Fruits Basket, tome 2About

Auteur: Natsuki Takaya

Traducteur: Victoria-Tom

Adapateur: Alexandre Tisserand

Editeur: Delcourt

Genre:

manga2 shojo

Parution: 2002

Pages: 190

Prix: 6,60 €

 

 

Résumé

Tohru vit avec Yuki, Kyô et Shiguré Soma, trois garçons qui ont la particularité de se transformer en l'un des douze animaux du zodiaque chinois lorsqu'une femme se jette dans leurs bras ou qu'ils reçoivent un grand choc sur la tête. Un jour, à la fête culturelle du lycée, la jeune fille voit apparaître deux autres membres de cette famille mystérieuse. Mais ceux-ci sont beaucoup plus réservés sur l'amitié qui unit la jeune fille à certains des Soma...

 

 

 

Chronique

spoilers

Fruits Basket m'enchante toujours autant. Je me suis vraiment attachée aux personnages, tous sans exception (personnages ayant tous des fêlures profondes que Tohru réussira à guérir par de simples mots, je suis admirative devant son don) mais surtout, j'adore Kyô (qui est mon personnage préféré).
Tohru a été adoptée par la famille Soma. Elle vit désormais sous le même toit que Shiguré, Yuki et Kyô. Tout d'abord, elle va inviter ses deux meilleures amies, plus précisément, elles se seront invitées toutes seules pour voir si Tohru est bien installée, si elle est bien traitée (car elle vit quand même avec des garçons!), si elle ne manquait de rien. (Dans l'animé, ce fut une rencontre mouvementée, je me rappelle avoir beaucoup ri et pourtant, je ne sais pourquoi, ce passage n'est pas retranscrit dans le manga, c'est trop dommage!)
J'ai particulièrement adoré un certain souvenir de Tohru qu'elle racontera à ses amies. Elle s'était perdue étant toute petite et un jeune garçon dont elle n'a jamais vu le visage, avec une casquette va l'attirer jusqu'à chez elle, il lui offrira même sa casquette. Tohru avouera être tombée amoureuse de cet inconnu. Et j'ai tout de suite deviné qu'il s'agissait de Kyô vu qu'il écoutait attentivement la conversation à ce moment-là. Maintenant, je suis sûre qu'elle ne finira pas avec Yuki, bien qu'il semblait être le choix le plus évident depuis le début et cela ne me gêne pas du tout, bien au contraire!
Yuki et Kyô se disputent toujours autant. Tohru se rend alors compte qu'ils se jalousent l'un l'autre, qu'ils ne se rendent pas compte de leurs propres qualités, ne se basant que sur celles de l'autre. (En même temps, je peux comprendre, on est tous un peu défaitistes par nature). Et elle a toujours des idées originales pour leur faire passer un message, pour les rassurer.
Deux nouveaux membres de la famille Soma font leur apparition dans ce tome: Momiji (du signe du lapin), à la frimousse adorable, plein de vie (par contre, je n'ai pas compris pourquoi il parlait en allemand :/) et Hatori (du signe du dragon... mais ne croyez pas qu'il se transforme en véritable dragon! Non, il se transforme en hippocampe!), plus impassible, de l'âge de Shiguré qui est celui qui efface la mémoire des gens. Lorsque ce dernier et Tohru vont se retrouver seuls dans la résidence familiale des Soma, j'ai crains le pire mais il ne lui voudra pas du mal en réalité, ne souhaitant tout simplement pas qu'elle souffre à cause de leur malédiction. Elle le cernera, le touchera (son histoire est d'ailleurs très triste et difficile). Tohru fait des miracles avec les membres de la famille Soma.
Les Soma doivent fêter le Nouvel An en famille si bien que Tohru doit le passer toute seule à la maison avec le seul souvenir de sa défunte mère. Mais les garçons, poussés par Shiguré et Hana, feront demi tour pour passer le Nouvel An avec elle. Encore une fois, Tohru cache ses propres sentiments, ses souffrances sous ses éternels sourire et enthousiasme...


Sur la couverture: Yuki

 

 

 

Ma note: 5/5

   stitch j'ai beaucoup aimé

J'ai beaucoup aimé

 

 

 

Du même monde

Manga: 23 tomes (saga terminée)

Animé: 26 épisodes (série terminée)

 

 

 

 

Challenges

Challenge 2014, Les 400 points

Challenge manga