Tokyo Mew Mew, tome 1

Fiche Technique

Auteurs: Reiko Yoshida (scénario), Mia Ikumi (dessin)

Traducteur: Taro Ochien

Lettrage: Clair Obscur

Editeur: Pika

Genre: manga, shojo

Parution: 2005

Pages: 192

Prix: 6,95 €

 

Résumé

Ichigo Momomiya, 12 ans, c'est moi ! Un après-midi, j'étais avec Aoyama (il est si beau !) quand il m'est arrivé quelque chose d'incroyable je suis devenue une super-héroine ! Maintenant, je dois protéger la terre grâce aux pouvoirs des animaux en voie de disparition ! Attention, je vais sortir mes griffes !

 

Première phrase

"La Terre... peuplée de plus d'un million d'espèces vivantes..."

 

Note

 2/5

Bof

 ça passe

 

Chronique

spoilers

Étant plus jeune, j'avais regardé les Mew Mew Power à la télévision (Tokyo Mew Mew en version animé) et je me rappelle ne pas avoir loupé un seul épisode tellement ce manga était addictif. A la base, je ne savais que c'était dérivé d'un manga papier, jusqu'au jour, où en fouinant dans le rayon mangas pour enfants, je suis tombée dessus. J'ai donc emprunté ce premier tome, contente de retrouver Zoey et ses amies. Et ça a été en partie une déception.

Non seulement, les titres du livre et celui de l'animé sont différents (ça aurait dû me mettre la puce à l'oreille), mais j'ai dû me faire aux noms japonais (ce n'était pas vraiment un problème) et me faire aussi au sens de lecture, différent d'un manga traditionnel (ça m'a fait tout drôle de lire un manga "à l'endroit"!). Bon, ça peut encore passer mais j'ai vraiment trouvé l'histoire très différente de l'animé et ce qui m'a gêné, c'est que le manga s'est révélé un peu trop enfantin pour moi. Sans compter que les dessins n'étaient pas toujours terribles-terribles, à croire que la mangaka ne se foulait pas trop "le poignet".

L'héroïne principale toute mignonnette (Zoey en VF) se prénomme Momomiya. Nous la découvrons en visite au musée d'histoires naturelles en compagnie d'un beau jeune homme du nom Aoyama. Fleur bleue comme toutes les autres jeunes filles, elle aimerait sortir avec lui et tout du long, ce sera rendez-vous sur rendez-vous, Momomiya étant très naïve, n'aura pas compris ce qu'était un rendez-vous visiblement car à force d'espérer qu'il lui prenne la main, qu'il veuille sortir avec elle... Ah, on ne peut rien pour elle. Elle va rencontrer quatre autres jeunes filles toutes plus différentes les unes que les autres et par le plus pur des hasard, se trouvant toutes réunies au même endroit, le destin va les frapper de plein fouet en même temps. Elles vont se voir attribuer chacune les aptitudes d'un animal sur la liste des espèces en danger (la petite touche écolo de la mangaka) et donc vont se découvrir des pouvoirs qui font d'elles des filles exceptionnelles, des super-héroïnes. Le manga étant centré sur Momomiya, c'est elle que nous suivons tout du long, de la découverte de ses nouvelles aptitudes jusqu'à l'utilisation totale de ses pouvoirs. Elle a donc hérité du pouvoir du chat sauvage (je ne sais plus le nom exact de cet animal), de ses manies comme celui de dormir souvent, de retomber toujours sur ses "pattes", d'aimer le poisson et lorsque se présentent deux jeunes hommes qui se révèlent à l'origine de ce changement radical, Ryo et Keichiro, Momomiya est alors chargée d'une mission: celle de détruire toutes formes extraterrestres venues sur Terre pour l'envahir. Elle devient donc une héroïne malgré elle, elle va devoir combattre les monstres appelés Chimeranimal (je ne crois pas que ça se dit comme ça), en fait, ce sont des entités extraterrestres incrustés dans le corps d'un quelconque animal qui devient alors un monstre, et pour accomplir cette mission, il faut... un costume (en sachant qu'elles en ont toutes un qui leur est propre)! Petite robe rose bonbon en accord avec ses cheveux avec une queue de chat et des oreilles mignonnes (qui apparaissent quand elles le veulent bien, sans prévenir... pauvre Momo! Son secret est à chaque fois au plus près d'être révélé surtout quand Aoyama est dans les parages) Elle va être conviée à rejoindre le salon de thé des deux garçons, qui se révéle être leur QG, elle deviendra serveuse ainsi que les autres filles Mew Mew qu'il faudra retrouver (grâce à l'aide d'une marque spécifique). La première est Minto (Corina en VF), une pimbêche, avec les pouvoirs d'un oiseau, sa principale rivale même si elles vont devenir amies et alliées au fur et à mesure des épreuves. Toutes les deux vont trouver une autre Mew Mew, Létasu (Bridget en VF), une fille coincée qui se laissait trop marcher sur les pieds, avec les pouvoirs d'un marsouin. Il n'en reste plus que deux à trouver, ce sera dans le prochain tome. Momomiya va alors rencontrer un extraterrestre, Quische, un ennemi de la Terre, à qui elle plaît beaucoup... A suivre donc.

J'ai regretté que le manga papier ne soit pas la copie conforme de la version animé de mon enfance que j'appréciais tant. Ce qui ne m'empêchera pas d'emprunter la suite si j'en ai l'occasion car je n'aime pas trop ne pas terminer une série déjà commencée.

 

Extraits

Momomiya: Eh, toi, l'horrible monstre! Je sais pas d'où tu sors, mais tu vas regretter d'avoir blessé mon petit Aoyama! Pour la peine, je vais te miaouer une bonne leçon!

 

Du même monde

Manga: 9 tomes (saga terminée)

Animé: 52 épisodes (série terminée)