Assassin's Creed, tome 5 : Forsaken

Fiche Technique

Auteur: Oliver Bowden

Traducteur: Claire Jouanneau

Editeur: Milady

Genre: aventure, historique, jeu vidéo

Date de parution: 2012

Pages: 430

Prix: 8,20 €

 

 

Résumé

« Je suis un maître des lames. Jamais je ne prends le moindre plaisir à tuer. Je suis simplement doué pour ça. »

1735 : Londres. Haytham Kenway a appris à manier l'épée depuis qu'il est capable d'en tenir une. Alors, quand des hommes armés attaquent la demeure familiale, assassinent son père et enlèvent sa soeur, Haytham défend son foyer de la seule manière possible : il tue. Après ce drame, un mystérieux tuteur le prend sous son aile et l'entraîne pour faire de lui un assassin redoutable. Consumé par sa soif de vengeance, Haytham se lance dans une véritable vendetta. Il ne se fie à personne et remet en question tout ce qu'il a toujours connu. Conspirations et trahisons l'assailliront de toutes parts tandis qu'il plongera au coeur du conflit séculaire qui oppose les Assassins aux Templiers.

 

 

Note

5/5

J'ai beaucoup aimé

J'ai beaucoup aimé

 

 

Chronique

spoilers

  Assassin's Creed 5 : Forsaken n'est pas centrée sur l'histoire de Connor Kenway comme on pourrait le croire. La couverture ne s'apprête pas du coup. Rien que pour ça, c'est une semi déception car c'est un personnage que j'adore mais pas seulement, car l'histoire en elle-même, le contexte historique me plaisent aussi. Alors je ne trouve pas ça normal qu'il n'ait pas le droit à un livre rien que pour lui comme Ezio, Altaïr et même son grand-père, Edward Kenway ont eu.
Néanmoins, découvrir la vie d'Haytham n'est pas gênante, ennuyeuse, elle est plutôt intéressante. Mais qui est cet Haytham? Quel est ce livre?

tumblr_inline_mjvqol0nTR1qz4rgp
Pour faire court, c'est le père britannique de Connor, Haytham Kenway, chef Templier et il s'agit en réalité de son journal, laissé à l'intention de son fils. Je m'imaginais lire ce livre en même temps que lui, essayant d'imaginer ce qu'il pouvait bien penser de tout ça.

Avant de résumer ce qui se passe dans chaque partie du livre, une petite chose mais qui à son importance pour l'histoire. "Haytham" veut dire "aiglon" en arabe (c'est le petit clin d'oeil à Altaïr), ce doit être un signe car l'aigle est le symbole de l'organisation des Assassins alors, Haytham, comme prévu, deviendra-t-il un Assassin? Evidemment que non.

Dans une première partie, l'enfance d'Haytham est mise en lumière, il ne savait alors rien de son père, Edward Kenway, ancien pirate et assassin des Caraïbes (héros du tome 6 et du jeu Assassin's Creed : Black Flag). L'avenir d'Haytham semblait tout tracé, son apprentissage auprès de son père, en attestait mais comme on l'aura deviné, son chemin aura dévié en cours de route. Ce n'est que complots à l'encontre de sa famille, ce qui conduira à une attaque terrible au cours de laquelle Edward sera tué et la demi soeur d'Haytham enlevée. Il semblerait qu'un Assassin à la retraite ne peut avoir la paix et ne peut échapper à son destin et à ses ennemis (un peu comme avec Ezio dans Embers). Sans ce tragique événement, il ne fait aucun doute qu'Haytham serait devenu un Assassin comme son père. Au lieu de quoi, il croise la route des Templiers (il n'y a jamais de hasard lorsqu'ils sont concernés... j'ai tout de suite su qu'ils étaient derrière tout ça).

Dans les deux parties suivantes, on assiste à l'apprentissage d'Haytham chez les Templiers. D'ailleurs, il n'en fait qu'à sa tête et établit sa propre ligne de conduite, on le sous-estime beaucoup et il est animé par une soif de vengeance sans nom. Il part ensuite pour les colonies en Amérique... Ah! On entre dans l'histoire du jeu à proprement parlé, du moins en partie. On retrouve les protagonistes Templiers tels que Charles Lee, William Johnsson etc... et Haytham, comme nous le savons, rencontrera une Mohawk avec qui il collaborera et aura une aventure. On apprend aussi qu'il aura été à Damas pour retrouver sa soeur (à la limite inintéressant). C'est aussi dans ces parties qu'il réalisera qu'Assassins et Templiers ne sont pas si différents, que leurs causes respectives concordent en partie. Et il lui en aura fallu du temps pour comprendre que son mentor n'est autre que le commanditaire de l'assassinat de son père et de ce qui en a résulté.

La quatrième partie concerne sa relation et son partenariat avec son fils Connor. Le père Templier et le fils Assassin.

tumblr_mektz7AhVO1rbrsoao1_500

A ma plus grande surprise, j'ai appris qu'il avait tout fait pour que Connor ne soit pas tué (lorsqu'il sera condamné à la potence par exemple). En fait, Haytham doutait continuellement. Il n'était pas mauvais. Il espérait que Connor lirait son journal, qu'il pourrait mieux le comprendre et lui pardonner.

Dans l'épilogue, c'est le point de vue de Connor qui est mis en avant. On a le dernier combat entre les deux personnages, tel quel dans le jeu.

 
En conclusion, je suis contente de ne pas être passée à côté et ce, malgré mes appréhensions. Un bon complément.

 

 

Du même monde

Romans

1. Assassin's Creed : Renaissance

2. Assassin's Creed : Brotherhood

3. Assassin's Creed : La croisade secrète

4. Assassin's Creed : Révélations

5. Assassin's Creed : Forsaken

6. Assassin's Creed : Black Flag

7. Assassin's Creed : Unity

 

BD

1. Assassin's Creed : Desmond

2. Assassin's Creed : Aquilus

3. Assassin's Creed : Accipiter

4. Assassin's Creed : Hawk

5. Assassin's Creed : El Cakr

 

Jeux Vidéos

1. Assassin's Creed

2. Assassin's Creed 2

3. Assassin's Creed : Brotherhood

4. Assassin's Creed : Révélations

5. Assassin's Creed 3

6. Assassin's Creed 4 : Black Flag

7. Assassin's Creed : Rogue

8. Assassin's Creed 5 : Unity

9. Assassin's Creed 6 : Syndicate

 

+ Comics & Romans graphiques