Dans le secret des Borgia

 

Vint ensuite Alexandre VI qui, de tous les pontifes qui ont jamais existé, montra comment un pape pouvait s'imposer, avec l'argent et la force; et, par l'intermédiaire du duc de Valentinois et à l'occasion de la venue des Français, il fit toutes les choses que j'ai exposées ci-dessus quant aux actions du duc. Et bien que son intention ne fut pas de faire la grandeur de l'Eglise, mais celle du duc, néanmoins, ce qu'il fit rendit grande l'Eglise, qui, après sa mort, le duc ayant été anéanti, fut l'héritière de ses peines.

Machiavel, Le Prince, XI

 

 

L'élection d'Alexandre VI, pape Borgia place au centre de la vie romaine, et donc au premier plan du témoignage de Johannes Burckard, un personnage exceptionnel dans lequel se mêlent le vice et la vertu, et qui va jouer sans complexe son rôle de maître spirituel, représentant de Dieu sur la terre, et en même temps de prince temporel devant lequel doivent se courber tous les puissants.

 

 

Puis suivaient nombre de femmes en cortège, ayant chacune à leur gauche un noble ou un chevalier. Pour la gloire et l'honneur de la Sainte Eglise romaine !

 

 

 

Au moment de son accession au trône de Saint-Pierre, Alexandre VI Borgia est le père de nombreux enfants. Plusieurs sont nés de femmes inconnues: Pedro luis (Pier Luigi), premier duc de Gandie (1468-1488); Jeronima (1469-1483) et Isabella (1470-1503). Il aurait eu, en outre, de Giulia Farnese, une fille, Laura, durant son pontificat. Les rejetons qui auront la plus grande influence sont tous issus, cependant, de la Romaine Vanozza Cattanei (1442-1516): César, Juan, Lucrèce et Jofré.