Kenshin le Vagabond, tome 4 : Les deux destinées

Fiche Technique

Titre VO: Rurouni Kenshin

Auteur: Nobuhiro Watsuki

Traducteur: Wako Miyamoto/Olivier Prézeau

Lettrage/Adaptation graphique: Bakayaro!

Editeur: Glénat

Genre: manga, shônen

Parution: 1999

Pages: 192

Prix: 6,90 €

 

Résumé

Au milieu du siècle dernier, le Japon s'apprête à entrer dans l'ère Meiji, passant sans transition du Moyen Age à l'industrialisation. Les samouraïs n'ont plus leur place dans cette société moderne où les guerriers sont moins utiles que les commerçants. Sans emploi, n'ayant plus le droit de porter le sabre, confrontés aux fusils et aux canons, les samouraïs vont peu à peu disparaître pour entrer dans la légende. Kenshin est l'un de ces guerriers perdus. Grand maître de sabre il est devenu un vagabond errant sur les routes du Japon. Mais son esprit chevaleresque et son courage vont faire de cet ancien mercenaire un justicier aimé et respecté.

 

Note

5/5

Coup de coeur1

Coup de coeur

 

Chronique

spoilers

  Dans ce tome-ci, l'humour n'est pas au rendez-vous car c'est très sérieux du début à la fin (quasiment...). On reprend où on en était resté dans le tome précédent. Les combats se poursuivent et le niveau est élevé, ce sont de redoutables ennemis à ne pas prendre à la légère. Tout un palier d'ennemis avant d'atteindre le chef des Oniwaban Shû: Aoshi. Kenshin est le premier à entrer en scène dans un combat contre un homme qui ressemble à un macchabée, un "monstre" et dans le second, c'est au tour de Sanosuké qui a quelques difficultés (bien sûr, il gagne son combat!) face à une force de la nature (horrible,au passage), un baraqué. Ensuite, vient l'heure de l'affrontement entre Aoshi et Kenshin. Comme prévu, cela s'annonçait du tonnerre, à en faire des étincelles. Son adversaire est impressionnant, vraiment très fort, de forces égales avec lui au point même qu'il se révèle capable de blesser grièvement mon héros que j'admire à tel point que j'ai bien cru que c'était fini pour lui!
Les deux, en bien piteux état, vont être la cible de Kanryû, le grand méchant de l'histoire depuis le tome 3 (cet espèce de cinglé obnubilé par l'appât du gain et le pouvoir) qui va sortir la grosse artillerie pour se débarrasser d'eux. Encore plus surprenant, ceux tombés au combat contre Sano et Kenshin vont changer de camp... mais ne dit-on pas que les ennemis d'hier sont les amis d'aujourd'hui? Dans ce cas, les ennemis d'aujourd'hui deviennent les amis d'aujourd'hui (pour être plus précis). Ils se sacrifient pour leur patron, offrant l'opportunité à Kenshin de mettre hors d'état de nuire le méchant une bonne fois pour toute. Une fois tout ceci terminé, tout rentre dans l'ordre ou presque car nos héros devront empêcher Megumi de se rendre à la police voire de se suicider; Kenshin donnera une raison à Aoshi, toujours en vie, de l'affronter un jour prochain (donc c'est officiel, nous le reverrons) et ils pousseront, d'une certaine façon, Megumi de se racheter une conscience en se consacrant à la médecine pour sauver le plus de monde possible, un peu comme Kenshin qui ne veut plus tuer mais protéger les plus faibles.

 

Du même monde

Manga: 28 tomes (saga terminée)

Romans: 2 tomes

Animé: 95 épisodes (série terminée)

Films: Rurouni Kenshin (2012), Rurouni Kenshin :  Kyôto Taika-hen (août 2014), Rurôni Kenshin: Densetsu no Saigo-hen (septembre 2014)

 

Challenges

Challenge 2014, Les 400 points