Vampire Knight, tome 4

 about

Auteur: Matsuri Hino

Traducteur: Xavière Daumarie

Lettrage: Lana Iacucci

Editeur: Panini

Genre:

manga shojo

Parution: 2008

Pages: 192

Prix: 6,65 €

 

 

Résumé

Dès l'instant où son regard croise celui de Maria, la nouvelle élève de la Night Class, Zero est envahi par un profond malaise. Mais lorsque ses doutes se transforment en certitude, le jeune homme pointe son arme sur la vampiresse. Qui est donc cette Maria ? De son coté, Yûki apprend une vérité terrifiante... Jusqu'où est-elle prête à aller pour sauver Zero ?!

 

 

 

Ma note: 5/5

      J'ai beaucoup aimé

J'ai beaucoup aimé

 

 

 

Chronique

spoilers

Tout d'abord, j'ai noté un rapprochement Yûki/Zero qui n'est pas du tout pour me déplaire (j'aime ce moment où il se plaque contre son dos et lui prend la main, où il lui dit que c'est grâce à elle s'il reste en vie, pour elle qu'il se bat jour après jour, nuit après nuit... un moment très intense), et Zero qui rechigne moins à boire le sang de Yûki... Le personnage d'Aidô est un peu plus mis en avant grâce à sa petite enquête sur Maria et son possible lien avec Shizuka, ce qui est appréciable, en espérant que son rôle s'intensifie au fil de la saga.
La mystérieuse et intrépide Maria Kurenaï n'en fait toujours qu'à sa tête, en déstabilisant plus d'un, moi y compris... Zero, lui, a un très mauvais pressentiment et ne veut pas que Yûki s'approche d'elle. Il essaie alors de faire le rapprochement entre cette jeune demoiselle et la vampire au sang-pur qui a massacré toute sa famille lorsqu'il était enfant, le transformant en vampire: Shizuka Hiô. Zero veut alors tuer Maria... je veux dire... Shizuka qui a pris possession du corps de Maria mais il ne peut la tuer, un étrange lien qui semble très solide le rattache à elle, elle qui est son maître vampire... Kaname empêche Yûki d'intervenir dans ce conflit au moment où l'acolyte de Shizuka (qui n'est pas sans rappeler la silhouette de Zero) fait son apparition. Vint ensuite le moment où Shizuka fait du chantage à Yûki si elle veut sauver Zero: elle doit s'offrir à elle ou bien tuer Kaname, en échange elle donnera son sang à Zero ce qui, théoriquement, devrait le faire redevenir humain. Cruel dilemme pour la jeune fille alors que le bal commence. Bal qui est organisé à l'Académie Cross. L'occasion de retrouver les élèves de la Day-Class et de la Night-Class réunis. C'est l'évènement de l'année, celui que toutes les humaines attendent avec impatience. Zero et Yûki (toute mignonnette dans la robe blanche que lui a offert Kaname) tiennent à surveiller la réception en tant que chargés de discipline. J'ai adoré ce moment tendre et simple entre Kaname et Yûki qui dansent seuls sur la terrasse, dans leur petite bulle (Argh! Je suis tiraillée entre Kaname et Zero comme Yûki!). Tout semblait parfait, magique, élégant, tout se passait à merveille, dans le "calme"... jusqu'à ce que Yûki se rebelle contre son sauveur. La choupinette en a marre qu'il la traite comme une enfant, qu'il la manipule, lui cache des choses. Pour sa défense, il lui dit que c'est pour la protéger, qu'elle est très importante à ses yeux. C'est fou comme Kaname semble sans défense, démuni face à elle... Et Yûki sait qu'elle ne pourra jamais le trahir, aussi va-t-elle se rendre à Shizuka, se sacrifiant pour les deux personnes qui comptent le plus à ses yeux. La vampire au sang pur va retrouver son corps d'origine et Zero débarque au moment où elle va enfoncer ses  crocs dans la gorge de Yûki. Il ne fait pas long feu, manipulé par sa maîtresse. Ce monstre cruel, qui aime faire souffrir, m'énerve autant qu'il me fascine, j'éprouve même de la compassion, de la pitié pour Shizuka. Zero se secoue dès lors où elle veut s'en prendre à Yûki. Elle est alors grièvement blessée et fuit, grâce au soutien de son acolyte qui révèle son identité et c'est la grosse surprise: c'est le frère jumeau de Zero, Ichiru, censé être mort mais qui est devenu le serviteur "amoureux" de la vampire. On a alors un retour dans le passé où l'on voit les deux frères tout jeunes réunis, l'un promis à une brillante carrière de chasseur de vampires et l'autre trop faible, en admiration devant son frère à qui tout lui réussit; leur rencontre avec Shizuka; l'attaque meurtrière sur leur famille... Et à la fin du livre, le dénouement final de l'arc Shizuka Hiô: Kaname qui profite de la situation pour anéantir définitivement Shizuka, dans le but d'obtenir plus de pouvoir... il cachait bien son jeu, tout s'est déroulait exactement comme il l'avait prévu. Meurtre à l'Académie Cross et le coupable n'était même pas celui auquel on croyait....

 

 

 

 

Il-était-une-fois

 "Nourris-toi de cette haine et dépêche-toi de grandir... mon adorable petit Zero."

 

 

 

 

Du-même-monde

Manga: 19 tomes (saga terminée)

Animé: 2 saisons, 3e en préparation?

 

 

 

Challenges

photoeffets