Hemlock, tome 1

Fiche Technique

Traducteur: Nathalie Azoulai

Editeur: La Martinière Jeunesse

Genre: fantastique, romance

Parution: 2013

Pages: 313

Prix: 13,90 €

 

Résumé

Mac menait une vie paisible dans la petite ville de Hemlock, jusqu’à ce que sa meilleure amie, Amy, soit sauvagement assassinée. Le coupable : un loup garou, autrement dit un homme infesté par le syndrome du loup garou, un virus qui se répand à grande vitesse à travers le pays. La plupart des victimes de ce mal étrange parviennent à cacher leurs symptômes, c’est pourquoi le meurtrier d’Amy n’a jamais été démasqué.
Depuis ce tragique événement, une véritable chasse à l’homme s’est engagée à Hemlock. La ville a été investie par les Traqueurs, une milice qui ne recule devant rien pour se débarrasser des loups-garous. Dans cette atmosphère inquiétante, Mac voudrait faire son deuil. Mais Amy vient continuellement hanter ses rêves. Pour en terminer une bonne fois pour toutes avec ses horribles cauchemars et débarrasser Hemlock des Traqueurs, Mac décide d’enquêter elle-même sur la mort de son amie.
Et pour cela, elle va devoir compter sur l’aide de son meilleur ami, Kyle, et de Jason, l’ex-petit ami d’Amy.

 

Première phrase

"Pour porter cette robe, il fallait avoir des formes et de la poitrine, et comme je n’en avais pas elle flottait sur mon ventre et sur mes hanches."

 

Note

2/5

Bof1

ça passe

 

Chronique

spoilers

  En voyant le titre "Hemlock", je me suis dit: "Chouette! Un livre sur la série fantastico-horreur Hemlock Grove! Je vais me régaler vu que j'ai apprécié cette toute première saison très mystérieuse, très spéciale." Mais en lisant le résumé, je me suis rendue compte que ça n'avait aucun lien, aucun rapport avec la série télévisée mis à part que l'histoire se passe dans la même ville, qu'il est question de loup-garou blanc meurtrier qui terrorise la ville mais ça s'arrête là. Donc une grosse grosse déception de ce point de vue là.

Enfin, je vais quand même parler de mon ressenti, de ce qu'il se passe dans ce roman. Dès le départ, on est plongé dans l'histoire (c'est ce que j'aime d'ordinaire dans un roman): une fille morte, messe en sa mémoire... bla bla bla, j'ai trouvé ça neutre dès le premier chapitre car les soi-disant meilleurs amis de la victime ne semblent pas si effondrés que ça, je trouve que ça sonne faux, il y a pas mal d'incohérences entre les situations et l'ambiance qui est censé s'en dégager. Alors apparemment, tous les habitants de la ville sont au courant (pas seulement, même le gouvernement en a eu vent) de l'existence des loups-garous (Mais comme le devient-on? Par morsure ou griffure, pas de nouveauté de ce côté-là... Ah! J'oubliais! Les histoires de pleine lune qui aurait une incidence sur le loup-garou, c'est du pipeau!) et n'ont pas mis longtemps avant de comprendre que le tueur en série en est un, c'est donc la panique dans la ville car ça peut être n'importe qui (votre sœur, votre père, votre petit-ami, votre voisin, j'en passe...) Il existe des chasseurs de loups-garous appelés Trackers qui investissent la ville la plus atteinte par le syndrome de la lycanthropie (ils font en sorte de débusquer les personnes ayant ce syndrome pour les mettre en quarantaine, dans un camp spécial où l'on ne sait pas ce qui se passe au juste mais on se doute quand même de ce qui se passe... ça ne doit pas être tout beau, tout rose!). Des mesures sont prises, des contrôles, les camps comme je le disais... Une lutte sans merci ne tarde pas à voir le jour entre les Trackers et les pro-lycanthropes (Et oui, il y a des gens qui les protègent! Sûrement des amoureux de la nature... hum, ça doit être ça), ça tourne à chaque fois au vinaigre entre les jeunes et leurs idéaux opposés. Moi, j'ai trouvé que l'organisation des Trackers ressemblait à une espèce de secte, je les ai trouvé vraiment antipathiques. En même temps, ce sont eux les méchants de l'histoire, pas forcément les loups-garous qui ne sont pas tous mauvais (Oups! Je crois que je deviens une pro-lycanthrope, moi!) Et quand les deux meilleurs amis, Kyle, un loup-garou brun (oui, le meurtrier a la particularité d'être blanc), pas mauvais foncièrement, et l'héroïne principale du nom de Mac, éprouvent des sentiments l'un pour l'autre, ça pose problème car le grand méchant loup se voit comme un monstre repoussant et dangereux, qui ne veut pas faire de mal à sa belle. Ce duo fonctionne bien, je dois dire même si cette romance n'a rien d'exceptionnel, c'est du vu et revu (un loup-garou amoureux d'une humaine). Ce que j'ai trouvé bien, c'est que Mac reçoit la visite impromptue de sa défunte meilleure amie, Amy, sous forme de fantôme. Il est donc de plus en plus pressant de découvrir qui est le coupable. Nos héros vont mener leur petite enquête... il y a tellement de personnes impliquées dans l'histoire, qu'on a du mal à deviner qui serait le présumé coupable (ça, c'est un bon point!) On a le droit encore une fois à un trio amoureux où les garçons jouent les gros bras à celui qui ravira la demoiselle, à un revirement de situation, on sait également pourquoi Amy a été une victime du monstre et qui est le monstre en question... La fin a donc relevé le niveau avec de l'action en pagaille et de sacrés révélations. Tout ne se termine pas bien évidemment, ou du moins pas comme on s'y attendrait et du coup, une suite s'annonce d'ores et déjà... Reste à savoir si elle sera bien meilleure que ce tout premier tome qui ne m'a pas vraiment convaincu. Mais si j'en ai la possibilité, j'essaierai de lire la suite.

Ce roman n'est pas une grande nouveauté dans le genre, les personnages n'ont pas beaucoup de charisme, aucune profondeur et cela m'a empêché de les trouver attachants (peut-être aussi le fait qu'il y en avait beaucoup) et ça a déteint sur l'histoire qui en a pâti, n'ayant rien d'extraordinaire. Seulement, j'ai noté quelques bons points comme le trio amoureux Kyle/Mac/Jason; le fait qu'il m'ait été difficile de découvrir par moi-même, tout du long, qui était le coupable; la défunte sous forme de fantôme et le final, qui a su capter mon attention.

 

Du même monde

Romans

Hemlock

1. Hemlock

2. Thornhill

 

Challenges

Challenge 2014, Les 400 points

Challenge 2014, Les 26 livres