vainqueurs... la prochaine fois, ça ne sera pas aussi facile! ... la victoire sera mienne, je vous le promets!
Momiji: Euh... vous avez fini de bavarder? Au fait, pourquoi ce garçon est-il venu ici?
Tohru: Au fait, Hatsuharu... tu peux me montrer comment tu lui as prouvé, dans les toilettes, que tes cheveux étaient naturellement blancs?
Hatsuharu: Très bonne idée! Pendant qu'on y est, on pourrait en profiter... faire ça ensemble, non?
Tohru: "ça"?
Hatsuharu: Mais oui... on peut même faire ça sans forcément se serrer de trop près, si tu préf...ères!
Yuki et Kyô le frappent en même temps.
Kyô: Grrr... Quand il est "Black", on ne peut rien en tirer de bon!
Tohru: Mais... euh...
Yuki: Ce n'est rien, Tohru... ne t’inquiète pas...

 

barre_separation

 

Le président de l'association des élèves: Mais, et pour vos cheveux, alors?! Vous pourriez me prouver d'une manière indéniable que vos cheveux sont blancs naturellement?!
Hatsuharu: Bah.... bien sûr!
Le président: Ha haaa!! Et comment comptez-vous réaliser ce miracle? Vous avez des preuves physiques parfaitement fiables?!
Hatsuharu l'embarque.
Le président: Eh, mais attendez!
Ils vont dans les toilettes puis, en ressortent quelques instants plus tard.
Le président: Quelle magnifique preuve! Haa... il y a encore tant de choses que je ne connais pas dans ce monde!!
(Kyô: "Qu'est-ce qu'il lui a montré?")
(Yuki: "Il ne lui a quand même pas montré...?")

 

barre_separation

 

Hatsuharu: T'es plutôt du genre têtu toi... et... qu'est-ce que tu dirais, si c'était Yuki qui était habillé avec un uniforme de fille?
Le président de l'association des élèves: Oh... ma princesse....
Yuki: Eh, on se calme!!! Hatsuharu... tu vas arrêter ça tout de suite, ou tu ne fais plus partie de ma famille!
Hatsuharu: C'était une simple supposition!
Le président de l'association des élèves: Oui... oh, oui!!!
Yuki: Ne t'imagine pas trop de choses!!!

 

barre_separation

 

Momiji: Tohru! Tohru! Tu sais, moi, on m'a dit de ne pas trop faire le fou dans les couloirs, sinon, je risquais de me cogner ou de faire tomber des élèves... surtout des filles! Donc, j'ai décidé d'être discret et effacé, à partir d'aujourd'hui!!
Kyô: Discret?! Effacé?! Toi?! ... en portant ce genre d'uniforme?!!